aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

04/02/12   -   ADIE - Délégation régionale
Semaine du Microcrédit de l'Adie

La 8ème Semaine du Microcrédit de lʼAdie aura lieu du 6 au 10 février 2012, dans toute la France. Lʼoccasion pour lʼassociation pionnière du microcrédit en France et en Europe de faire
mieux connaître cet outil aux porteurs de projet en situation de précarité et dʼinterpeller les candidats à lʼélection présidentielle sur le potentiel sous estimé du microcrédit accompagné comme voie dʼinsertion 

•    Plus de 250 points dʼinformation dans toutes les régions en métropole et en outre mer
•    Une présence active chez les partenaires de l'Adie : Pôle emploi, CCI, CM, Missions locales, boutiques de gestion, RSI, banques...
•    Un forum d'information Place de la Nation à Paris, des  journées portes ouvertes dans les antennes Adie, des animations dans les grandes villes de province
•    Un colloque « inversé » à Sciences Po le 8 février qui donnera la parole aux micro-entrepreneurs et permettra d'interpeller les candidats à l'élection présidentielle
•    Un blog dédié aux débats sur la création dʼentreprise www.adie-colloqueinverse.org
•    Un n° vert 0800 800 566 et un espace dédié sur le site de lʼAdie 

En Guyane des forums publics se dérouleront :

Cayenne :

  • Le lundi matin 6 février, au Pôle Emploi de Kourou
  • Le mardi matin 7 février, à Direction de lʼInsertion et de la Cohésion Sociale du Conseil Général (ex ADI, chemin Grant)
  • Le mardi après-midi 7 février, à la CCIG de Cayenne
  • Le mercredi matin 8 février, au Pôle Emploi de Baduel
  • Le jeudi matin 9 février, à la Mission Locale de Cayenne (Cité NʼZilla)
  • Le jeudi après-midi 9 février, à la Chambre de Métiers et de lʼArtisanat de Cayenne
  • Le vendredi matin 10 février, à la Maison de Quartier Cité Hort

Kourou

  •  
  • Le lundi matin 6 février, au Pôle Emploi de Kourou

Saint-Laurent du Maroni

  • Le lundi matin 6 février, à la Direction de lʼAlimentation de lʼAgriculture et de la Forêt (DAAF)
  • Le mardi matin 7 février, à la CCIG
  • Le mardi après-midi 7 février, à la Mission Locale (av. Général De Gaulle)
  • Le mercredi matin 8 février, au Pôle Emploi (Lac Bleu)
  • Le vendredi matin 10 février, à lʼassociation des piroguiers de Saint-Laurent du Maroni (village Chinois)

L'Adie, association pionnière et acteur majeur du microcrédit en France, aide les personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et donc leur
emploi, grâce au microcrédit. En 2011, lʼAdie a accompagné plus de 14 000 personnes (+10% par
rapport à 2010) et franchi le seuil symbolique du 100 000ème microcrédit accordé. Parce que la
micro-entreprise est une réponse probante au problème de l'emploi, l'Adie veut la faire connaître
au plus grand nombre. La 8ème Semaine du Microcrédit de lʼAdie que  lʼassociation organise dans
toute la France du 6 au 10 février prochains, est un rendez-vous incontournable pour les porteurs
de projet prêts à franchir le pas comme pour ceux qui sont encore en quête d'information. Une manifestation qui prend cette année un nouveau format, notamment en perspective des prochaines échéances électorales. 

La Semaine du Microcrédit de l'Adie©, un rendez-vous pour faire connaître la micro-entreprise au plus grand nombre. Créée à l'occasion de l'Année Internationale du Microcrédit en 2005, la Semaine du Microcrédit de l'Adie©, organisée chaque année, vise à démontrer que le microcrédit  est un outil adapté pour lutter contre le chômage et l'exclusion sociale, à informer sur l'offre d'accompagnement proposée par l'Adie aux créateurs d'entreprise pour pérenniser leur activité, et à inciter les porteurs de projet à  passer  à  l'action  en  déposant  leur  dossier.  L'opération  vise  également  à  sensibiliser  l'opinion publique, les décideurs politiques, économiques et sociaux à l'entrepreneuriat populaire.
En seulement cinq jours, la Semaine du Microcrédit© 2011 a permis à plus de 45 000 personnes
de s'informer sur le microcrédit et 7 000 d'entre elles ont été identifiées comme potentiels candidats à un microcrédit Adie. 

L'édition 2012 se tiendra du 6 au 10  février et mobilisera les partenaires de l'association autour d'une cause commune : la création d'entreprise comme outil de lutte contre le chômage.
Compte-tenu des échéances électorales, l'événement a été avancé et prendra cette année un format nouveau. L'Adie a en effet décidé d'aller à la rencontre du public non pas en extérieur mais
directement chez ses partenaires prescripteurs tels que Pôle emploi, BGE, et les CCI,  afin de les
associer à une cause commune : la création d'entreprise comme outil de lutte contre le chômage. 
Cette  campagne  de  proximité  sera  précédée  d'une  campagne  de  sensibilisation,  élaborée
gracieusement par l'agence DDB Nouveau Monde. 

Par ailleurs, à lʼoccasion de la Semaine du Microcrédit de l'Adie© et pour la première fois, l'association organisera un colloque "inversé", le mercredi 8 février, à 18h, à Sciences Po Paris.  Animé par la journaliste Isabelle Giordano,il donnera la parole aux micro-entrepreneurs accompagnés et financés par l'Adie, les auditeurs, experts et leaders d'opinion étant à leur écoute.  Leurs témoignages permettront de formuler des propositions concrètes aux candidats à l'élection présidentielle.
A lʼoccasion de ce colloque lʼAdie prend la parole sur le web et lance un appel à contribution pour
faire avancer le débat sur la création dʼentreprise par les personnes en situation de précarité par
lʼintermédiaire  dʼun  site  de  débat  et  dʼéchange  sur  la  création  dʼentreprise,  le  droit  à  lʼinitiative économique, lʼentrepreneuriat populaire, les difficultés rencontrées par les micro-entrepreneurs et les solutions à inventer. http://www.adie-colloqueinverse.org/

« 2012 est une année un peu particulière, cʼest une année électorale, une année de débat, et il nous a paru important de mettre à lʼordre du jour la question de la création dʼentreprise par les personnes en  difficulté, privées dʼemploi, titulaires des minima sociaux. Le droit à lʼinitiative économique est « frère » du droit à lʼemploi. Et ce sont, à lʼévidence, des droits humains fondamentaux sans lesquels  lʼautonomie, la responsabilité dʼune personne ne peuvent sʼépanouir.  Le droit à lʼinitiative économique est à amplifier et nous allons proposer, dans le débat 2012, un livre blanc pour apporter notre pierre à lʼédifice», déclare la Présidente de lʼAdie. 

Retour aux actualités