aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

23/09/14   -   Guyane Développement
Quels enjeux pour la filière drones en Guyane ?

Vendredi 26 septembre 2014, à la Cité Administrative Régionale de 8h à 17h30 un séminaire sur l’application civile des drones

Guyane Développement Innovation et le CNES co-organisent un séminaire consacré aux drones et aux transports de charges lourdes par ballons dirigeables. 
Au cours de cette journée se tiendront plusieurs rendez-vous importants qui permettront aux  participants et acteurs socio-économiques de saisir en quoi cette filière peut être un secteur porteur et dans quel contexte pourrait émerger cette filière sur le territoire guyanais ?

Des conférences et des tables rondes au programme
La matinée de ce séminaire sera rythmée par des conférences où les échanges porteront sur le potentiel de développement industriel local de la filière drones, sur le besoin en matière de sécurité territoriale et de la réglementation liée à l’utilisation des drones et à l’exploitation des ballons dirigeables. 
Trois structures animeront successivement ces conférences : le Pôle de compétitivité « Pégasse », la société « Airbus Defence and Space » et la société « SAGEM ».
L’après-midi sera consacré à des tables rondes où les participants auront des réponses précises et techniques à travers trois thématiques posées : 

•  Quels investissements, pour quels marchés, 
•  Le transport de charges lourdes par ballons dirigeables
•  La Guyane, un territoire d’opportunités.

Quel intérêt pour la Guyane ?
Le drone, engin volant sans pilote embarqué qui possède de nombreuses applications : prises de vues aériennes, cartographies, surveillance du territoire,… et les ballons dirigeables pourraient permettre de répondre à un certain nombre de difficultés ou de besoins recensés compte tenu des spécificités du territoire guyanais.
Ce marché de niche pourrait être un vecteur de développement économique en matière de création d’emplois et de développement de nouvelles technologies innovantes. Leur utilisation, présentant un faible coût par rapport aux outils traditionnels, permettraient aux entreprises privées et/ ou collectivités d’en avoir recours sans engendrer de coûts importants.

Retour aux actualités