aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

26/05/16   -   ADIE - Délégation régionale
Un nouveau service à l'ADIE

Du 30 mai au 3 juin : «  Créez votre boîte, où que vous soyez » L’Adie lance de nouveaux services pour que la création d’entreprise soit accessible partout et pour tous.

Parce qu’il ne saurait y avoir de personnes laissées pour compte de la liberté d’entreprendre, l’Adie renforce son action dans les quartiers et en milieu rural en développant des programmes adaptés. Par ailleurs, à l’heure du numérique pour tous, l’Adie fait évoluer ses modalités d’intervention, via la conception d’un programme d’accompagnement à distance et une plateforme de vidéos tutorielles pour lancer son projet. Des solutions concrètes et pratiques pour apporter des solutions utiles à toute personne désirant créer son emploi.

Du 30 mai au 3 juin, cette semaine d’information « Créez votre boîte, où que vous soyez » vise à présenter ces nouveaux services à tous ceux qui, partout en France sont tentés par la création d’entreprise.

Rendre la création d’entreprise accessible à tous grâce au meilleur du numérique

L’Adie innove dans les moyens qu’elle met en œuvre et mise sur le numérique comme facteur d’égalité dans l’accès à l’entrepreneuriat. Une étude récente menée par l’association auprès de son public révèle que 90 % des personnes qu’elle finance ont effectivement utilisé internet pour créer leur propre activité, que ce soit pour la recherche d'information, la construction du projet, ou l'immatriculation.

Le meilleur du numérique d’abord, avec le lancement du premier « Espace client » dédié aux entrepreneurs soutenus par l’Adie, facilitant ainsi la bonne gestion de leur prêt et leur proposant des services personnalisés.

Le meilleur du numérique toujours, avec la mise à disposition d’un plateforme pédagogique ouverte à tous, comportant 9 vidéos e-learning pour lancer son projet  en toute sérénité. Une série de tutoriels qui combine approche méthodologique et conseils pédagogiques, pour avancer rapidement sur son projet de création d’entreprise.

La digitalisation de ses services converge avec une stratégie de présence sur tous les territoires, même les plus éloignés, ruraux ou Quartiers Politique de la Ville.

Des modalités d’accompagnement innovantes pour aller au plus près des porteurs de projets vivant en zone rurale

Dans un contexte de désertification de certaines zones rurales, l’accompagnement à la création d’entreprises offre un véritable potentiel de développement économique, enjeu de revitalisation d’autant plus important que le taux moyen de pauvreté, selon les critères de l’INSEE, y est de 13,7% (contre 11,7% au niveau national).

Afin de mieux répondre aux besoins de ce public spécifique, l’Adie renouvelle en 2016 son approche avec le projet rural  Regain, projet expérimental déployé dans les départements de l’Indre, du Cher, de l’Allier, du Cantal, de l’Aveyron, de la Lozère, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme.

Ce dispositif taillé sur mesure pour les populations rurales reposera sur 2 piliers, l’instruction à distance pour accélérer l’octroi d’un prêt, et l’accompagnement renforcé à domicile avec la mise en place d’équipes allant à la rencontre des créateurs.

Un programme de développement ambitieux dans les quartiers politique de la ville

Parallèlement, l’Adie va intensifier son action dans les quartiers défavorisés où elle est historiquement très présente : près de 60% de ses structures d’accueil sont localisées dans des quartiers prioritaires ou des communes avec une zone Politique de la Ville. Cette réalité fait de l’Adie le réseau national d’aide à la création d’entreprise le plus présent dans les quartiers. Chaque année, ce sont plus de 2 000 entreprises qui sont financées et accompagnées par l’association.

Dans les quartiers, 26% des habitants souhaitent se lancer à leur compte et ce chiffre double chez les 18-24 ans. Cependant, il persiste des freins importants à lever, tels que le manque d’information et le défaut d’accompagnement. Pour répondre à ces besoins, l’Adie souhaite s’investir encore davantage et amplifier son ancrage dans les quartiers en ouvrant 8 nouvelles antennes dont 3 mobiles dans les quartiers des grandes métropoles : Île-de-France, Lyon, Marseille, Lille et Toulouse.

 

Un temps fort d’information organisé par les équipes de l’Adie sur tout le territoire

 

La semaine de sensibilisation débutera le 30 mai, et l’objectif principal sera de faire connaître au plus grand nombre l’existence de ces nouveaux services d’accompagnement.

C’est un chapelet d’évènements organisés avec les partenaires (liste sur www.adie.connect), doublés de la mise en place de web-conférences innovantes (à suivre sur adie.connect) qui mettront en relation les équipes de l’Adie avec toute personne s’interrogeant sur la création de « sa propre boite ».

Programme de la semaine des réunions d’informations sur le microcrédit accompagné en GUYANE :

  • Lundi 30 mai à 9h à l’AFDG (Association Franco-dominicaine de Guyane), Village chinois-Rénovation urbaine (30 rue Paul Amusant, 97300 Cayenne) 

  • Mardi 31 mai à 11h30 à la Régie de Quartier, Ames Claires, 97354 Rémire-Montjoly

  • Mercredi 1er juin à 9h à l’agence Pôle Emploi de Saint-Laurent du Maroni (1, allée des ibis, domaine du lac bleu 97320 Saint-Laurent du Maroni)

  • Mercredi 1er juin à 9h Salle Polycarpe NABO, Mairie de Macouria, 97355 Macouria

  • Jeudi 2 juin à 9h à l’agence Pôle Emploi de Saint-Laurent du Maroni : réunion à destination des agriculteurs

  • Vendredi 3 juin à 9h à la Boutique de Gestion/Cooperative Initiative Jeunes Guyane, 2 rue Molé, 97300 Cayenne 

  • Vendredi 3 juin à 15h30 Chez Madame Juliette BRINKIE, 2, rue des Wasaïs, Sables Blancs, 97320 Saint-Laurent du Maroni.

A propos de l'Adie :

Reconnue d’utilité publique, l'Adie est une association qui aide les personnes exclues du marché du travail et qui nʼont pas accès au crédit bancaire classique à créer leur entreprise, et donc leur emploi, grâce au microcrédit. Pionnière du microcrédit en France et en Europe, l'Adie en est l'acteur majeur. L'Adie accompagne par ailleurs les porteurs de projet afin de les soutenir en amont et en aval du lancement de leur micro-entreprise pour en garantir la pérennité.

Depuis sa création en 1989 par Maria Nowak, lʼAdie a financé plus de 173 000 microcrédits, participant ainsi à la création de plus de 126 000 entreprises.

En 2015, elle a financé plus de 18 000 personnes et ainsi permis la création de 225 nouveaux emplois par semaine. Le taux de pérennité de ces entreprises après 2 ans est de 70%, et le taux d'insertion des personnes financées après deux ans est de 84%.

www.adie.org

 

Retour aux actualités