aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Mouvements sociaux

816 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
01/11/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 4wap du 01/11/17

Flatté que cela vous plaise. Je suis moi~même plutôt fan d'un certain Cogito sur FG… Vous l'avez sans doute déjà remarqué.

Summa summarum sapienti sat... Il est tristement facile de voir un arbre debout dans un infect abattis.

Répondre

01/11/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Gyz du 01/11/17

Vous finirez par vous faire remarquer très défavorablement, Wap. Sinon, quel régal !

Flatté que cela vous plaise. Je suis moi~même plutôt fan d'un certain Cogito sur FG… Vous l'avez sans doute déjà remarqué.

Répondre

01/11/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 4wap du 31/10/17

Les heurts véritables et véritablement violents de la révolution ont tout de même permis de mettre fin à l'ancien régime. Ce qui de l'avis de beaucoup constitua plutôt un progrès pour la France... Vous ne vous rallier pas ce point de vue officiel largement partagé?
Pour en revenir à la situation de la Guyane, il semble indéniable que la mobilisation dans la rue a au moins permis de mettre en exergue certaines carences lourdes de l'Etat, dans divers secteurs, mais en particulier pour ce qui concerne la sécurité. Au point qu'il, l'Etat, se sente obligé de sacrifier à cette mascarade sur les accords signés. Et cela, ce n'est pas le fait d'un homme providentiel tel Eboué, Monerville, ou autres… Ce sont bien les braillards qui ont réussi cela. Toute tentative tendant à l'occulter, se borne donc à cautionner l'inertie préexistante qui consiste surtout à "jouer le jeu" de l'ancien système foireux, celui de la valse des préfets et des petits édiles locaux, chacuns sans réels pouvoirs. Le tête-à-tête Achille-Macron, est assez symptomatique de tout cela. Il est totalement vain de comparer l'aisance intellectuelle et verbale (de haut vol selon moi) d'un président, et le talent d'Achille peinant aligner deux phrases. Il n'empêche que ce jour là, dans cette séquence médiatique forte, celle que l'on retiendra. Que vous le vouliez ou non, c'est bien lui qui à ce moment précis incarna pleinement l'insatisfaction majoritaire du "peuple guyanais" en matière d'insécurité. Et ayiez au moins l'honnêteté d'admettre qu'il a plutôt traduit fidèlement, avec ses mots à lui, votre propre pensée à propos du lien immigration-insécurité. Là où vous divergez peut-être, c'est que lui objecta ouvertement au président qu'il ne tiendra pas parole... Après toutes les décennies de promesses non tenues, que Macron reconnaît lui-même. Si tel est le cas votre confiance dans "l'engagement" présidentiel vous honore, et en effet sur ce point vous jouez sans doute bien mieux qu'Achille, au jeu des convenances qui veut que l'on ne traite pas ouvertement un président de menteur.
Pour ma part, si je devais comme vous invoquer le discours d'Éboué sur le "jouer le jeu" je crois que j'essayerai de coller un peu plus au texte, qui exhortait la jeunesse colonisée (anciennement désormais) à faire preuve d'intelligence et de confiance en soi, pour s'inscrire pleinement dans le destin républicain national et ses quelques vertus. J'insisterais donc sur la nécessité de jouer aussi le jeu de coller à certaines valeurs, en dépit de la difficulté. Par exemple, celle consistant à ne pas stigmatiser et dénigrer l'étranger quel que soit son destin de misère qu'il vient nous offrir en partage. A la place d'Achile je demanderais donc au président d'assumer ses propres principes républicains, ses propres principes humanistes, en faisant en sorte que des moyens soient enfin mis en œuvre dans un territoire où 30% d'immigration justifient pleinement un important effort d'investissement en faveur de l'intégration, avec par conséquent d'importants moyens d'éducation, d'emploi et de logement. De mon point de vue, dans le fond ce ne sont pas quelques privilégiés dopés aux 40% et tous ceux qui en profitent (vous et moi aussi) qui méritent forcément de bénéficier de plus de solidarité nationale, simplement pour garantir leur sécurité. C'est tout le défi et l'honneur d'une France capable d'organiser un territoire qu'elle a jadis prétendue conquérir par delà l'océan, pour le pire et le meilleur. Si la cinquième puissance mondiale s'estime incapable d'assumer cette responsabilité, de jouer le jeu de la réussite "en marche" et du développement, et bien qu'elle le dise…

Vous finirez par vous faire remarquer très défavorablement, Wap. Sinon, quel régal !

Répondre

31/10/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 31/10/17

C'est Félix Eboué qui l'a proposé, mais c'est Monnerville qui l'a appliqué. Ce qui a donné lieu à la départementalisation dont on veut nous faire croire qu'elle est un échec !
Même si tout n'est pas parfait, loin de là, le sort de la Guyane est plus enviable que celui de bien d'autres pays. D'où son attractivité.
Je ne parlais pas de l'anarchie et la terreur pour la Guyane, mais pour la mère patrie
(Robespierre, ça ne vous dit rien ?)

Les heurts véritables et véritablement violents de la révolution ont tout de même permis de mettre fin à l'ancien régime. Ce qui de l'avis de beaucoup constitua plutôt un progrès pour la France... Vous ne vous rallier pas ce point de vue officiel largement partagé?

Lire la suite

31/10/17
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 30/10/17

Le « jouer le jeu » c’était Félix Eboué.
http://www.esclavage-memoire.com/evenements/jouer-le-jeu-discours-de-felix-eboue-le-1er-juillet-1937-136.html
L’anarchie et la terreur à propos des mouvements sociaux en Guyane,.. Vous êtes sérieux?
La caricature n’a en principe rien de foncièrement constructif.

C'est Félix Eboué qui l'a proposé, mais c'est Monnerville qui l'a appliqué. Ce qui a donné lieu à la départementalisation dont on veut nous faire croire qu'elle est un échec !
Même si tout n'est pas parfait, loin de là, le sort de la Guyane est plus enviable que celui de bien d'autres pays. D'où son attractivité.
Je ne parlais pas de l'anarchie et la terreur pour la Guyane, mais pour la mère patrie
(Robespierre, ça ne vous dit rien ?)

Répondre

30/10/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 29/10/17

Et si on en revenait tout simplement au "jouer le jeu " de Monnerville (dont je rappelle à tous les Guyanais à mémoire courte qu'il a été le 2ème personnage de l'Etat) ?
L'anarchie et le Terreur n'ont jamais fait progresser la France, mais plutôt les régimes musclés qui leur ont succédé...

Le « jouer le jeu » c’était Félix Eboué.
http://www.esclavage-memoire.com/evenements/jouer-le-jeu-discours-de-felix-eboue-le-1er-juillet-1937-136.html
L’anarchie et la terreur à propos des mouvements sociaux en Guyane,.. Vous êtes sérieux?
La caricature n’a en principe rien de foncièrement constructif.

Répondre

29/10/17
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 28/10/17

Vous parlez de quel peuple guyanais, se revendiquant soi-disant «digne et respectueux»?
Celui qui vote pour Le pen, celui qui vote pour Mélenchon, Fillon, ou bien celui qui pour vote Macron? À force de croire ainsi entendre une quelconque revendication du « peuple guyanais » en négligeant sans vergogne toutes les lourdes divergences et les antagonismes qui le traversent pourtant, vous allez finir par donner raisons à cette poignée de grandes gueules, qui s’imaginent parler au nom du peuple, de par cette simple faculté à savoir l’ouvrir ou en imposer plus que le quidam qui s’écrase, en exhibant les gros bras et un certain sens de la contestation. Quitte à entendre des voix, alors en guise de révélation. Figurez-vous qu’à chaque fois qu’un gugusse vous annonce que le peuple guyanais ci, le peuple guyanais ça, la Guyane ci, la Guyane ça,... Absolument rien ne vous oblige à gober ses salades. Cela vous évitera bien des déconvenues. Mais cependant, comme le gugusse fait lui aussi partie du peuple, et tant que cela ne dépasse pas certaines limites, vous pouvez aussi vous laissez aller à faire preuve d’une certaine forme de respect pour l’énergie qu’Il met à défendre ses propre convictions. Nous sommes tout de même un petit peu les dignes héritiers d’une bande de braillards avinés sanguinaires et sans-culottes, qui allèrent naguère bien au-delà du simple jet de bouteilles. Eux, ce sont les têtes qu’ils envoyérent valser. Vous souilleriez dès lors allègrement là mémoire de quelques profondes entrailles républicaines, en décrétant ainsi que ces manifestations sont indignes et irrespectueuses...Notre pompeuse démocratie ne s’est pas forgée dans le feutré et le poli. On peut donc ne pas partager les idées de ces braillards, en se gardant bien de poser un jugement de valeurs à propos de respect et de dignité, dés lors que leurs modes d’actions politique relèvent de la plus pure et glorieuse tradition contestataire républicaine, le sang versé en moins... Notre marianne porte un bonnet phrygien pas une perruque amidonnée. C’est une souillon impétueuse sans grande finesse, pas une courtisane pliant genoux. Rester digne et respectueux, devant ce que remémore cette icône nationale, cela consiste donc aussi parfois à ne pas jouer les mijorées qui s’efferouche à la moindre escarmouche. Si vous ne pouvez entendre et accepter leur colère et ce qu’elle implique comme petits débordements, alors contentez vous d’observer et d’admettre que cela n’a franchement rien de si indigne au regard de nos us et coutumes nationaux. Indignes les sans-culottes, indignes les communards? Les soixante-huitards? Les paysans du Larzac? Pourquoi ces quelques centaines de trublions locaux du moment (le fameux peuple guyanais, hein...) éminemment plus pacifiques, devraient-ils, eux, faire plus de courbettes pour paraître plus dignes à vos yeux? Je suis très très loin de partager toutes leurs idées (en particulier sur la posture anti-immigration) mais franchement il me semble qu’en les observant, il y a aussi de quoi en prendre de la graine en matière d’engagement politique citoyen. C’est cela que vous jugez indigne? Le « surtout pas de vagues » cela reste donc votre credo en matières de mode de gestion et d’action politique?

Et si on en revenait tout simplement au "jouer le jeu " de Monnerville (dont je rappelle à tous les Guyanais à mémoire courte qu'il a été le 2ème personnage de l'Etat) ?
L'anarchie et le Terreur n'ont jamais fait progresser la France, mais plutôt les régimes musclés qui leur ont succédé...

Répondre

28/10/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 4wap du 28/10/17

Vous parlez de quel peuple guyanais, se revendiquant soi-disant «digne et respectueux»?
Celui qui vote pour Le pen, celui qui vote pour Mélenchon, Fillon, ou bien celui qui pour vote Macron? À force de croire ainsi entendre une quelconque revendication du « peuple guyanais » en négligeant sans vergogne toutes les lourdes divergences et les antagonismes qui le traversent pourtant, vous allez finir par donner raisons à cette poignée de grandes gueules, qui s’imaginent parler au nom du peuple, de par cette simple faculté à savoir l’ouvrir ou en imposer plus que le quidam qui s’écrase, en exhibant les gros bras et un certain sens de la contestation. Quitte à entendre des voix, alors en guise de révélation. Figurez-vous qu’à chaque fois qu’un gugusse vous annonce que le peuple guyanais ci, le peuple guyanais ça, la Guyane ci, la Guyane ça,... Absolument rien ne vous oblige à gober ses salades. Cela vous évitera bien des déconvenues. Mais cependant, comme le gugusse fait lui aussi partie du peuple, et tant que cela ne dépasse pas certaines limites, vous pouvez aussi vous laissez aller à faire preuve d’une certaine forme de respect pour l’énergie qu’Il met à défendre ses propre convictions. Nous sommes tout de même un petit peu les dignes héritiers d’une bande de braillards avinés sanguinaires et sans-culottes, qui allèrent naguère bien au-delà du simple jet de bouteilles. Eux, ce sont les têtes qu’ils envoyérent valser. Vous souilleriez dès lors allègrement là mémoire de quelques profondes entrailles républicaines, en décrétant ainsi que ces manifestations sont indignes et irrespectueuses...Notre pompeuse démocratie ne s’est pas forgée dans le feutré et le poli. On peut donc ne pas partager les idées de ces braillards, en se gardant bien de poser un jugement de valeurs à propos de respect et de dignité, dés lors que leurs modes d’actions politique relèvent de la plus pure et glorieuse tradition contestataire républicaine, le sang versé en moins... Notre marianne porte un bonnet phrygien pas une perruque amidonnée. C’est une souillon impétueuse sans grande finesse, pas une courtisane pliant genoux. Rester digne et respectueux, devant ce que remémore cette icône nationale, cela consiste donc aussi parfois à ne pas jouer les mijorées qui s’efferouche à la moindre escarmouche. Si vous ne pouvez entendre et accepter leur colère et ce qu’elle implique comme petits débordements, alors contentez vous d’observer et d’admettre que cela n’a franchement rien de si indigne au regard de nos us et coutumes nationaux. Indignes les sans-culottes, indignes les communards? Les soixante-huitards? Les paysans du Larzac? Pourquoi ces quelques centaines de trublions locaux du moment (le fameux peuple guyanais, hein...) éminemment plus pacifiques, devraient-ils, eux, faire plus de courbettes pour paraître plus dignes à vos yeux? Je suis très très loin de partager toutes leurs idées (en particulier sur la posture anti-immigration) mais franchement il me semble qu’en les observant, il y a aussi de quoi en prendre de la graine en matière d’engagement politique citoyen. C’est cela que vous jugez indigne? Le « surtout pas de vagues » cela reste donc votre credo en matières de mode de gestion et d’action politique?

Excellent, compère Wap. Le seul dommage - et ce n'est pas votre faute - c'est que seule une infirme minorité peut vous comprendre.
La majorité n'a ni l'intérêt de comprendre, ni la capacité. Une minorité aurait la capacité mais a aussi l'intérêt frontalement opposé... 

Lire la suite

28/10/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Cire El Trev du 27/10/17

Quelle belle image a été renvoyée hier soir au Président de la République et à ses Ministres ..... La Guyane , un peuple qui se revendique "digne et respectueux" .....
Nous n'avons pas besoin d'aide en fait. Nous savons très bien nous tirer une balle dans le pied tout seul .....

Vous parlez de quel peuple guyanais, se revendiquant soi-disant «digne et respectueux»?
Celui qui vote pour Le pen, celui qui vote pour Mélenchon, Fillon, ou bien celui qui pour vote Macron? 

Lire la suite

28/10/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de France Pollack du 27/10/17

« La visite du Chef de l’état intervient dans un climat tendu. Le collectif Pou Lagwiyann Dekolé , notamment, a décidé de se faire entendre. Les Grands frères (émanation du mouvement des 500 frères très actif lors du mouvement d’avril) ont demandé jeudi aux commerçants de Cayenne et aux administrations de l’OFI et de l’OFPRA de fermer leurs portes. L'Elysée a accepté de leur donner rendez-vous pour vendredi matin, mais le collectif a refusé la proposition, demandant un rendez-vous immédiat. »
Les fachos sont de nouveau de sortie : baissez vos rideaux ! Ouvrez vos gueules !
Les immigrés, disparaissez ! On revient 40 ans en arrière avec la persécution des Hmongs qui courbent leur échine la vie durant sur nos salades.
Va-t-on dissoudre ce mouvement ? On est pas en Corse…

Bah en effet on est pas en corse... Dissoudre un mouvement plutôt inoffensif à ce stade, se serait lui donner le prétexte de se radicaliser... Quel intérêt?

Répondre

27/10/17
Cire El Trev  (Kourou)

Quelle belle image a été renvoyée hier soir au Président de la République et à ses Ministres ..... La Guyane , un peuple qui se revendique "digne et respectueux" .....
Nous n'avons pas besoin d'aide en fait. Nous savons très bien nous tirer une balle dans le pied tout seul .....

Répondre

27/10/17
France Pollack  (St laurent du maroni)

« La visite du Chef de l’état intervient dans un climat tendu. Le collectif Pou Lagwiyann Dekolé , notamment, a décidé de se faire entendre. Les Grands frères (émanation du mouvement des 500 frères très actif lors du mouvement d’avril) ont demandé jeudi aux commerçants de Cayenne et aux administrations de l’OFI et de l’OFPRA de fermer leurs portes.

Lire la suite

17/07/17
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Fluvial du 17/07/17

Je suis ingénieur en physique nucléaire mon bon Monsieur , à la retraite .. Je maintiens que les profs font des mi-temps . Fin de la polémique pour moi .Boa segunda feira

Et je vous félicite à titre personnel. Cela dit, je maintiens ; Je doute que les enseignants qui vous ont permis d'obtenir votre diplôme d'ingénieur n'aient travaillé qu'à mi-temps .....

Répondre

17/07/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Cire El Trev du 16/07/17

Vous qui semblez être si prompt à dégainer contre les Profs , je vous invite à passer l"agrégation. Ensuite, nous en reparlerons.

Je suis ingénieur en physique nucléaire mon bon Monsieur , à la retraite .. Je maintiens que les profs font des mi-temps . Fin de la polémique pour moi .Boa segunda feira

Répondre

16/07/17
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Fluvial du 16/07/17

La pauvre elle doit être fatiguée!!!!!!

Vous qui semblez être si prompt à dégainer contre les Profs , je vous invite à passer l"agrégation. Ensuite, nous en reparlerons.

Répondre

16/07/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Cire El Trev du 16/07/17

Vous en connaissez beaucoup des profs qui ne travaillent que 12h par semaine ? Moi ..... pas. Pour info , mon épouse est agrégée , travaille 15h en situation et 15h de prépa. Cela monte à ( au minima 30h semaine). Et oui ..... Tous les profs ne sont pas feignants.

La pauvre elle doit être fatiguée!!!!!!

Répondre

16/07/17
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Fluvial du 16/07/17

ils gagnent combien les profs qui travaillent 12 heures par semaine ? Il faut pas être jaloux ,quand les gens vont au stade pour voir taper des mecs dans un ballon et qui gagnent 100000€ par mois ,personne ne dit rien .Si ils leur demandent des autographes!!! boa domingo.

Vous en connaissez beaucoup des profs qui ne travaillent que 12h par semaine ? Moi ..... pas. Pour info , mon épouse est agrégée , travaille 15h en situation et 15h de prépa. Cela monte à ( au minima 30h semaine). Et oui ..... Tous les profs ne sont pas feignants.

Répondre

16/07/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Boiskaka du 15/07/17

Honte pour ses mécréants qui nous plombent notre économie de guyane qui est si fragile! !!!
Les dockers abusent franchement!!! Alors que cette mafia gagnent 5000 ou 6000 euros par mois. ...c'est une chasse gardée qui veut ne peut pas être dockers! !!!!je ne vous salue pas kreol dockers! !!!!

ils gagnent combien les profs qui travaillent 12 heures par semaine ? Il faut pas être jaloux ,quand les gens vont au stade pour voir taper des mecs dans un ballon et qui gagnent 100000€ par mois ,personne ne dit rien .Si ils leur demandent des autographes!!! boa domingo.

Répondre

15/07/17
Boiskaka  (Kourou )

En réponse au message de Emmanuel711 du 12/07/17

Ca y est! une nouvelle grève pour les dockers de DDC! D'après un responsable de Somarig, c'est pour.... des augmentations de salaires!! Ces gens qui ne travaillent pas la nuit, pas quand il pleut, osent réclamer alors que c'est une profession la plus payée de Guyane..
Qui osera dire de source informée le salaire moyen d'un docker débutant, d'un docker au bout de 10 ans d'ancienneté et en fin de carrière?
Un bateau venant des Antilles est reparti hier;
mann u

Honte pour ses mécréants qui nous plombent notre économie de guyane qui est si fragile! !!!
Les dockers abusent franchement!!! Alors que cette mafia gagnent 5000 ou 6000 euros par mois. ...c'est une chasse gardée qui veut ne peut pas être dockers! !!!!je ne vous salue pas kreol dockers! !!!!

Répondre

14/07/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Emmanuel711 du 13/07/17

J'ai 70 ans, retraité, mais travaille toujours car ma retraite me permet à peine de boire une bière tous les jours!!!!!!!
Mann u

les dockers se sont battus dans le temps pour leurs avantages . Ce n'est pas de leurs fautes si les retraites de certains sont petites .

Répondre

13/07/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

En réponse au message de Fluvial du 13/07/17

bonjour ,vous faites quoi comme boulot ?Monsieur svp

J'ai 70 ans, retraité, mais travaille toujours car ma retraite me permet à peine de boire une bière tous les jours!!!!!!!
Mann u

Répondre

13/07/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Emmanuel711 du 12/07/17

Ca y est! une nouvelle grève pour les dockers de DDC! D'après un responsable de Somarig, c'est pour.... des augmentations de salaires!! Ces gens qui ne travaillent pas la nuit, pas quand il pleut, osent réclamer alors que c'est une profession la plus payée de Guyane..
Qui osera dire de source informée le salaire moyen d'un docker débutant, d'un docker au bout de 10 ans d'ancienneté et en fin de carrière?
Un bateau venant des Antilles est reparti hier;
mann u

bonjour ,vous faites quoi comme boulot ?Monsieur svp

Répondre

12/07/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

Ca y est! une nouvelle grève pour les dockers de DDC! D'après un responsable de Somarig, c'est pour.... des augmentations de salaires!! Ces gens qui ne travaillent pas la nuit, pas quand il pleut, osent réclamer alors que c'est une profession la plus payée de Guyane..
Qui osera dire de source informée le salaire moyen d'un docker débutant, d'un docker au bout de 10 ans d'ancienneté et en fin de carrière?
Un bateau venant des Antilles est reparti hier;
mann u

Répondre

14/06/17
Phiphi  (Matoury)

En réponse au message de Emmanuel711 du 07/06/17

Puisque nous sommes dans un département français, la loi française devrait s'appliquer: en dehors de la période du carnaval il est interdit de se balader masqués. Nos 500 "zorros" outrepassent la loi. Tous ces couards (peureux, dégonflés, péteux, froussards...) n'ont même pas le courage de manifester à visage découvert. C'est pour impressionner les voyous disent-ils? au fait combien de voyous ont ils remis aux forces de l'ordre

Mann u

Manu je te trouve en excellente forme et je m'en réjouie.

Répondre

08/06/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Emmanuel711 du 07/06/17

Puisque nous sommes dans un département français, la loi française devrait s'appliquer: en dehors de la période du carnaval il est interdit de se balader masqués. Nos 500 "zorros" outrepassent la loi. Tous ces couards (peureux, dégonflés, péteux, froussards...) n'ont même pas le courage de manifester à visage découvert. C'est pour impressionner les voyous disent-ils? au fait combien de voyous ont ils remis aux forces de l'ordre

Mann u

Toi Manu, même avec une cagoule, tout le monde te reconnaitra ! C'est une burka qu'il te faut ! Lol.

Répondre

07/06/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

Puisque nous sommes dans un département français, la loi française devrait s'appliquer: en dehors de la période du carnaval il est interdit de se balader masqués. Nos 500 "zorros" outrepassent la loi. Tous ces couards (peureux, dégonflés, péteux, froussards...) n'ont même pas le courage de manifester à visage découvert. C'est pour impressionner les voyous disent-ils? au fait combien de voyous ont ils remis aux forces de l'ordre

Mann u

Répondre

06/06/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Koro du 06/06/17

Arrestation devant le centre des impôts ! Le préfet se décide-t-il enfin à agir contre les racailles qui ont fichu la Guyane dans la merde ? Il serait temps !

Et tous les bois-bois présents, les Karam, Horth, Rimane, Guard et Antoinette qui n'ont jamais rien fait pour leur pays n'ont-ils rien d'autre à faire qu'à soutenir ces voyous qui continuent à couler la Guyane ?

Répondre

06/06/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Koro du 06/06/17

Arrestation devant le centre des impôts ! Le préfet se décide-t-il enfin à agir contre les racailles qui ont fichu la Guyane dans la merde ? Il serait temps !

Ne leur a-t-on pas dit que la grève était terminée, à tous ces gugus encagoulés ?

Répondre

06/06/17
Koro  (Koromombo)

Arrestation devant le centre des impôts ! Le préfet se décide-t-il enfin à agir contre les racailles qui ont fichu la Guyane dans la merde ? Il serait temps !

Répondre

22/05/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

En réponse au message de Fluvial du 22/05/17

Et la population Guyanaise elle a gagné quoi dans tout ce merdier . rien comme je l'avais prédis depuis le début . Si pas de salaire, des gens virés et pas de congé...

Les gens de GLS et Matériels et Service, Bolt and Ledder licenciés (discrètement), et autres devraient aller avec leurs patrons s'attacher aux grilles d'EDF!!!!!!!!!
mann u

Répondre

22/05/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Emmanuel711 du 19/05/17

Cela fait plusieurs semaines que le "conflit" est terminé. j'aimerais savoir ce qui a été REELLEMENT versé au CTG, aux collectivités locales, à ce jour. A mon avis "peau de balle et balai de crin"!
Mann u

Et la population Guyanaise elle a gagné quoi dans tout ce merdier . rien comme je l'avais prédis depuis le début . Si pas de salaire, des gens virés et pas de congé...

Répondre

19/05/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

Cela fait plusieurs semaines que le "conflit" est terminé. j'aimerais savoir ce qui a été REELLEMENT versé au CTG, aux collectivités locales, à ce jour. A mon avis "peau de balle et balai de crin"!
Mann u

Répondre

02/05/17
Cire El Trev  (Kourou)

Le Préfet, représentant de l’État français attend quoi pour déposer une plainte contre l'UTG éclairage ???? Un ras le bol de la population ? Une insurrection ?? Jamais vu ça .....!

Répondre

30/04/17
Koro  (Koromombo)

Faut bien amortir les 500 guignols qui nous ont fichu dans le merde ! Et qui continuent !
http://www.franceguyane.fr

Répondre

29/04/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 4wap du 28/04/17

Je voulais dire, standard, sans coordination communautaire, façon "France insoumise" et son vote interne censé orienter le vote, par essence individuel et confidentiel, du second tour... Après, en effet, l'on peut toujours fantasmer, tel un Boiskaka, et brandir la menace de la grande coalition locale brésiliano-ayitiyo-surinamo-sino-syrienne, qui se tient tapie dans l'ombre...

Mais il n'en demeure pas moins vrai que contrairement aux nombreux étrangers vivant en Suisse, nos étrangers à nous ont aussi une fâcheuse tendance à faire souvent partie de la communauté locale des plus défavorisés. Alors, à part mettre en avant la crainte de ce pseudo vote "communautaire" là...

D'autant plus que l'exemple national démontre assez aisément que cette communauté (les plus défavorisés) est aussi traversée par des clivages et s'oriente vers des choix plutôt diversifiés, comme entre MLP ou Mélenchon. Les étrangers défavorisés devraient-ils donc être fatalement affublés d'une autonomie intellectuelle moindre? Cher docteur...

Les Guyanais craignent une submersion par la masse. Cette crainte est d'autant plus latente que l'identité n'est pas encore assise et sa recherche est régulièrement moquée.
Le sentiment d'appartenance est pourtant un besoin très compréhensible.

Répondre

29/04/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Thierry du 27/04/17

Bonsoir Gyz. Non, je ne valide pas les frontières. Je rappelle Gandhi "il y a assez sur cette planète pour satisfaire les besoins de tous, il n'y a pas assez pour satisfaire la cupidité de chacun". Non, ce n'est pas le pauvre, mon ennemi, et surtout pas celui qui vient chez nous contraint et forcé et avec qui je vais devoir me battre contraint et forcé parce que ceux qui nous volent ici, sont ceux qui le volent aussi chez lui et qu'ils ne nous laissent pas suffisamment pour vivre ensemble. Je sais, et j'en ai déjà cité ici partie des chiffres, les milliards qui nous sont dérobés ici et encore plus ailleurs, ces milliards qui devraient financer l'éducation, la santé et le droit au travail de tous quand ils vont financer la guerre entre nous pour que les plus gros se gavent et accaparent sans cesse davantage aidés par les politiques qu'ils font élire. Regardez qui sont les amis de Macron. Ca me fait mal au ventre de voir ces discussions sordides sur les droits que nous voudrions bien consentir aux étrangers au lieu de nous préoccuper des causes et des responsables de ces migrations dramatiques qui vont déstabiliser un peu plus notre société déjà mal en point....Qui peut croire que les Haïtiens ou les Syriens ont envie de risquer leurs vies, de se faire violer, dépouiller, noyer, pour venir survivre dans une Guyane qui ne les veut pas et qui ne considère pas notre responsabilité dans leur drame...ni que nous n'aurions peut-être pas le courage qu'il leur faut pour fuir leur pays. Nous dépensons 20 000€ en moyenne pour chaque reconduite à la frontière, nous payons très cher la sécurisation aléatoire et inefficace de nos frontières et nous nous laissons voler par centaines tous ces milliards qui devraient s'investir ici comme à Haïti ou en Syrie pour que chacun puisse vivre dignement chez lui au milieu des siens. Pire, nous continuons à voter pour ceux qui contribuent le plus à ce système qui leur profite. ...

La compassion seule est insuffisante. La séparation pauvre gentil - riche méchant est une illusion.
Si les frontières étaient respectées au sens aller (pas de renversement d'autres pays etc), alors les pauvres de ces pays renversés ne se presseraient pas devant ces mêmes frontières, au sens de retour.

Lire la suite

29/04/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Boiskaka du 26/04/17

Si cela devrait y arriver eh bien la guyane pourrait devenir haïtienne ou brésilienne voir même chinoise car ici les créoles sont minoritaires. ....est cela qu'ils veulent? ???

La Guyane sera ce qu'elle doit devenir, en fonction de la performance des acteurs publics qui sont exclusivement nationaux et majoritairement métis guyanais (l'appellation "créole" est impropre). A vous de jouer.

Répondre

28/04/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Gyz du 26/04/17

Votre principe est que lesdits étrangers se conformeraient à un comportement "citoyen" standard, sans coordination communautaire particulière. Hmmm...

Le vote d'une population immigrée connaissant souvent un niveau de ressources peu élevé et des difficultés d'accès aux droits élémentaires (logement, éducation) ==> l'influence psychologique subie par les élus locaux ==> bonne gouvernance = optimisation du rapport action/satisfaction au sein du nouvel électorat élargi.
Hmmm.. Vous êtes un vrai philosophe.

Je voulais dire, standard, sans coordination communautaire, façon "France insoumise" et son vote interne censé orienter le vote, par essence individuel et confidentiel, du second tour... Après, en effet, l'on peut toujours fantasmer, tel un Boiskaka, et brandir la menace de la grande coalition locale brésiliano-ayitiyo-surinamo-sino-syrienne, qui se tient tapie dans l'ombre...

Lire la suite

28/04/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Koro du 27/04/17

Sans doute cette solution serait-elle bonne ! Ce ne peut être pire qu'une Guyane dirigée et coulée par des créoles incompétents !

En vous interprétant goulument puisque vous n'osez pas aller jusqu'au bout: l'hostilité au droit de vote local des étrangers, serait donc l' "idiote utile" au service du "créolocentrisme" électoral local. Vous avez parfois le sarcasme savoureux. Et l'on vous sent effectivement tenté, tout d'un coup

Lire la suite

28/04/17
Roux Bernard  (Kourou)

En réponse au message de Emmanuel711 du 27/04/17

Après les "Frères" voilà les "Grands frères"!
J'ai 70 ans. Si vous créez un jour les "vieux pépés", contactez-moi!
Mann u

J'adhère j'ai 70 ans 5 ans déjà de retraite Ben

Répondre

28/04/17
Fluvial  (Cayenne)

Et le Rimane il est où , en vacances ,??? maintenant c'est son clone féminin qui nous casse les co....es avec des coupures. Honte à eux , Guyanais ne les écoutés pas ce ne sont que des fourbes et des menteurs .
Alors votre vie a t'elle changé depuis la grève.??

Répondre

27/04/17
Thierry  (St georges)

En réponse au message de Gyz du 26/04/17

Votre principe est que lesdits étrangers se conformeraient à un comportement "citoyen" standard, sans coordination communautaire particulière. Hmmm...

Le vote d'une population immigrée connaissant souvent un niveau de ressources peu élevé et des difficultés d'accès aux droits élémentaires (logement, éducation) ==> l'influence psychologique subie par les élus locaux ==> bonne gouvernance = optimisation du rapport action/satisfaction au sein du nouvel électorat élargi.
Hmmm.. Vous êtes un vrai philosophe.

Bonsoir Gyz. Non, je ne valide pas les frontières. Je rappelle Gandhi "il y a assez sur cette planète pour satisfaire les besoins de tous, il n'y a pas assez pour satisfaire la cupidité de chacun". Non, ce n'est pas le pauvre, mon ennemi, et surtout pas celui qui vient chez nous contraint et forcé et avec qui je vais devoir me battre contraint et forcé parce que ceux qui nous volent ici, sont ceux qui le volent aussi chez lui et qu'ils ne nous laissent pas suffisamment pour vivre ensemble.

Lire la suite

27/04/17
Emmanuel711  (Remire montjoly)

Après les "Frères" voilà les "Grands frères"!
J'ai 70 ans. Si vous créez un jour les "vieux pépés", contactez-moi!
Mann u

Répondre

27/04/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Boiskaka du 26/04/17

Si cela devrait y arriver eh bien la guyane pourrait devenir haïtienne ou brésilienne voir même chinoise car ici les créoles sont minoritaires. ....est cela qu'ils veulent? ???

Sans doute cette solution serait-elle bonne ! Ce ne peut être pire qu'une Guyane dirigée et coulée par des créoles incompétents !

Répondre

26/04/17
Boiskaka  (Kourou )

En réponse au message de Gyz du 26/04/17

Votre principe est que lesdits étrangers se conformeraient à un comportement "citoyen" standard, sans coordination communautaire particulière. Hmmm...

Le vote d'une population immigrée connaissant souvent un niveau de ressources peu élevé et des difficultés d'accès aux droits élémentaires (logement, éducation) ==> l'influence psychologique subie par les élus locaux ==> bonne gouvernance = optimisation du rapport action/satisfaction au sein du nouvel électorat élargi.
Hmmm.. Vous êtes un vrai philosophe.

Si cela devrait y arriver eh bien la guyane pourrait devenir haïtienne ou brésilienne voir même chinoise car ici les créoles sont minoritaires. ....est cela qu'ils veulent? ???

Répondre

26/04/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 4wap du 25/04/17

DE LA "BONNE GOUVERNANCE" SOUS L'INFLUENCE D'UN PAYSAGE ÉLECTORAL REFLÉTANT PLUS FIDÈLEMENT L’ÉTAT RÉEL DES BESOINS ET ATTENTES DE LA COLLECTIVITÉ AU SENS LARGE.

Soit une collectivité locale dont les résidents sont à 37% des étrangers établis durablement pour la plupart. Cette population immigrée connaissant souvent un niveau de ressources peu élevé et des difficultés d'accès aux droits élémentaires (logement, éducation). Si une telle société venait à accorder le droit de vote aux étrangers pour les élections locales. Quelle serait alors l'influence de cette mesure, en partant du principe que lesdits étrangers se conformeraient à un comportement "citoyen" standard, sans coordination communautaire particulière. L'influence électorale exercée par cet afflux d'électeurs, se limitant donc essentiellement à la l'influence psychologique subie par les élus locaux, ainsi confrontés à la réalité de l'élargissement, la diversification des besoins et des demandes essentielles du paysage électoral ainsi remanié et rééquilibré.


CAS n°1
Compte tenu de cette nouvelle situation, entre les deux choix politiques énumérés ci-après, lequel aura alors potentiellement d'avantage de chance d'éveiller l'intérêt prioritaire des édiles, aux fins d'optimiser globalement au mieux le rapport action/satisfaction au sein du nouvel électorat élargi, tout en œuvrant au mieux pour l'intérêt collectif? Contexte paysage électoral élargi, 20-25% électeurs impactés par un retard scolaire au sein de la cellule familiale.

A – Accorder une subvention de 300 000 € à une personnalité lambda pour l'aider dans le financement de sa clinique privée.

B- Accorder une subvention de 300 000 € à une association dispensant des cours de français et de rattrapage scolaires, le soir dans les écoles.


CAS n°2
Quel choix aura tendance à être privilégié si le paysage et la demande électorale devait ne pas être élargie? Contexte paysage électoral restreint, 2-5% d'électeurs impactés par un retard scolaire au sein de la cellule familiale.

A – Accorder une subvention de 300 000 € à une personnalité lambda pour l'aider dans le financement de sa clinique privée.

B- Accorder une subvention de 300 000 € à une association dispensant des cours de français et de rattrapage scolaires, le soir dans les écoles.

Votre principe est que lesdits étrangers se conformeraient à un comportement "citoyen" standard, sans coordination communautaire particulière. Hmmm...

Le vote d'une population immigrée connaissant souvent un niveau de ressources peu élevé et des difficultés d'accès aux droits élémentaires (logement, éducation) ==> l'influence psychologique subie par les élus locaux ==> bonne gouvernance = optimisation du rapport action/satisfaction au sein du nouvel électorat élargi.
Hmmm.. Vous êtes un vrai philosophe.

Répondre

26/04/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Thierry du 25/04/17

Bonjour Gyz

C'est de la philosophie que nous faisons, c'est à dire l'art de couper les cheveux en quatre
pour se convaincre du sexe des anges et cela n'a pas vraiment d'importance. néanmoins j'aime cet exercice inutile et je vous répondrai donc que c'est bien, à mon sens, l'animalité de l'homme qui le conduit à vouloir être le plus fort, avoir raison, toujours niquer plus et toutes, toujours accaparer davantage et que ce n'est pas un bon instinct pour l'humanité que celui qui privilégie l'incontestable loi de la jungle. Oui je pense que la dimension humaine, celle de l'âme qui donne la primauté aux valeurs humanistes de l'égalité, de la liberté, de la justice et de la solidarité s'acquière par l'éducation et qu'il n'y a qu'elle pour agréger un monde en paix. Oui, cette éducation débute dans la famille, mais nul n'est responsable de l'éducation qu'il n'a pas reçue et un parent sans éducation ne saura pas la transmettre. Il n'en est ni responsable, ni coupable, seul le système, notre système, l'est. C'est pour cela que le législateur a prévu l'école dès deux ans dans les zones socialement défavorisées, parce que c'est la mission de l'école de compenser la faillite des familles pour créer le lien social qui permet le vivre ensemble. C'est un simple constat à faire et il n'y a surtout pas à moraliser et stigmatiser ceux que nous avons laissés sur le bord de la route pour complaire au mythe de l'argent roi. Nous en payons maintenant le tribut en Guyane et ce sera pire dans 20 ans avec une population de 500 000 personnes majoritairement sans éducation, sans travail et sans avenir. Guyane de violence, assurément.
Gyz, vous êtes brillant, réfléchissez bien et écrivez bien, mais sans vouloir nullement vous agresser ou juger, vous n'êtes pas productif. On ne peut avancer parce que vous vous accrochez systématiquement à la négation, et arguez de ce qui ne va pas, parce que ça n'a jamais été et n'ira jamais. Si tous les hommes qui ont modelé l'histoire par le passé avaient eu votre sentiment, les gosses seraient encore à la mine, les filles dans le lit des maîtres, les noirs dans les champs, les femmes à la cuisine, les ouvriers en sabots, et les gays planqués dans des clubs glauques. L'histoire prouve que le pire n'est jamais inéluctable et qu'on peut toujours réformer ou révolutionner un pays et des mentalités. Il faut juste commencer par y croire.
Oui 4Wap a raison à mon sens sur le vote des étrangers, parce que c'est une simple mesure de bon sens et de justice, mais elle n'est pas prioritaire dans un pays où 65% des votants s'abstiennent quand ils sont déjà si peu inscrits sur les listes. La priorité c'est de créer un projet qui fédère la population, étrangère ou non, et ensuite on pourra poser le pb du droit de vote des étrangers. Ce jour la on se rappellera peut-être que nul ne devrait être étranger sur cette terre parce que ni Dieu, ni la Nature n'ont créé de frontières. Ce sont les riches qui ont créé les frontières pour abuser des pauvres et personne n'hérite de rien, personne n'est propriétaire de rien. Quel est notre mérite d'être simplement né Français pour exciper de la propriété d'un pays quand en fait nous sommes tous recéleurs des biens acquis et construits par les violences et les prédations commises par nos ancêtres sur les pays qu'ils ont asservis et pillés?
En fait, on est tous d'accord sur l'état de la Guyane, sur ses causes et on se focalise dans une opposition entre nous sur des détails, qui n'a pas vraiment lieu d'être, On évite soigneusement de parler de ce qu'on devrait et pourrait faire pour que les choses avancent. Depuis 2009 la situation a empiré, mais la réflexion s'est arrêtée et personne n'avait de revendications préparées et travaillées et encore moins de stratégie à présenter quand le mouvement s'est emballé. On ne risque pas d'avancer un jour à toujours attendre les barrages pour faire l'état des lieux en se gardant bien de débattre de la manière dont on doit passer le balai dans ce pays.

Pour en revenir au fond de notre débat, oui, à mon avis, la médiatisation des pb de la Guyane et ce qui a été obtenu par le mouvement est une bonne chose, mais elle ne doit pas occulter le reste à savoir que pour trouver une sortie honorable, le mouvement a du capituler en fait sur des promesses qui n'engagent que ceux qui font semblant d'y croire. La situation ne peut qu'empirer parce que la France s'enfonce dans la crise et que la Guyane n'est pas son souci le plus urgent. Il faudra donc un nouveau mouvement, nonobstant les petits et grands intérêts pour le foncier et le minier qui restent à l'œuvre, pour recréer une nouvelle urgence, les politiques ne fonctionnant que dans l'urgence, les yeux rivés sur les sondages et les prochaines élections. Tant qu'on ne s'attaquera pas aux raisons profondes des inégalités et des injustices que ce soit dans le monde, en France ou en Guyane, la situation ne fera que se dégrader, parce que quelques uns accaparent les richesses et les moyens vitaux pour le plus grand nombre. Un simple exemple, celui des migrants qui fuient, comme nous mêmes le ferions, un pays en guerre parce que nos politiques et nos multinationales ont des intérêts dans ces conflits qu'ils ont déclenchés. Ces pauvres, gens sans responsabilité aucune arrivent chez nous, contraints et forcés pour survivre, alors que nous-mêmes sommes en difficultés. L'affrontement est inévitable, parce que personne ne veut mourir et que nous n'avons plus assez pour partager le peu qu'on nous laisse. Nous sommes en pénurie d'éducation, de logements, de travail, de santé et nous devons partager avec d'autres qui ont encore moins que nous. C'est insoutenable, mais qui est responsable, eux ? nous ? Personne en fait, chacun fait ce qu'il a à faire dans la situation qu'on lui crée. Les responsables sont ceux qui ont porté la guerre et la misère dans ces pays, ceux qui ont tant pillé qu'ils en ont désespéré les habitants et les ont contraint à l'exil et à l'illégalité. Tout cela parce qu'on a été trop rapace pour accepter de laisser ces pays se développer pour conserver leur population sur leur sol.
Notre problème est ceux d'en haut, pas ceux d'en bas et notre unique pensée devrait être de reconquérir notre démocratie pour pouvoir organiser un monde juste afin que nos gosses y vivent en paix. A voir les Français assez ignorants pour élire le candidat du CAC 40 comme une dinde voterait pour Noël, je ne suis pas sûr qu'on en soit sur la voie... sauf à penser qu'il va nous falloir toucher le fond, donc la guerre, pour de nouveau, comme nos parents et grand parents hurler en vain "plus jamais ça"...
Bon Gyz, c'est bien beau tout ça, mais du coup j'ai toujours un doute sur le sexe des anges... :o)

Mes respects pour votre attachement à l'humanisme et aux choses incertaines censées de l'incarner. La poursuite des idéaux n'annihile pas pour autant la réalité : la compétition saine n'est pas de l'animalité, l'usage de ses capacités n'est pas condamnable mais demeure indispensable au fonctionnement de la société, au bien-être matériel et spirituel.

Lire la suite

25/04/17
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 25/04/17

Concentrer = réduire à. "Concentrer le privilège de l'honnêteté aux étrangers", ce serait dire qu'ils sont les seuls honnêtes méritants possibles. Or pour qui se soucie du vivre ensemble, il s'agit au contraire d'élargir au tiers restant jusque là exclu, de l'inclure dans le cercle de la participation aux affaires locales de la cité, où ils vivent depuis des années. Parce qu'ils sont au demeurant aussi honnêtes ou méritant que les autres, pas plus, pas moins, sans suspicion. Exactement l'inverse de "concentrer" donc. Ou comment faire passer une approche inclusive pour une approche exclusive… Et donc pas les seules victimes, mais aussi les victimes (des étrangers s'en sortent néanmoins et s'intègrent parfaitement). Sauf que celles-là ne sont pas uniquement des "sans dents", mais bien des "sans dents, sans voix". Pourquoi vouloir leur ôter la parole sur l'organisation de la vie locale?

"Elle est certainement très méritante, mais est-ce la priorité de lui offrir le droit de vote avant d'être capable de faire face aux besoins qu'elle engendre ?".

Et pourquoi se soumettre à une priorité entre ces deux aspects? En quoi l'un disqualifierait-il l'autre? Être étranger et vivre dans un taudis depuis 15 ans, faute de mieux, empêche-t-il de participer aux affaires politique locales? Pour quelle raison fondamentale? Et, que vaut cet argument pour les étrangers qui aussi s'intègrent parfaitement, travaillent, paient leurs impôts?

"Les pays que tu cites ont effectivement une proportion d'étrangers nettement inférieure. C'est pitet justement pour cela qu'ils peuvent leur donner le droit de vote...".

10%, ça va? 15%? ça va, 20%, 25%? A quel moment ça bascule? A quel moment le nombre des étrangers accueillis et jugés aptes à donner leur avis sur les affaires de la citée, deviendrait-il un surnombre les transformant en ennemis suspects de la cité?

"A quel moment le nombre des étrangers accueillis et jugés aptes à donner leur avis sur les affaires de la citée, deviendrait-il un surnombre les transformant en ennemis suspects de la cité?"
Quand la majorité de la population juge que trop, c'est trop, et que cé bon ké sa
Exactement comme on démarre un mouvement social comme celui que nous venons de vivre.

Répondre

25/04/17
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 25/04/17

En éludant donc le débat sur le rapport qu'il y aurait entre "démocratie locale", "citoyenneté locale" est le critère de nationalité, qui n'est d'ailleurs désormais plus un obstacle dans l'UE où le droit de vote local est bien accordé aux étrangers intracommunautaires, auxquels on n'oppose donc plus la notion de mérite, de récompense, ou de naturalisation.

Comment vous faites pour estimer et juger combien d'étrangers durablement implantés, méritent d'être naturalisés? Quels sont vos critères du mérite?

Je ne parle que de la Guyane, et pas des intercommunautaires de l'Union Européenne, quoique leur situation est la même ici que dans le reste de la France
"Comment vous faites pour estimer et juger combien d'étrangers durablement implantés, méritent d'être naturalisés? Quels sont vos critères du mérite?"

Lire la suite

25/04/17
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 25/04/17

La récompense, c'est la naturalisation quand elle est méritée.
C'est ainsi que procédait la République vis a vis de ses immigrés au début du XXème siècle.

Sur presque la moitié du début 20ème siècle les femmes françaises, pourtant parfaitement françaises, n'avait pas le droit de voter. Notre démocratie républicaine a donc déjà su évoluer positivement indépendamment du critère de nationalité.

Lire la suite