aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Suite à notre jodla de ce matin, une enseignante au collège de Macouria nous apporte des précisions et rectificatifs sur la situation au collège :

« Premièrement, les élèves étaient accueillis normalement dans l'établissement, puisque tous les professeurs, sont restés sur place, pour aider les surveillants. Donc, les élèves n'étaient pas à la rue. C'est juste que certains parents ont préféré les reprendre sachant que les cours n'étaient pas assurés.

Deuxièmement, il est exact qu'il n'y a que 4 agents titulaires dans l'établissement. Jusqu'à il n'y a pas si lontgtemps, une partie des autres agents venaient pensant que leurs contrats seraient signés et qu'ils seraient finalement payés, d'où le fait qu'ils aient réussi à "gérer la cantine" et le plus gros de l'entretien. Et il y a en effet 640 élèves dont 450 demi-pensionnaires qui pâtissent de cette situation, ils réagissent aussi et ont, avec l'aide de leurs professeurs, écrit une lettre pour le président du Conseil Général demandant des moyens pour un collège trop souvent oublié !! »

Autres chroniques de l'année 2006/photos