aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 03/06/12
Du pétrole en Guyane : pas si simple, pas si sûr...

La problématique qui s'annonce vive sur la question des forages ultra-profonds au large de la Guyane, pour transformer le territoire en un prétendu émirat, s'avère finalement bien plus complexe qu'il n'y parait. Les associations environnementales se mobilisent et font entendre leur voix : le procédé prévu par Shell est très polluant, la prise en compte des impacts potentiels est très faible et la campagne s'ouvre en pleine insécurité juridique (communiqué commun FNE, Greenpeace, WWF, Surfrider, Oceana, Sepanguy). Un collectif, Or bleu contre or noir se mobilise et compte déjà plus de 600 adhérents. Alors même que la découverte de pétrole en Guyane semblait avoir soulevé des espoirs invraisemblables et suscité l'adhésion de nombre de Guyanais, des voix discordantes se font entendre au sein même des indépendantistes. Candidat dans la 2e circonscription, l'indépendantiste de service Armand Achille déclare vouloir faire de la Guyane un territoire comme le Qatar ou le Koweit (sic) alors que dans le même temps parait sur un blog Mediapart un texte incendiaire qui accuse l'Etat français colonialiste de vouloir piller la Guyane : Les pirates français en Guyane. Mais il s'agit d'abord de s'assurer que la population ne sera pas manipulée par tous ces gens qui nous veulent du bien, quels qu'ils soient ! La mobilisation citoyenne s'impose, car dans tous les cas, comme le dit si justement Christian Roudgé, « le profit sera privé et le risque public » (DomHebdo).
Le débat s'annonce animé lundi 4 juin à 19h à la mairie de Cayenne et mardi 5 juin à la même heure à la mairie de Kourou, où la société Shell Exploration se propose de présenter son projet au public. D'autant que l'Etat aurait posé de nouvelles conditions au groupe Shell, selon Europe1 : « Le pétrole de la Guyane est un pétrole français et les raffineries qui raffineront ce pétrole devront être des raffineries françaises et notamment celle de Petit Couronne ». Pas sûr que le futur soit de mise...

Pour mieux préparer le débat, lire aussi :
Un article d'Eliane Patriarca dans Libération : Point noir au large de la Guyane
Guyaweb : Shell s'expose devant les sénateurs
Guyane 1 : Shell, la roulette russe industrielle
MaxiSciences : Shell va envoyer un bateau pour forer en Guyane
Actu-environnement : L'avancée des travaux de Shell dénoncée par 6 associations
écologistes

Pour rappel : L'UICN avait émis une motion en juin 2011 sur les forages pétroliers en Guyane (pdf)
Pour ceux qui veulent creuser :
Quelques éléments fournis par Shell sur le site de la préfecture.
Avis du CESE sur la sécurité des plateformes pétrolières en mer (pdf)

Infos citoyennes

Communiqués

Viré Gadé


Offres et demandes covoiturage



Horaires des marées :
Iles Salut / Cayenne / Les Hattes

Photothèque

Lancements 2014
Lancements 2014
10e Vol Soyouz

Annonceurs

Tarifs de publicité