aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Cayenne
Amis de Rames-Guyane (les)
Créée pour soutenir la course transatlantique

LES AMIS DE RAMES GUYANE
c/o BLANCANEAUX BP 835
97338 CAYENNE CEDEX

Site internet www.ramesguyane.com

Contact à Cayenne :
Jean-Claude BLANCANEAUX
tel 0694232606 - sakkizime@hotmail.com

LA COURSE : Première Course Transatlantique française à la rame. Courue en solitaire, sans escale ni assistance, entre Saint Louis du Sénégal et Saint Laurent du Maroni (Guyane) et disputée à bord de bateaux strictement identiques de 8 mètres de longueur par une vingtaine de navigateurs expérimentés et souvent connus des médias.

L’ORGANISATION : Pour l’organisation de cet événement maritime, une agence en communication est constituée. Son nom : 54 ° WEST , pour rappeler la longitude de la Guyane .

Elle est co-gérée par :

- Michel HOREAU : Il bénéficie de l’une des plus grandes expériences françaises dans l’organisation d’événements océaniques très médiatisés; au cours des vingt dernières années, il aura notamment participé à l’organisation des quatre Vendée-Globe aux côtés de Philippe Jeantot, mais aussi le Trophée Jules Verne, la Course du Rhum, et bien d’autres. Il a aussi été très présent dans l’organisation et la communication des traversées océaniques à la rame de Gérard d’Aboville, Joe Le Guen, Peggy Bouchet, Anne Quéméré et Maud Fontenoy.

- Antoine CROYERE : Ingénieur INSA de formation, il apporte sa connaissance de la mer (un tour du monde à la voile comme équipier d’Eric Tabarly sur Pen Duick 6 dans la première course autour du monde en 1973 ; quatre traversées de l’Atlantique à la voile …) Il apporte surtout sa connaissance de la Guyane à laquelle il reste très attaché et où il a vécu pendant 23 ans (1980-2002) , y exerçant principalement la profession de chef d’entreprise. Il pourra apporter à ce projet la rigueur nécessaire.

JUSTIFICATION DES OPTIONS STRATÉGIQUES
Il n’est pas possible de ramer contre les vents dominants. C’est pourquoi la route retenue pour cette compétition est celle des alizés qui soufflent de l’Est vers l’Ouest. Le sud de l’Atlantique nord est « occupé » par les rameurs anglais qui, depuis 1997, participent en grand nombre à une course (l’Atlantic Challenge), organisée tous les 2 ans entre Ténérife ( archipel des Canaris ) et La Barbade ( Antilles anglaises ) par l’anglais Sir Chay BLYTH. Très populaire en Grande-Bretagne, cette course est disputée sur des bateaux strictement identiques (monotypes) de 7,50 mètres de longueur par des équipages en double. La quatrième édition de cette course anglaise partira de Los Gigantes ( sud ouest Ténérife ) courant novembre 2005. À partir de cette réalité, il semble nécessaire, voir indispensable, de se démarquer clairement de cet évènement .

En créant une course différente par :

· Un parcours en rupture avec l’itinéraire anglais, beaucoup plus « français » ( Sénégal / Guyane ), s’appuyant sur la dimension historique du voyage initiatique des ancêtres de nombreux guyanais, partis d’Afrique vers les îles antillaises mais aussi la Guyane…..et constituant un trait d’union puissant et concret entre les villes jumelées que sont Saint Louis du Sénégal et Saint Laurent du Maroni ;
· Un prologue organisé devant ou autour de l’Ile de Ré un ou deux mois avant le grand départ de St Louis du Sénégal, afin de présenter les concurrents et les bateaux aux médias et donc au public, dans la mémoire du Bagne (les bagnards partaient de l’Ile de Ré pour rejoindre St Laurent du Maroni) . Et quelque part, traverser l’Océan à la rame n’est-ce pas un « travail de bagnard » ?…
· Un départ chaque année paire, en alternance avec la course anglaise qui a lieu les années Impaires ;
· Une course en solitaire, plus attractive aux yeux du public et des français en particulier
· Une intense médiatisation ( la course anglaise est relativement peu médiatisée )
· Un important price money pour attirer les meilleurs compétiteurs; Des bateaux plus séduisants que le monotypes anglais, robuste et marin mais souvent qualifié de lourd et « agricole ».

LE PARCOURS.
Départ de Saint Louis du Sénégal, (15°-55’ N / 16°–35’ W ) ; Arrivée dans l’embouchure du Maroni (5° 55’ N / 53° 53’ W ) , sur une ligne nord – sud doublant l’extrémité ouest de la Pointe Isère ; Distance : 2 240 milles nautiques Temps de course estimée : Mini 35 j. / Maxi. 48 j.

LES BATEAUX
Il s’agit de créer un monotype spécifiquement destiné à la course, réalisé en panneaux de CP. « déployables » tracés et découpés au laser, assemblés par tenons/mortaises puis collés entre eux par application de tissus verre-époxy. Particulièrement économique, fiable et facile à mettre en œuvre, cette technique de construction permet aux skippers qui le souhaitent de réaliser eux-même leur propre bateau pour un budget minimum tout en garantissant la monotypie pour imposer l’équité totale entre tous les participants. Longueur : 8 mètres Largeur : 1,60 mètre Poids à vide : 350 kgs.

LES SKIPPERS PARTICIPANTS
Organisée sur la « Route du Sud », le long de l’équateur, sur un parcours d’alizé réputé clément, la course peut accueillir jusqu’à 30 rameurs solitaires pour peu que chaque participant puisse faire la preuve d’une expérience minimum en navigation hauturière à bord de navires de faible à moyenne importance. De plus, les organisateurs s’efforceront de relancer en priorité la quinzaine de skippers dont le riche passé maritime et une participation aux « classiques » transocéaniques comme le Vendée Globe, la Transat anglaise, la Jacques Vabre offrent à la course les meilleures garanties de sécurité et de forte médiation. Dans cette catégorie de navigateurs réputés qui s’intéressent aux traversées océaniques à l’aviron, on peut citer : Patrick Tabarly, dont le CV. n’est plus à présenter ; Charles Vieillard –Baron, neveu d’Eric et de Patrick Tabarly, (Withbread) ; Eric Dumont (Vendée Globe et nombreuses traversées océaniques) ; Dominique Conin (Record traversée atlantique Nord d’Ouest en Est) ; Eric loiseau (Withbread et nombreuses traversées océaniques); Alain Labbé (Withbread et nombreuses traversées océaniques) ; Yann Lenabour (Withbread et nombreuses traversées océaniques) ; Xavier Sanso (Vendée Globe et nombreuses traversées océaniques) ; Emmanuel Coindre (4 traversées de l’Atlantique à l’aviron) Hervé Laurent (Vendée Globe et nombreuses traversées océaniques) ; Fédor Konyoukhov (Vendée Globe, Traversée de l’Atlantique à l’aviron,) ; Patrick Favre (Nombreuses traversées océaniques).

LA MÉDIATISATION
L’aviron de haute mer est une discipline saine, écologique, noble et très proche de ce que redeviendra le cyclisme sur route quand il se sera débarrassé du dopage. L’intérêt des publics et téléspectateurs pour l’aviron de haute mer s’explique par : • La dimension passionnelle de toutes les grandes aventures exploitant le domaine maritime (cf. Vendée Globe, Route du Rhum, Grands Prix de multicoques, etc...) • La facilité d’identification de l’aviron de haute mer auprès des publics qui, tous, savent ou croient savoir ramer (et pédaler) ; • La simplicité des règles du jeu ; • L’énormité du terrain de jeu - entre deux continents (ou autour de la France) - par rapport à la taille des "véhicules" mis en scène ; • La rudesse du parcours, de tempête en tempête (ou de col en col) ; • L’incroyable somme des vertus et des qualités dont doivent faire preuve les acteurs pour atteindre leurs objectifs.

Garantie absolue d’une forte médiatisation, l’intérêt des publics pour l’aviron de haute mer est le premier argument pour justifier l’organisation d’une course transatlantique à l’aviron entre l’Afrique et la Guyane. Dans la perspective d’une exposition télévisuelle maximum (mini :2.500 reportages) plus de la moitié du budget général de la course est affectée aux dépenses de communication. Pour permettre aux médias concernés de rendre largement compte de l’événement, il est prévu de réaliser les prestations suivantes :

- avant le départ de la course
- Réalisation d’une plaquette de présentation de l’événement avec repiquages spécifiques dédiés aux partenaires organisation ;
- Organisation de 2 conférences de presse ;
- Présentation et promotion de la course sur un stand dédié lors des Salons Nautiques de Paris 2004 et 2005 ;
- Organisation d’une exhibition autour de l’île de Ré à l’automne 2006 ;
- Création d’une vidéothèque réalisée au cours de l’été précédant le départ et susceptible d’illustrer le quotidien des skippers pendant toute la course ;

- pendant la course
- Organisation et enregistrement de conversations téléphoniques quotidiennes avec les skippers en course ;
- Rédaction et diffusion quotidienne aux médias concernés d’un communiqué issu des conversations téléphoniques avec les skippers ;
- Distribution quotidienne des bobineaux sonores aux stations radio concernées ;
- Armement d’un navire accompagnateur vidéo pour filmer les skippers et les bateaux en course avant transmission quotidienne des images par liaisons satellite aux chaînes TV. concernées ;
- Transmission quotidienne des images de la vidéothèque aux chaînes TV. concernées ;
- Transmission satellite des images vidéo du départ et des arrivées aux chaînes TV. concernées ;

CONSTRUCTION BATEAU PROTOTYPE
Suivant devis et cahier des charges ( évaluation fin 2004 ) : 1 bateau complet comprenant : Conception-études et développement, structures de coque, pont, toutes cloisons et renforts, pré-aménagements, appareils à nager, équipements de base pour l’accastillage, l’électricité, la sécurité, enduits et sous-couches (hors avirons).

Quelques chiffres de l’approche budgétaire

CONSTRUCTION BATEAU PROTOTYPE Suivant devis et cahier des charges ( évaluation fin 2004 ) : 1 bateau complet comprenant : Conception-études et développement, structures de coque, pont, toutes cloisons et renforts, pré-aménagements, appareils à nager, équipements de base pour l’accastillage, l’électricité, la sécurité, enduits et sous-couches (hors avirons) TOTAL BATEAU PROTOTYPE HT 60,0 K€

CONSTRUCTION KITS POUR 15 BATEAUX Suivant devis et cahier des charges (évaluation fin 2004) : 1 kit complet comprenant : Conception-études et développement, panneaux CP. tracés et découpés au laser pour réalisation coque, pont, toutes cloisons, renforts, pré-aménagements…,y compris transport et administratif
TOTAL POUR UN BATEAU HT 6,0 K€ TOTAL POUR 15 BATEAUX HT 90,0 K€

Le site de Rames Guyane 2006 : www.ramesguyane.com

Actualités - Amis de Rames-Guyane (les)

29/07/11
Vivre en direct le départ de la course Rames-Guyane à Dakar

Vivre en direct le départ de la course à Dakar. Soutenir les concurrents Guyanais. Découvrir Dakar et le Sénégal. Pour permettre aux familles des concurrents, aux sponsors et à tous ceux qui soutiennent cette épreuve, l’association en partenariat avec AFRIQUE & GUYANE AUTHENTIQUE, vous propose un séjour 7 jours, du 24 au 30 janvier

Lire l'actualité complète


12/04/11
Les Amis de Rames Guyane communiquent :

Bouvet Guyane 2012 s’expose à l’occasion du prochain salon du tourisme.
Ce sera l’occasion de vous présenter le Team Guyane 2012 – six concurrents Guyanais, deux bateaux préparés pour ce challenge (à l’entrée du salon) et  notre programme de promotion et de soutien à cette magnifique épreuve. Venez nombreux nous soutenir ; pour nous

Lire l'actualité complète


25/10/10
Rames Guyane, c'est reparti !

Fin janvier 2012 (29/01), troisième édition de la « BOUVET GUYANE ».
Très probablement plus d’une vingtaine de concurrents s’élanceront de Dakar à l’assaut de l’océan pour rallier Cayenne à la force des bras. Entre trente et quarante jours de « galère » pour parcourir les 2600 milles nautiques (4700 km) et donc une arrivée des premiers concurrents début mars !
Le noyau « dur » : six Guyanais déjà inscrits avec un formidable défi à relever puisque la dernière édition (2009) a consacré deux Guyanais sur le podium. Patrick Hoyau sur la première marche et le benjamin de la course, Charles Bergère, sur la troisième.

Lire l'actualité complète

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l'Air avec
ATMO

 

Photothèque

Lancement 2018
Lancement 2018
Lancement Soyus VS19

Annonceurs

Tarifs de publicité