aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 07/02/13
Résultat de la belle mobilisation de toute une équipe,
l'enquête sur les affaires du pdg de Rexma parait enfin

Pas sûr que le public ait pris la mesure de l'événement. Après deux semaines de bras de fer avec la direction de La Semaine Guyanaise, l'équipe de rédaction a réussi à imposer, non pas ses revendications de salaire ou de conditions de travail, mais, tout simplement, le respect du droit de la presse. Qui est aussi, au cas où certains l'auraient oublié, le respect du public, qui a droit à une information libre qui forme des citoyens responsables. Un pareil combat n'est pas sans séquelles pour ceux qui l'ont mené, et l'on était en droit d'attendre un soutien unanime dans la profession. Pourtant, à la veille de cette parution attendue, et annoncée pour aujourd'hui, France-Guyane faisait hier sa Une avec un article insignifiant sur l'Affaire Rexma, sans faire aucune référence au long travail d'investigation mené par Frédéric Farine, et censuré à deux reprises par la direction de La Semaine Guyanaise.
Jolie la presse de Nanard !
Alors que la décision d'ouvrir ou non le chantier Rexma à Saül est sur le point d'être prise, ceux qui se donneront la peine de s'attarder dans les méandres de cette enquête Rexma en arriveront sans doute aux mêmes conclusions que José Gaillou : « Que fait le préfet pour mettre de l'ordre dans ce bazar, au lieu de se contenter de nous dire que REXMA a suivi les procédures ? ». La réponse est dans l'article.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol Soyuz VS22

Annonceurs

Tarifs de publicité