aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Archives - Condoléances

62 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
12/10/12
Hurleur  (Cayenne)

Une grande pensée à la famille du bambin de 2 ans, victime d'un accident de la route.

Répondre

11/05/12
Lovelysavane  (Cayenne)

Hommage à un Kouroucien repère. Monsieur Firmano ZULEMARO.23/12/1930 - 06/05/2012.
Dans le calme, la sérénité et l'espérance, Nono nous a quitté. En qualité de présidente de l'Association Culturelle et d'Animation des Habitants de la Cité du Stade où Nono et sa famille ont vécu après l'expropriation en faveur du C.S.G. durant plusieurs années, avant de partir s'installer à "des pères". Je présente en mon nom et en celui des membres nos sincères condoléances à la famille de Nono, son épouse, ses enfants, petits enfants,et toutes ses sœurs

Lire la suite

01/05/12
La Girafe  (Montjoly)

ils étaient pour moi de ces couples qui sont comme des institutions, tant leurs silhouettes étaient indissociables l'une de l'autre.
Nous nous croisions , escortés de nos chiens, le long du rivage, dans les coulisses de la Bouvet Rames Guyane ou devant un rayon de commerçant de quartier, au point que nous nous étonnions parfois de ne plus nous croiser. On s'habitue à tout, même à cette rareté

Lire la suite

24/03/12
Missmily  (Cayenne)

J'aimerais présenter mes sincères condoléances à la famille de Mme Gazin, anciennement directrice de l'annexe du lycée St Joseph à Montjoly.
Elle a encadré mes années collége et a toujours été présente pour moi. Elle restera a jamais dans mon esprit.

Répondre

13/02/12
Famille A.gillet  (Berck-sur-mer)

En réponse au message de Pierre du 04/02/12

Décès - Christian GANNE ancien du CSG (2 séjours) à la division Opérations et aux EPCU est décédé la nuit dernière à Toulouse des suites d'une longue maladie (cancer).

Apprécié de tous tant à Kourou qu'à Toulouse il nous laisse l'image d'un ami présent en toutes circonstances et d'un homme humain qui savait se mettre au service de tous quelque soit sa position hiérarchique.

Il sera enterré à Castanet Tolosane (près de Toulouse)

Condoléances

via Pol Prigent qui représentera les amis de Kourou pol.prigent@live.fr
ou directement à son épouse Martine jadeliotim@hotmail.fr

Ayons une pensée pour lui qui a tant aimé la Guyane.

Pierre RIBARDIERE
0694 234400

Merci Monsieur Ribardière d'avoir fait part du décés de Christian GANNE, d'avoir communiqué les coordonnées de son épouse Martine, nous étions amis durent leur deux séjour en Guyane, c'est avec beaucoup de tristesse et d'émotions que nous lui adresserons nos plus vives condoléances ainsi qu'à Claire-Isabelle Aurélie et toute la famille.
Famille A.GILLET

Répondre

04/02/12
Pierre  (Kourou)

Décès - Christian GANNE ancien du CSG (2 séjours) à la division Opérations et aux EPCU est décédé la nuit dernière à Toulouse des suites d'une longue maladie (cancer).
Apprécié de tous tant à Kourou qu'à Toulouse il nous laisse l'image d'un ami présent en toutes circonstances et d'un homme humain qui savait se mettre au service de tous quelque soit sa position hiérarchique. Il sera enterré à Castanet Tolosane (près de Toulouse)

Lire la suite

20/01/12
Josy  (Kourou)

En réponse au message de Pierre du 18/01/12

Condoléances et pensées pour Alain HERMES qui passe actuellement de bien tristes moments.
Courage de la part de tes amis de Kourou qui ne t'ont jamais perdu de vue et qui vous appréciaient pour ce que votre couple a toujours été.
Big Force.
Pierre

Je regrette la disparition d’Élisabeth

Répondre

18/01/12
Pierre  (Kourou)

Condoléances et pensées pour Alain HERMES qui passe actuellement de bien tristes moments.
Courage de la part de tes amis de Kourou qui ne t'ont jamais perdu de vue et qui vous appréciaient pour ce que votre couple a toujours été.
Big Force.
Pierre

Répondre

17/01/12
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Blada du 17/01/12

Une très triste nouvelle. Nous adressons à Alain Hermes, pionnier du tourisme en Guyane, nos très sincères condoléances.
Elizabeth, épouse d'Alain Hermes, est décédée jeudi matin. Elle sera incinérée mercredi en Martinique.  En hommage à son épouse disparue, le texte qui suit a été lu à la cérémonie :

Alain m’a demandé de vous lire à sa place ce petit mot d’adieu, ou plutôt d’au revoir parce que pour tous ceux qui ont connu et aimé zabeth elle sera encore avec nous et dans nos coeurs pendant longtemps :

« Quarante ans de vie commune avec comme tous les vrais couples des hauts et des bas.
Comment pouvait-il en être autrement avec des caractères aussi différents mais tellement complémentaires.
Pour moi il a fallu la maladie pour réaliser combien il me sera difficile de vivre sans elle.
Avec le temps et ces dernières années à se battre contre son cancer, nous ne faisions plus qu’un face aux difficultés. J’ai fini par tout aimer en elle, même ses défauts.
Elle voulait partir vite et sans souffrir. Moi bien sûr j’espérais que nous aurions encore du temps à partager. Ses vœux ont été exaucés .
Si pour moi et tous nos amis qui ont été très présents pendant de longs mois à ses cotés, la voir  s’éteindre en quelques jours est un déchirement insupportable, c’est mieux ainsi. 

Elle ne voulait pas être exposée et elle souhaitait une cérémonie le plus simple possible ; j’espère avoir fait comme elle l'a voulu.

Je vous remercie de m’accompagner dans ce moment difficile.

Zabeth était gaie et pleine de vie , son souhait était que l’on garde d’elle cette image .
La vie continue.
Merci à tous
»
 

Et merde. De très très grosses pensées positives de nous à vous ... Rien à rajouter ...

Répondre

17/01/12
Fabien  (Cayenne)

En réponse au message de Blada du 17/01/12

Une très triste nouvelle. Nous adressons à Alain Hermes, pionnier du tourisme en Guyane, nos très sincères condoléances.
Elizabeth, épouse d'Alain Hermes, est décédée jeudi matin. Elle sera incinérée mercredi en Martinique.  En hommage à son épouse disparue, le texte qui suit a été lu à la cérémonie :

Alain m’a demandé de vous lire à sa place ce petit mot d’adieu, ou plutôt d’au revoir parce que pour tous ceux qui ont connu et aimé zabeth elle sera encore avec nous et dans nos coeurs pendant longtemps :

« Quarante ans de vie commune avec comme tous les vrais couples des hauts et des bas.
Comment pouvait-il en être autrement avec des caractères aussi différents mais tellement complémentaires.
Pour moi il a fallu la maladie pour réaliser combien il me sera difficile de vivre sans elle.
Avec le temps et ces dernières années à se battre contre son cancer, nous ne faisions plus qu’un face aux difficultés. J’ai fini par tout aimer en elle, même ses défauts.
Elle voulait partir vite et sans souffrir. Moi bien sûr j’espérais que nous aurions encore du temps à partager. Ses vœux ont été exaucés .
Si pour moi et tous nos amis qui ont été très présents pendant de longs mois à ses cotés, la voir  s’éteindre en quelques jours est un déchirement insupportable, c’est mieux ainsi. 

Elle ne voulait pas être exposée et elle souhaitait une cérémonie le plus simple possible ; j’espère avoir fait comme elle l'a voulu.

Je vous remercie de m’accompagner dans ce moment difficile.

Zabeth était gaie et pleine de vie , son souhait était que l’on garde d’elle cette image .
La vie continue.
Merci à tous
»
 

Excusez mon ignorance mais s'agit-il bien du Monsieur de Takari tour ? Si c'est le cas, mes condoléances à la famille.

Répondre

17/01/12
Blada  (Kourou)

Une très triste nouvelle. Nous adressons à Alain Hermes, pionnier du tourisme en Guyane, nos très sincères condoléances.
Elizabeth, épouse d'Alain Hermes, est décédée jeudi matin. Elle sera incinérée mercredi en Martinique.  En hommage à son épouse disparue, le texte qui suit a été lu à la cérémonie :
Alain m’a demandé de vous lire à sa place ce petit mot d’adieu, ou plutôt d’au revoir parce que pour tous ceux qui ont connu et aimé zabeth elle sera encore avec nous et dans

Lire la suite

11/01/12
Weenana  (Kourou)

« Quand un ancien disparaît, c’est une bibliothèque qui s’effondre »
Si nous sommes bien souvent saluer en ville, je ne peux qu’aujourd’hui vous souhaitez :
« Le meilleur des vents pour votre dernier voyage, Monsieur Antoinette ».
Quand le temps sans repos, rendit vos pas moins légers,
Je vous revois assis sur votre chaise, les paupières à peine closes,

Lire la suite

29/12/11
Patrick Margot  (Remire-montjoly)

GRAN MAN MATODJA: Je souhaite ici apporter un simple et respectueux témoignage,concernant cet éminent politique que fût le GRAN MAN GAZON et puis confirmer qu'avec sa mort disparait définitivement une certaine noblesse de la fonction. A l'époque de la guerre civile,je fus à plusieurs reprises contacté par ses ambassadeurs Nos rencontres n'avaient rien de pompeux,elles se situaient généralement au fond d'un des bidonvilles qui flétrissaient alors

Lire la suite

06/09/11
Pam-pam  (Rémire)

En réponse au message de Ella du 05/09/11

Ben si tu l'sais, pourquoi qu'tu lui dis qu'elle "doit" ? pourquoi qu'tu l'dis pas, toi ?

Parce qu'elle a peut-être choisi volontairement de ne pas dire de qui elle parle! Quant au "doit" ce n'est pas ici une obligation mais une modalité suivant une conditionnelle.

Répondre

05/09/11
Ella  (Cayenne)

En réponse au message de Pam-pam du 04/09/11

Juliana, moi je sais de qui tu parles, mais je suis sûre que ce n'est pas le cas de tous les lecteurs de cette tribune. Tu dois être plus précise.

Ben si tu l'sais, pourquoi qu'tu lui dis qu'elle "doit" ? pourquoi qu'tu l'dis pas, toi ?

Répondre

04/09/11
Pam-pam  (Rémire)

En réponse au message de Juliana Chocho du 03/09/11

Une Grande Dame de Kourou vient de nous quitter. Notre bibliothèque semble s'appauvrir. Ne restons pas sans réactions.
Je voudrais en tant que Présidente de l'Association Culturelle et d'Animation des Habitants de la Cité du Stade, présenter en mon nom et au nom des membres et sympathisants de l’ A.C.A.H.C.S , de sincères condoléances à la famille.
Elle fut notre Présidente honoraire. Attentionnée, gentille, aimable, de grandes qualités animait cette Dame remarquable, présente et dynamique. A 90, ans sa mémoire était encore vive et sa langue bien pendue. Elle restera toujours notre aînée de référence, une fervente citoyenne.
Pour l'instant je n'en dis pas plus.
Si non Tchimbé raid, mézanmi, zot lapenn à mo pa osi é sa di tout pitit.

Juliana, moi je sais de qui tu parles, mais je suis sûre que ce n'est pas le cas de tous les lecteurs de cette tribune. Tu dois être plus précise.

Répondre

03/09/11
Juliana Chocho  (Guyane)

Une Grande Dame de Kourou vient de nous quitter. Notre bibliothèque semble s'appauvrir. Ne restons pas sans réactions. Je voudrais en tant que Présidente de l'Association Culturelle et d'Animation des Habitants de la Cité du Stade, présenter en mon nom et au nom des membres et sympathisants de l’ A.C.A.H.C.S , de sincères condoléances à la famille.
Elle fut notre Présidente honoraire. Attentionnée, gentille, aimable, de grandes

Lire la suite

30/08/11
Ella  (Cayenne)

En réponse au message de Fabien du 29/08/11

Toutes mes condoléances à la MF retrouvée pendu dans sa classe ce week end.
Ça glace le dos. (Article sur FG du 29/08)

C'est bien triste, oui. A quand le jour où cela provoquera autre chose qu'un afflux de condoléances d'un jour... Peut-être y aurait-il des choses envisageables en amont ?

Répondre

29/08/11
Fabien  (Antécum pata)

Toutes mes condoléances à la MF retrouvée pendu dans sa classe ce week end.
Ça glace le dos. (Article sur FG du 29/08)

Répondre

10/08/11
Juliana Chocho  (Guyane)

Déjà un an que feu Alfred CHOCHO vit dans l’au-delà, Un mémorial lui sera rendu le vendredi 19 août 2011 à son domicile, à l'issu de la messe anniversaire de 18h30.
Un programme pour une veillée traditionnelle de levé de deuil est établi de 19h30 à 22h30.
Quelques temps forts:
-Hommages officiels.

Lire la suite

01/05/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Bastoune du 23/03/11

Je vous fais parvenir les photos de Jean-Philippe que nous avons prises début février au Paradis... Merci de me laisser vos coordonnées mail. Voici mon adresse de messagerie : bas7335@aol.com - Bien cordialement
Sébastien

Je vous remercie sincèrement des photos reçues qui sont certainement les dernières prises de Jean-philippe dans son cadre de vie sur l'Approuagues.
Philippe

Répondre

28/03/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Olivia du 05/03/11

Monsieur,

Tout d'abord je vous présente toutes mes condoléances.
J'ai connu Jean Philippe en 2002, nous nous réunissons demain soir, entre amis proches de lui, sur Paris au Sunset ou il avait travaillé.
J'ai conservé des photos d'un week-end inoubliable à Lapalisse non loin de Vichy, passé avec Jean philippe et d'autres amis.Je peux si vous le souhaitez vous les faire parvenir.

Répséctueusement.

Olivia Rodriguez Otero.

Nous nous sommes certainement croisés au Sunset mais je n'avais pas encore lu votre message. J'apprécierais beaucoup que vous me fassiez parvenir ces photos à l'adresse suivante : phtriquet@yahoo.fr
En vous remerciant par avance

Répondre

23/03/11
Bastoune  (Cayenne)

En réponse au message de Philippe75 du 25/02/11

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie pour ce témoignage d'affection.
Je suis à la recherche de photos de JP et si vous en possédez je serais très heureux que vous me les fassiez parvenir par la messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Je vous fais parvenir les photos de Jean-Philippe que nous avons prises début février au Paradis... Merci de me laisser vos coordonnées mail. Voici mon adresse de messagerie : bas7335@aol.com - Bien cordialement
Sébastien

Répondre

05/03/11
Olivia  (Paris france)

En réponse au message de Philippe75 du 25/02/11

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie pour ce témoignage d'affection.
Je suis à la recherche de photos de JP et si vous en possédez je serais très heureux que vous me les fassiez parvenir par la messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Monsieur,
Tout d'abord je vous présente toutes mes condoléances.

J'ai connu Jean Philippe en 2002, nous nous réunissons demain soir, entre amis proches de lui, sur Paris au Sunset ou il avait travaillé. J'ai conservé des photos d'un week-end

Lire la suite

05/03/11
Olivia  (Paris france)

Madame Edèse,
Je viens aujourd'hui seulement d'apprendre cette triste nouvelle...et je vous présente toutes mes condoléances...
J'ai connu votre fils en 2002, à Paris.Moi et tous ces amis l'aimaient beaucoup. Jean philippe, était épris de liberté, passionné, spontanné, positif, rêveur et je me souviens qu'il m'avait dit que son plus grand désir était de partir en Guyane

Lire la suite

25/02/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Edwards du 14/02/11

En toute fraternité dans l'amour des grands bois, mes pensées les plus sincères pour vous accompagner un peu dans ces si douloureuses circonstances.
D. EDWARDS.

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie de l'affection que vous lui portez.
Je suis à la recherche de photos de JP et serais heureux, si vous en possédez, que vous me les fassiez parvenir par messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Répondre

25/02/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Passiflora17 du 14/02/11

C'est avec une profonde tristesse que j'apprends le décès de Jean-Philippe...c'était une personne sincère et chaleureuse, un amoureux de ce beau coin de nature qu'il savait si généreusement partager avec ses hôtes...mon souvenir de la Guyane restera à jamais lié à sa mémoire. Repose en paix Jean-Philippe.
De tout coeur avec sa maman et ses proches.
Martine

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie de l'affection que vous lui portez.
Je suis à la recherche de photos de JP et serais heureux, si vous en possédez, que vous me les fassiez parvenir par messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Répondre

25/02/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Montmartre du 14/02/11

Mes pensées et mon coeur traverseront l'océan pour se joindre à vous demain.
Je viendrais dire "à plus tard" à Jean-Phi, être rayonnant, plus que cher à mon coeur, une des plus belles rencontres qu'il m'ait été offertes de vivre, atemporelle, lumineuse, douce, drôle, entrainante, suspendue, positive et éternelle. Les corps s'éteignent mais les âmes restent.
J'envoi tout mon soutien à sa famille et à ses proches

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie de l'affection que vous lui portez. Je suis à la recherche de photos de JP et serait heureux, si vous en possédez, de me les faire parvenir par messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Répondre

25/02/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Eauvive du 16/02/11

Pardonnez ma maladresse ou ma confusion, j'avais cru lire ici même, qu'ils étaient en attente d'un jugement et qu'ils risquaient de sortir sans avoir été jugés.
Lorsque seuls les souvenirs restent,il faut continuer à les faire vivre.
Pour ma part je n'oublierai pas le séjour magique que j'y ai passé. Avec un Jean-Philippe charmant et toujours de bonne humeur, ventant les talents de cuisinière de sa maman qui nous avait concocté pour l'occasion, le traditionnel et succulent bouillon d'awara.
Nous nous associons à votre peine.

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie de l'affection que vous lui montrez. Je suis à la recherche de photos de JP et serait heureux, si vous en possédez, de me les faire parvenir par par messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Répondre

25/02/11
Philippe75  (Paris france)

En réponse au message de Bastoune du 14/02/11

Jean-Philippe nous a accompagné lors de notre séjour au Paradis d'Edèse les 3 et 4 février dernier, une semaine avant la tragédie.
Nous sommes repartis conquis par l'endroit et... par notre piroguier. Nous retiendrons de ce garçon l'image de la douceur, de la gentillesse, de la discrétion. Comment peut-on faucher une vie, aussi épanouie que peut l'être la nature au Paradis d'Edèse...
Il y avait de la passion quand tu parlais de la forêt, de l'Approuague, de la retenue, de la pudeur aussi. On se souviendra de tes yeux malicieux d'enfant, de l'intelligence qu'ils dégageaient et de tout ce qui faisait de toi un chic type sans doute. Il aurait manqué peu de chose, un peu de temps, pour qu'on devienne amis, si le fleuve, que tu pensais si bien connaître, ne t'avait pas joué ce vilain tour.
Nous partons bientôt de la Guyane. Tu en seras peut-être l'un de nos plus beaux souvenirs.
Nos pensées vont vers Edèse et tous ceux qui, sans doute nombreux, aimaient Jean-Philippe.

Sébastien, Magali, Félix, Aichatou, Bénédicte, Pierrick.

Bonjour, je suis le papa de Jean-Phi et je vous remercie pour ce témoignage d'affection.
Je suis à la recherche de photos de JP et si vous en possédez je serais très heureux que vous me les fassiez parvenir par la messagerie ou tout autre moyen à votre convenance.
Cordialement

Répondre

20/02/11
Rhosy  (France)

Nous vous remercions vivement pour vos courriers et les marques d'affection que vous nous manifestez dans les douloureux moments que nous connaissons après le décès de mon fils Jean Philippe TRIQUET BACLAIR.
Edèse

Répondre

16/02/11
Eauvive

En réponse au message de Mathieug du 12/02/11

Si si ! ils ont été jugés en 2010 l'affaire a failli passer a la trappe, mais grace au ram dam fait par Edese et ses amis (pétition, RDV avorté avec Sarko ect...) le procés a bien eu lieu ;ils ont été condamnés a de lourdes peines, les commanditaires (commerçant d'Oyapock) sont identifiés et condamnés à 30 ans mais en fuite au brésil (pas d'accords d'extradition)
Il semblerait que ce soit les mêmes qui ont tués Capi et Domingo.

Pardonnez ma maladresse ou ma confusion, j'avais cru lire ici même, qu'ils étaient en attente d'un jugement et qu'ils risquaient de sortir sans avoir été jugés.
Lorsque seuls les souvenirs restent,il faut continuer à les faire vivre.
Pour ma part je n'oublierai pas le séjour magique que j'y ai passé. Avec un Jean-Philippe charmant et toujours de bonne humeur, ventant les talents de cuisinière de sa maman qui nous avait concocté pour l'occasion, le traditionnel et succulent bouillon d'awara.
Nous nous associons à votre peine.

Répondre

15/02/11
Nellyetjp  (Regina)

Sincères condoléances, Edèse. Courage. C'est très dur, c'est injuste mais il faut continuer à vivre ici ou ailleurs mais il le faut pour votre ami et votre fils.
Un gendarme de Régina.

Répondre

14/02/11
Montmartre  (Paris)

En réponse au message de Mathieug du 14/02/11

Bonjour
Les obsèques de Jean Philippe se tiendront en l'église de Cayenne demain Mardi à 16 heures puis au cimetière Bd Jubelin.

Mes pensées et mon coeur traverseront l'océan pour se joindre à vous demain.
Je viendrais dire "à plus tard" à Jean-Phi, être rayonnant, plus que cher à mon coeur, une des plus belles rencontres qu'il m'ait été offertes de vivre, atemporelle, lumineuse, douce, drôle, entrainante, suspendue, positive et éternelle. Les corps s'éteignent mais les âmes restent.
J'envoi tout mon soutien à sa famille et à ses proches

Répondre

14/02/11
Mathieug  (Macouria)

Bonjour
Les obsèques de Jean Philippe se tiendront en l'église de Cayenne demain Mardi à 16 heures puis au cimetière Bd Jubelin.

Répondre

14/02/11
Saly973  (France)

C'est vrai que je suis loin mais mon cœur est avec toi ma tati d'amour ,tu es forte et je sais que tu pourras tenir le coup .je t'embrasse très très très très fort!

Répondre

14/02/11
Bastoune  (Cayenne)

Jean-Philippe nous a accompagné lors de notre séjour au Paradis d'Edèse les 3 et 4 février dernier, une semaine avant la tragédie.
Nous sommes repartis conquis par l'endroit et... par notre piroguier. Nous retiendrons de ce garçon l'image de la douceur, de la gentillesse, de la discrétion. Comment peut-on faucher une vie, aussi épanouie que peut l'être la nature au Paradis d'Edèse... Il y avait de la passion

Lire la suite

14/02/11
Passiflora17  (St ouen france métropolitaine)

C'est avec une profonde tristesse que j'apprends le décès de Jean-Philippe...c'était une personne sincère et chaleureuse, un amoureux de ce beau coin de nature qu'il savait si généreusement partager avec ses hôtes...mon souvenir de la Guyane restera à jamais lié à sa mémoire. Repose en paix Jean-Philippe.
De tout coeur avec sa maman et ses proches.
Martine

Répondre

14/02/11
Edwards  (Annecy 74000)

En toute fraternité dans l'amour des grands bois, mes pensées les plus sincères pour vous accompagner un peu dans ces si douloureuses circonstances.
D. EDWARDS.

Répondre

13/02/11
Vivi973  (Matoury)

je vous presente mes sinceres condoleances de tout coeur avec vous

Répondre

13/02/11
Weenana  (Kourou)

Cruelle et injuste, Mama Dilo, la voila donc qui emporte violemment dans ses bras, celui qui toute sa vie a écouté ses chants envoutants.
Jean Philippe aimait cette citation "Un jour j'irais vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien" et j'aime à penser que là où il est à présent tout se passe bien.
Même si ce n'est pas Théorie, mais bien un sombre pays noyé des larmes

Lire la suite

13/02/11
Lilimoon  (Kourou)

le coeur gros,les yeux mouillés............le temps apaise la douleur,mais il faut du temps et beaucoup d'amour, recevez le notre
sincèrement
Sophie

Répondre

13/02/11
Maud & Christophe  (Mana)

C'est avec émotion que nous apprenons le deuil qui vous frappe si cruellement et nous tenons à s'associer à votre peine.
Amitiés.
Maud & Christophe
Les Gîtes D'angoulême

Répondre

13/02/11
Samuel G.  (Régina)

Bonjour Edèse,
Je suis très touché par cet événement tragique. J'apprécie beaucoup Jean-Philippe, sa gentillesse, son esprit ouvert aux autres, sa convivialité.
.. et je ne pourrais pas tout citer.
Je sais à quel point la vie peut être cruelle parfois. Régina a beaucoup perdu.

Lire la suite

13/02/11
Franc973  (Matoury)

Toutes mes condoléances Edèse.

Répondre

13/02/11
Senatla  (Cayenne)

Chère Madame,
que la paix soit avec vous.
De retour à Cayenne hier j'apprends le malheur qui vous frappe de nouveau.
je ne puis que vous exprimer mes plus sincères condoléances. Que tous vos amis, par leur affection, vous manifestent que vous n'êtes pas seule et que votre malheur nous touche.
Je demande à Dieu d'accueillir votre fils, qui est aussi le sien

Lire la suite

13/02/11
M Jack  (Cayenne)

Je vous adresse mes condoléances dans cette nouvelle épreuve qui vous atteint aujourd'hui
M Jack

Répondre

12/02/11
La Girafe  (Montjoly)

Grand Corps Malade : J'ai pas les mots
Il est de ces événements qui sortent tout le reste de nos pensées.
Certaines circonstances qui nous stoppent net dans notre lancéé.
Il est de ces réalités qu'on était pas prêts à recevoir.

Lire la suite

12/02/11
Manoli

Edèse, je suis de tout coeur avec toi...

Répondre

12/02/11
Mathieug  (Macouria)

En réponse au message de Eauvive du 12/02/11

Il ne manquerait plus que les assassins de son compagnon ne soient pas jugés et ce serait le bouquet final.
Mes condoléances Madame et beaucoup de courage.

Si si ! ils ont été jugés en 2010 l'affaire a failli passer a la trappe, mais grace au ram dam fait par Edese et ses amis (pétition, RDV avorté avec Sarko ect...) le procés a bien eu lieu ;ils ont été condamnés a de lourdes peines, les commanditaires (commerçant d'Oyapock) sont identifiés et condamnés à 30 ans mais en fuite au brésil (pas d'accords d'extradition)
Il semblerait que ce soit les mêmes qui ont tués Capi et Domingo.

Répondre