aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 31/01/08
Un seul gagnant : la Guyane !

Beaucoup ont eu du mal à le croire en lisant la nouvelle sur blada, avant même que la presse officielle ne s'en fasse l'écho : le projet de mine d'or à Kaw abandonné ! On avait envie de se pincer. La logique est pourtant là : deux scientifiques ont eu le courage de dire la vérité sur ce qui nous attendait, allant à contre-courant des intérêts mal compris d'une économie atone, qui s'accrochait à ce projet comme à une bouée de sauvetage. Le courage, c'est bien rare, mais ça paie encore ! Même si les adversaires du projet ont longtemps milité avec opiniatreté pour faire arrêter le massacre, ils avaient besoin qu'une autorité scientifique s'engage pleinement en connaissance de cause. De plus, les principaux défenseurs du projet, avec quelques pauvres arguments économiques, s'étaient discrédités par des conflits internes (à l'UMP) et des mises en accusation devant les tribunaux (à la CCIG).
La presse, ce matin, bruit de mille commentaires sur cette décision tant attendue, et France-Guyane lui consacre sa Une. Mais, ne nous réjouissons pas trop vite. Si la montagne de Kaw est en partie sauvée, la forêt guyanaise, elle, est en grand danger.
Dans la presse en ligne, lire notamment une dépêche AFP parue sur le site d'Ool.fr (actualités/outre-mer) : « Rejet du projet de mine d'or en Guyane: les scientifiques ont été entendus ».
Les communiqués, suite à cette décision : les Verts-Guyane, la Région Guyane.