aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 20/02/14
A quoi ça tient quand même un bilan !

Il aurait pu être drôle ce spectacle, mais dans son contexte carnavalesque. Avec des airs brechtiens très réjouissants qui rappellent La Noce chez les petits-bourgeois... La nouvelle équipe proposée par le maire sortant, mardi à la Matadô, (France-Guyane, Guyane 1) est digne de figurer dans le défilé de la parade du littoral tant elle est le tableau grotesque et caricatural d'interminables années de clientélisme forcené : entre les vieilles sentinelles qui assurent les votes les yeux fermés sans lire les dossiers et les nouvelles recrues qui viennent dire merci, les figurants inchangés assurent la claque pendant que d'autres promènent une grosse indigestion d'hosties. Les plus agités font du vent avec leur walwari, et sous les déclarations de soutien de Marie-Josée, de Joël et d'Alix, on peut voir en transparence leur costume de zombi baréyo.
Ramassé le jour même jusque dans les allées d'un marché à l'abandon, le public est là, docile, et le grand Iqui est bien soulagé. Il lui fait alors part en termes choisis de ses interrogations :
« Qu'allons-nous faire si nous avons tout fait ?» (facebook ASK), et il redira encore son soulagement à Gilles Vernet hier lors du débat (à voir ou à revoir en ligne) sur ATG : « Le bilan est positif, on l'a vu l'autre jour il y avait plus de mille personnes ».
A quoi ça tient quand même un bilan !

OF

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire