aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 18/05/06
Encore une atteinte aux droits d'usage


La Communauté Palikur du village Yapara, sur la commune de Macouria, proteste contre la violation de ses droits d'usage collectif. On se souviendra que c'est aussi la communauté des Amérindiens Palikur qui avait déjà fait les frais d'un accord invraisemblable passé avec Cambior. N'y aurait-il donc plus aucun respect pour les peuples autochtones de Guyane ?

Courrier du lundi 15 mai 2006, Gaston Yapara,
responsable de la communauté PALIKUR du village YAPARA, adressé à :


A l’attention de :
- la direction des services fiscaux
- la préfecture de la Guyane
- le maire de Macouria
Copie à la gendarmerie de Macouria

Ce courrier a pour objectif de signaler une infraction à l’arrêté n°1350 1D/1B/ENV du 4 juillet 2005, de la Préfecture de la Guyane, constatant au profit de la communauté palikur du village de Yapara l’existence de droits d’usage collectifs sur un terrain situé au lieu-dit « Pripris Maillard », cadastré AK 92 et 93 sur la commune de Macouria (document ci-joint ainsi que l’extrait du plan cadastral).

En effet, la communauté palikur du village de Yapara a constaté la présence sur sa zone de droit d’usage collectif (parcelle 92) de deux baraques en bois, habitées par deux familles.
Par ailleurs, la parcelle 92 sur laquelle ces familles se sont installées est revendiquée par Mme Lucien Huguette, habitante de la commune de Macouria, qui se déclare propriétaire de ce terrain et accorde « son autorisation » pour l’installation de ces deux familles. Mme Lucien Huguette fait d’ailleurs construire une barrière sur cette zone.

Il semblerait donc qu’il n’y ait pas respect dans ce cadre de l’arrêté sus-mentionné, qui s’appuie sur le code du domaine de l’Etat et notamment son article R.170-56 ; sur le code général des collectivités territoriales ; sur la loi n°46-451 du 19 mars 1946 ; sur le décret n°47-1018 du 7 juin 1947 ; et enfin, sur le décret n°2004-374 du 29 avril 2004.

Dans la mesure où les faits constatés constituent une infraction à la loi, nous demandons donc à la préfecture de la Guyane et à la mairie de Macouria d’agir en conséquence.

Pour la communauté PALIKUR du village YAPARA
Gaston Yapara, responsable de la communauté

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité