aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 20/10/06
La marche courageuse d'Hermann Charlotte

Hermann Charlotte. Appeler à une marche pour protester contre les décisions de l'Etat prises contre l'avis de ses propres services sur place, et à l'insu des élus concernés, alors qu'on sait par avance qu'on ne sera pas suivi par une population qui, par tradition, accepte rarement d'afficher publiquement son opinion, c'est un véritable défi et c'est pourtant ce qu'a fait Hermann Charlotte, maire de Saül, dont nous saluons ici le courage.

Il s'agissait de défendre, contre les envahisseurs affamés d'or, officiels et clandestins, le joyau de la Guyane qui depuis des années, contre vents et marées, essaie de se tourner résolument vers le tourisme.

Patrick Monier, président d'Attac-Guyane et membre du collectif "Quel orpaillage pour la Guyane" était sur place. Il nous livre ici son compte-rendu de la marche, photos à l'appui :

« Une poignée de manifestants ce matin pour manifester contre l'autorisation donnée par le ministre de l'industrie à la Sté REXMA, de s'installer sur 23 Km2 en pleine forêt primaire, dans une zone éco-touristique et écologique majeure d'une très grande richesse, à 3 kms de Saül.

Passant outre l'avis défavorable de la population, du maire (qui ne veut pas d'orpaillage à moins de 20 kms) et même du précédent préfet, l'Etat vient de commettre encore une belle bourde ! La passerelle qui relie le ministère de l'industrie au ministère de l'écologie ne doit pas être utilisée très souvent !

Aux abords de la préfecture le comité d'accueil bleu azur est en place, on n'a pas lésiné sur les effectifs ! Choquant de constater la diplomatie dont doivent faire preuve nos élus, écharpe tricolore en bandouillère, pour être reçus tous ensemble par le Préfet. Bonne enfant la République ne demande pas ses papiers à ce lot de contestataires basanés.

Une longue attente commence, en plein soleil, interrompue par l'arrivée d'un verdâtrophobesénateurpro-cambior qui salue la foule d'un haussement d'épaule, essuie quelques sifflets avant de s'engouffrer dans le bâtiment de la République.

Infatiguable et toujours en quête d'un micro complaisant, lequel lui est rarement refusé, le raciste de service lunettes noires et barbichette au vent, ravi de l'aubaine, répand fiel et propos malsains habituels.

Mais les élus ressortent et Monsieur Cibrelius du Conseil Régional nous apprend ...qu'il n'a rien à nous apprendre ! Le préfet après avoir essayé habilement de porter la conversation sur les clandestins puis sur le Parc, poussé dans ses retranchements, n'a pas pu donner de réponse positive à la demande de suppression de cette autorisation de recherche. Il a bien noté et va donc en référer aux ministères concernés.

La balle est donc dans le camp du gouvernement, attendons !...

Quelques infos glanées d'un groupe à l'autre :

  • L'Etat aurait été prévenu par différentes sources, et depuis plus d'un an, de l'introduction à Saül d'orpailleurs clandestins par un résident en règle et qui tiendrait commerce le plus légalement du monde. Il n'aurait jamais été inquiété. Mieux, lors d'une opération, il aurait prêté un des 2 quads utilisés par les 8 gendarmes.
  • Les habitants de Saül auraient peur de représailles en cas de résistance trop affichée ! Vraiment peur pour leur vie !
  • Il y a encore un an, les clandestins se montraient modestement, aujourd'hui ils s'afficheraient par groupes entiers et défieraient les habitants du regard.
  • En 10 ans, il se serait tué une douzaine de tapirs à Saül et encore, des bêtes soigneusement sélectionnées avant le tir. Dernièrement, c'est 5 tapirs qui auraient été proposés à la vente en une semaine !
  • Si l'état n'annule pas cette autorisation, cela risque de faire jurisprudence ! »

Patrick Monier, président d'Attac-Guyane
et membre du collectif "Quel orpaillage pour la Guyane"

Photos

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol Soyuz VS22

Annonceurs

Tarifs de publicité