aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 07/09/07
Hubert Reeves et Pierre-Michel Forget préparent le terrain


« Il est un événement récent, le 9 août dernier, qui est passé complètement inaperçu en France : la Journée internationale des peuples autochtones, journée décrétée par les Nations unies. Est-ce parce que la France n'a pas reconnu, comme en Guyane par exemple, ses peuples autochtones (ou premiers) habitant les lieux avant que les Européens ne les colonisent ?»
Dans un article paru jodla sur le site du Figaro, deux scientifiques de haut niveau appellent au respect des peuples qui ont su préserver jusqu'ici des espaces naturels incomparables : « il y a trop de peuples qui souffrent de la déforestation et [...] les gouvernements qui ne respectent pas les premiers occupants historiques des lieux ont une responsabilité majeure. Une rupture est donc à opérer. Reconnaître, comme l'ont fait les Nations unies, le droit des peuples autochtones apparaît comme triplement nécessaire : pour la survie de la diversité de la forêt, pour la survie des peuples autochtones et pour la diversité de l'humanité. Puisse le "Grenelle de l'environnement" déclencher ce processus ! ».
Sur le site du Figaro : « Il faut respecter la diversité, naturelle mais aussi culturelle », par Hubert Reeves et Pierre-Michel Forget.

A lire ou à relire également, sur Blada : « Peuples autochtones et discriminations », par Alexis Tiouka.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité