aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 11/03/08
Jusqu'ici tout va bien...

Ce matin, un article paru dans Libération donne le ton : « D’ici un an, deux maximum, l’Europe disposera donc d’un astroport doté de trois pas de tir et d’un panel de lanceurs - lourd, moyen, léger. De quoi, outre la garantie d’un accès à l’espace indépendant, perpétuer la success story d’Ariane (...).»
Côté politique et paix sociale, ça s'annonce plutôt bien aussi. Le PSG, parti hégémonique au pouvoir depuis plus de 30 ans et qui agite sporadiquement des désirs d'indépendance, est en train d'exploser sous les coups de boutoir résolument pragmatiques de Rodolphe Alexandre à Cayenne, et Kourou a fini par succomber aux charmes du spatial qui lui assure une aisance financière hors du commun et une apparence de progrès social. Christiane Taubira, de son côté, semble avoir renoncé à calquer sa problématique identitaire sur une Guyane qui lui refuse obstinément tout mandat local, et Léon Bertrand digère sa cuisante défaite aux législatives en redécouvrant l'existence de sa ville. Même Jean-Victor Castor, trouble-fête assermenté du MDES et de l'UTG, en arrive à se présenter aux élections "sans étiquette". Et Antoine Karam, à la tête du PSG et de la Région, de commenter tristement dans France-Guyane d'hier : « Tous les partis politiques sont en perte de vitesse. Aujourd'hui, le premier parti de Guyane, c'est le PSE, le Parti des sans-étiquette. »

« En tout cas, souligne le Cnes, le chantier Soyouz n’est pas pour rien dans la croissance du PIB guyanais, de 6,4 % en 2007.», conclut Libération.

Alors, que demande le peuple ?!

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 255 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire