aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 12/03/08
La belle surprise des élections municipales

Le quotidien France-Guyane ne s'y est pas trompé et consacre sa Une et une page intérieure à la belle Oyapockoise : Fabienne Mathurin, 34 ans et mère de quatre enfants, nouveau maire de Saint-Georges de l'Oyapock. Car c'est bien un exploit qu'a accompli la première femme maire de l'histoire de la Guyane. Elue avec un score de 56 %, respectacle certes mais qui n'a rien d'une république bananière, elle a surtout été capable de mobiliser les électeurs de sa ville au point que 83 % des inscrits se sont rendus aux urnes. Là est bien le véritable exploit que peuvent lui envier tous les candidats de Guyane sans exception, aussi loin qu'on recule dans l'histoire. A l'image de la Guyane multiculturelle, Fabienne Mathurin est issue d'une famille nombreuse, avec un grand-père Saramaca et une grand-mère Sainte-Lucienne, venus s'installer à Kourou puis à Saint-Georges où elle est née. L'entretien qu'elle accorde à France-Guyane dans son édition d'aujourd'hui est un modèle du genre : des réponses sobres, pas de triomphalisme mais de beaux projets, alors qu'elle vient de déboulonner un maire PSG installé depuis 13 ans et qui s'apprêtait comme le veut la tradition à rester là jusqu'à sa retraite.
« Et si Saint-Georges était une chanson ? », « Oyapock de Josy Mass », répond-elle, « Et si c'était une odeur ? », « Le wassaï ».

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire