aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 13/04/08
Des marchés de dupes

Dans l'édition des 12-13 avril de France-Guyane qui lui consacre sa Une et une page entière, Damien Bouchard ouvre courageusement le dossier des pesticides en Guyane. Sur les marchés de Guyane, des fruits et des légumes importés illégalement, et même des pesticides à haute toxicité interdits sur le territoire français, vendus sous le manteau ou même au su et au vu de tout le monde. Les contrôles sont bien rares apparemment, et il est devenu traditionnel de ne plus indiquer les origines des produits sur les marchés. N'est-ce pas pourtant une obligation légale ? Est-ce si difficile d'opérer des contrôles réguliers au moins sur les marchés ?

Quelques petits producteurs, tels des survivants, prennent encore la peine de signaler où ils ont dépensé leur sueur pour cultiver dans la légalité. Mais pour combien de temps ? Le laissé-faire est si flagrant. Christian Epailly, président de la Chambre d'Agriculture, en est bien conscient : « Au marché de Cayenne par exemple, tout rentre de partout. ». Rassurons-le, à Kourou et à Saint-Laurent aussi.

Continuons donc passivement à avaler n'importe quoi en attendant que les services chargés de protéger la santé des consommateurs guyanais se décident enfin à faire leur boulot, au moins sur les lieux officiels de distribution. C'est pas gagné !

Blada

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 255 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire