aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 31/07/08
Grande braderie à la commission des mines ?

On peut décider de brader son pays aux multinationales. C'est un choix. D'ailleurs, c'est la mode en ce moment. Mais il vaudrait mieux que ce soit en connaissance de cause. Aujourd'hui 31 juillet, en pleine période de vacances, la commission des mines se réunit pour prendre des décisions qui pourraient engager lourdement l'avenir de la Guyane. A l'ordre du jour, des demandes d'AEX (autorisation d'exploitation) en zone de libre adhésion du parc, alors même que le schéma minier départemental - qui devait permettre un choix démocratique transparent - n'est encore qu'un mot sur un document, et que les clandestins occupent toujours des zones entières du coeur du parc (voir La Semaine Guyanaise de la semaine dernière).
Les Verts-Guyane dénoncent vigoureusement cette situation, et sur le site de News Press, France Nature Environnement voudrait que la Commission Départementale des Mines « n'entache pas le futur schéma minier, qui donnera dans quelques mois, à travers ses propositions et les débats qu'il génèrera, les voies pour une exploitation enfin raisonnable et soutenable du sous-sol guyanais » : lire le communiqué de FNE. Attac-Guyane, de son côté, espère « que la République saura déjouer les ruses de certains lobbies » : lire le courrier adressé ce jour au préfet de Guyane.

Comme il n'y a pas de limite à la convoitise, Newmont, le géant de l'or à la réputation douteuse, à côté duquel Iamgold fait figure d'enfant de choeur, aurait déposé des demandes d'autorisation de prospection (PER) sur des surfaces "astronomiques" dans la région de Grand Santi. En octobre 2005, un article de Denis Vannier paru dans France-Guyane évoquait déjà l'intérêt de Newmont pour l'or de Guyane et signalait une « casserole mercurée en Indonésie ». Et Gilles Labarthe, l'auteur de « L'or africain » - dont quasiment tous les élus de Guyane ont reçu un exemplaire des mains du collectif « Quel orpaillage pour la Guyane ?» - dénonce en termes éloquents l'action de Newmont au Ghana, en Indonésie, au Pérou, en Roumanie et au Nevada... (extrait du passage concerné du livre de Gilles Labarthe).
Dormez tranquilles braves gens, on s'occupe de vous !

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire