aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 04/12/08
Ce soir, les masques sont tombés

Ce soir au journal de Télé Guyane, présenté par Sidibé Pallud en grande forme, nous avons eu droit à un spectacle d'une immense tristesse.

Nos élus ont annoncé qu'ils avaient signé un protocole d'accord. (Sur ce protocole d'accord il est dit : « Les signataires appellent à la levée immédiate des barrages dès la signature du présent protocole et à la reprise d'une activité normale dans l'intérêt économique et social de la Guyane. » Voir les signatures.)

En début de journal Yves Jégo, très serein, avait expliqué qu'après avoir proposé 10 millions d'euros éligibles aux fonds européens pour des projets d'investissement, il s'était plié au montage financier demandé par les élus portant sur un montant de 5 millions d'euros dans lequel intervient la Sara et le Conseil Général. Ce montage devrait être approuvé par l'Assemblée régionale qui devrait délibérer samedi. Une configuration qui semblait déjà actée depuis hier. A la question de Alexandre Rozga en direct de la préfecture : comptez-vous lever les barrages ? Alain Tien-Liong répond : Que chacun prenne ses responsabilités !

En fin de journal, Sidibé Pallud, décidément très professionnel, pose la question tragique : « Finalement, est-ce que ce ne sont pas les consommateurs qui sont peut-être les perdants dans cette affaire, lorsqu'on entend Yves Jégo sur l'élargissement d'une liste de 77 produits qui seront soumis à l'octroi de mer. Les consommateurs se sont battus pour une vie moins chère, finalement ce sont eux qui vont payer l'addition. »

La question était posée au représentant de l'Association des Consommateurs en Colère*, Jean-Claude Ringuet, mais Antoine Karam, très énervé, s'est interposé et ne l'a pas laissé répondre. On comprend pourquoi. Nous venions d'avoir la confirmation que l'élargissement de l'octroi de mer avait été demandé par le président de Région.

Un spectacle pathétique à même de tordre le coeur de tous les Guyanais.

Les barrages avaient été mis en place le 24 novembre, suite à une action qui se voulait citoyenne.

Voilà comment s'est effondrée une belle aventure, qui aurait dû marquer une cohésion sociale hors du commun, et que de lamentables politiciens ont corrompue. Aujourd'hui est un jour de profonde tristesse. La tromperie est flagrande. La victoire a été volée aux Guyanais. Le 28 novembre, elle était déjà acquise. Au bout de 5 jours. Mais elle en a duré 11 !

Nos élus, qui s'étaient engagés à appeler à la levée des barrages dès la signature du protocole d'accord n'ont, ici encore, pas tenu leur parole.

A nous maintenant, les habitants de la Guyane, de recoller les morceaux.

Les barrages seront levés demain à la première heure. Les transporteurs se sont réunis ce soir et ont décidé de lever les barrages au lever du jour. C'est par mesure de sécurité qu'ils ont préféré ne pas déplacer les camions ce soir.


Blada

Une dépêche AFP sur le site du Monde : Levée des barrages vendredi matin.

Voir ou revoir le journal de Télé Guyane du 4 décembre, en ligne demain sur le site de RFO.

* C'est ainsi qu'il a été présenté à l'antenne, mais il s'agissait en fait du représentant du Comité la Gwyan dibout contre la vie chère.

Il nous faudra aussi revoir comment tout ça a pu arriver, avec la complaisance de RFO, qui a facilité la manipulation. Mais nous en reparlerons.
Heureusement pour la Guyane, ce soir RFO a fait son travail et les bonnes questions ont été posées pour éclairer la population.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire