aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 11/09/09
Bois Diable ou Bois Chaudat ?

A trois semaines de la désormais célèbre course de pirogues « Les Maitres de la pagaie », la polémique enfle (voir France-Guyane du 11 et courrier des lecteurs de blada), les défections de rameurs s'annoncent, et l'organisateur, Terre de Jeux, commence à s'inquiéter. En cause, la qualité de l'eau de baignade à Kourou, et du lac Bois Chaudat en particulier, où doit avoir lieu la course pour la première fois.
Un choix d'ailleurs surprenant, puisque, à part sa proximité avec le pôle culturel, le lieu ne dispose d'aucun équipement public. Le lac Bois Diable, qui avait reçu la course l'année dernière, dispose lui d'installations anciennes - qui avaient accueilli la coupe du monde de ski nautique en 1990 - fort agréables et bien ombragées.

Depuis des années, les Kourouciens le savent, la qualité des eaux des lacs comme de la mer dans leur ville n'autorise pas la baignade, et la station d'épuration tant attendue n'a apporté aucune amélioration, tout occupée qu'elle est à avaler le sable issu des réseaux défectueux. Le lac Bois Chaudat, pas plus pollué qu'un autre ? Peut-être, mais il sent bien mauvais...

Tout le monde n'est pas du même avis. Selon le club La Pagaie, installé au bord de ce lac, l'eau de baignade du lac Bois Chaudat est correcte. Le club a effectué lui-même un prélèvement d'eau le 9 juillet 2009, qu'il a donné à analyser à l'institut Pasteur. Le résultat de l'analyse est conforme, et l'organisateur des Maîtres de la pagaie vient de communiquer en mettant en avant ces données pour tenter de mettre fin à la polémique : Communiqué de Terre de Jeux.

Il reste une inconnue : compte tenu de la grandeur du lac, il parait bien difficile de tirer un enseignement d'un seul prélèvement. Il existe quand même en Guyane un organisme qui se nomme la DSDS et qui pourrait bien intervenir dans ce débat en prélevant de l'eau en plusieurs points du lac. Le résultat de ses analyses arrêterait toute polémique et serait à même de rassurer les rameurs, d'une bonne volonté à toute épreuve, d'autant qu'ils vont ramer pour nous dans le plus total désintéressement.

Ou bien... ou bien... il faut retourner sur le lac Bois Diable ?

Le public sur les rives du lac Bois Diable, lors de l'édition des Maitres de la pagaie 2008.
(l'illustration de haut de page est également celle du lac Bois Diable)

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 255 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire