aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 14/01/10
Un pays pauvre et meurtri, certes,
mais avec de magnifiques intellectuels

La Librairie Encrage de Kourou s'est inquiétée du sort des écrivains haïtiens présents à Port-au-Prince au moment du séisme pour « Etonnants voyageurs » : « L’équipe du festival et les auteurs haïtiens Dany Laferrière, Louis-Philippe Dalembert, Lyonel Trouillot, Rodney Saint-Eloi et James Noël ont fait savoir qu’ils allaient bien » (Livres-Hebdo), et le bâtiment de la Fokal et de la bibliothèque Monique-Calixthe est toujours debout (Livres-Hebdo encore). Le site de l'éditeur Vent d'ailleurs tente aussi de centraliser les informations sur les écrivains présents à Haïti au moment du drame.
(Pour mieux approcher la sensibilité particulière de ces écrivains, nous vous invitons à relire une chronique de Dénètem Touam Bona, parue sur blada en 2004 : « Ecrire Haïti ». Voir aussi le site : Le rayonnement d'Haïti.)
Signalons en Guyane une délicatesse appréciée (mais peu remarquée) : devant les caméras de RFO, au journal du soir, c'est devant le tableau d'un peintre haïtien que Rodolphe Alexandre a pris le soin de faire sa déclaration de soutien aux Haïtiens sinistrés.
Dans "la marmite de l'info", Rue89 fait un peu de prévention : Images de Californie au lieu d'Haïti : pourquoi ces erreurs ?.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire