aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 22/04/10
Saint Agasso priez pour nous !

Hier, l'Union des Travailleurs Guyanais enterrait l'un de ses fondateurs, victime d'un accident de la route, et France-Guyane consacrait un article à cet « homme simple, généreux, qui aimait la terre et qui est toujours resté fidèle à ses convictions de gauche et d'autonomiste ». Dans la foulée, France-Guyane publiait dans sa rubrique "Vu à Cayenne" une photo de son cercueil, recouvert du drapeau de l'UTG (qui est aussi désormais celui du Conseil Général de Guyane).

Souvenirs... souvenirs...

En 2008, Antonio Fischetti, journaliste à Charlie Hebdo, avait rencontré notre héraut à Saül à l'occasion d'un reportage sur l'orpaillage clandestin (paru dans Charlie Hebdo du 6 février 2008 sous le titre : « Guyane : Le far-west de la République » - voir jodla du 06/02/08). Il y résumait ainsi sa rencontre avec Simplice Agasso, nous rappelle un témoin de cet entretien, accompagnateur du journaliste lors de son périple en Guyane :

« Orpaillage clandestin : Placardé sur le mur de l'aéroport de Saül, daté du 25 septembre 2006, un communiqué du maire rappellant celui du 21 septembre 2005, demande à la population d'éviter recels et toutes relations avec les clandestins.
Un conseiller municipal, épicier du village et indépendantiste ne cachant pas sa haine des blancs "colons", a fini par oublier l'appel au civisme du maire.
Il maudit certes, les "étrangers" qui polluent rivières et environs de leurs détritus mais ajoute, résigné, qu' "il sait de quoi il parle car il leur a vendu des milliers de boites de sardines"
. »

Paix à son âme !
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 26 Soyuz ST-B

Annonceurs

Régie publicitaire