aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 05/08/10
Encore un mauvais coup pour la liberté de la presse en Guyane

Ça ne sent pas la rose du côté du Medef Guyane... Mais nous avions été prévenus par une brève de FF du 26 juin, suite à la parution d'un numéro de La Semaine Guyanaise sur les circonstances du retrait de l'hebdo dans les Super U de Kourou et de Saint-Laurent (jodla du 24 juin : Liberté de la presse : Super Du contre La Semaine Guyanaise). Dans ce même numéro figurait aussi un article sur la condamnation d'Etienne Bordes, directeur du Gemag, pour atteinte sexuelle sur mineure. Des révélations qui avaient provoqué un branle-bas de combat au Medef.
Ce qui n'empêche pas France-Guyane (du 4 août) d'évoquer les sanctions prises par le Medef à l'encontre du patron de La Semaine Guyanaise, Alain Chaumet, sans faire une seule fois référence à la censure pratiquée par Jan Du dans ses établissements. 
Ainsi va la liberté de la presse en Guyane...
Le 15 juillet, un conseil d'administration extraordinaire du Medef, présidé par Adrien Aubin, avait démis Alain Chaumet de ses mandats (voir relevé de décision) : IGRC, Médecine du travail et Conseil économique et social régional. Notifiée à l'intéressé le 30 juillet, la décision serait motivée par les « interférences » entre son poste d'administrateur du Medef Guyane et celui de directeur de publication de La Semaine Guyanaise. Argument d'autant plus maladroit que Alain Chaumet est inscrit au Medef sous l'étiquette de l'imprimeur RGI... Ce qui n'a pas empêché le Medef, à l'occasion d'un conseil d'administration honteusement sous-représenté (5 présents sur 12 membres), d'inscrire cet acte à son tableau de chasse, tel une misérable charogne à verser au dossier des entraves à la liberté de la presse en Guyane.

Le relevé de décision du conseil d'administration du Medef - que nous nous sommes procuré - en dit long sur le fonctionnement de notre démocratie, et devrait logiquement entraîner une investigation poussée : « La saisie répétée du Medef par des chefs d'entreprises, par des responsables de structures, par des responsables politiques et l'interpellation des partenaires sociaux, ont amené le Medef à considérer que le mandat d'administrateur d'Alain Chaumet, au sein du Medef, était de nature à poser problème à la représentation patronale au regard de sa vocation. » : lire le document.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire