aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 12/12/11
Une belle avancée pour la santé en Guyane :
L'Institut Pasteur coordonne le programme Stronger

Renforcer de manière significative les capacités de recherche médicale existantes en Guyane, tel est l'objectif à court terme du programme scientifique STRonGer. Un programme financé par la Commission européenne, choisi parmi 291 projets en 2010, et le premier du genre à être obtenu par un coordonnateur guyanais. D'une durée de trois ans, STRonGer est doté d'un solide budget de 3,7 M d'euros et devrait permettre de véritables avancées dans la recherche médicale en Guyane, régulièrement confrontée aux risques sanitaires, dans un contexte de démographie galopante accompagnée de pressions sur les milieux naturels. Ce programme ambitieux prévoit le recrutement de huit jeunes chercheurs qualifiés, l'organisation de séminaires impliquant des experts, l'introduction de nouvelles technologies, la construction d'un insectarium. D'importantes retombées sont attendues sur la connaissance des maladies dont la Guyane n'est pas avare : dengue, rage, hantivarius, paludisme, maladie de Chagas, fièvre Q et histoplasmose...

Tout un arsenal qui devrait avoir un réel impact non seulement pour la Guyane française, mais aussi pour tout le plateau des Guyanes puisque la diffusion des résultats fait aussi partie du programme. Une réunion de lancement est prévue les 13 et 14 décembre à l'Institut Pasteur à Cayenne.

Interviendront dans le consortium STRonGer des équipes de recherche de l'Institut Pasteur de Guyane, d'UMR Ecofog, de l'Inserm, de l'Université des Antilles-Guyane, et des équipes d'Europe continentale (Pays-Bas, Portugal, Royaume Uni).
 

+ d'infos :
le communiqué de l'Institut Pasteur :

Réunion de lancement du programme « STRonGer »,
les 13 et 14 décembre 2011
à l’Institut Pasteur de la Guyane

STRonGer est la dénomination d’un programme scientifique dont l’objectif est de renforcer, à court terme et de manière significative, les capacités de recherche médicale existantes en Guyane - tant du point de vue des ressources humaines qu’en termes de laboratoires de recherche - afin de mieux répondre aux risques sanitaires d’origine infectieuse encourus par la population guyanaise.

En plein essor, la population guyanaise est en effet régulièrement confrontée à des foyers infectieux ou épidémies d'origines diverses (virales : dengue, rage, hantavirus… parasitaires : paludisme, maladie de Chagas… ou bactériennes : fièvre Q, histoplasmose…). L'émergence de ces agents infectieux est en grande partie le résultat de contraintes socio-économiques, environnemen-tales et écologiques liées aux activités humaines. De fait, les cycles infectieux des agents pathogènes, des vecteurs et/ou des réservoirs animaux peuvent être affectés par les pressions sur les milieux naturels (déforestation, anthropisation) et les changements de comportement des populations.

Afin de mieux appréhender les risques sanitaires engendrés par cette interface croissante entre le milieu forestier et les populations humaines grandissantes, des équipes de recherche guyanaises de l’Institut Pasteur de la Guyane (IPG), du CNRS (UMR EcoFoG), de l’Inserm (Centre d’Investigation Clinique - Epidémiologie Clinique Antilles Guyane – CIC-EC), de l’Université Antilles Guyane (Epidémiologie des Parasitoses Tropicales ou EPAT) ainsi que plusieurs équipes d’Europe continentale (Pays-Bas, Portugal, Royaume Uni) se sont associées dans le consortium STRonGer.

StronGer est le premier projet Potentiel de Recherche du 7ème Programme Cadre de Recherche et Développement de l’Europe à être obtenu par un coordonnateur guyanais ; sur les 291 projets soumis en 2010, le programme STRonGer a été classé 9ème.

D’une durée de 3 ans, doté d’un budget financé par la Commission Européenne à hauteur de 3,7 M d’euros, STRonGer est coordonné par l’Institut Pasteur de la Guyane.

Les objectifs du programme sont de :

promouvoir une coopération étroite et des échanges réguliers entre les différentes équipes afin de renforcer le potentiel de recherche dans différents domaines scientifiques et techniques, notamment via l’organisation, chaque trimestre, de séminaires et/ou de conférences scientifiques impliquant des experts locaux, régionaux, nationaux et/ou internationaux, accroître le potentiel de recherche grâce au recrutement de 8 jeunes chercheurs qualifiés, renforcer les capacités locales de diagnostic en introduisant de nouvelles technologies, accroître les capacités de laboratoires de recherche, en construisant notamment un insectarium de sécurité de niveau 3, et en dotant les laboratoires existants de technologies de pointe, diffuser les résultats des recherches et l'expertise acquise, par le biais de supports adaptés (livre, film, site Internet...).

En termes de recherche, le programme STRonGer contribuera à renforcer l'excellence scientifique en Guyane et à accroître la visibilité internationale des membres du consortium dans le domaine des maladies infectieuses et émergentes. En termes de santé publique, STRonGer devrait avoir un impact majeur non seulement pour la Guyane française, mais aussi pour tout le plateau des Guyanes.

Les 13 et 14 décembre, une réunion de lancement du programme STRonGer est organisée à l’Institut Pasteur de la Guyane, rassemblant l’ensemble des partenaires guyanais et européens. Elle s’ouvrira en présence du Comité de suivi composé de représentants de la Préfecture, de la Région, du Département,  de l’ARS, de l’UAG et de l’OPS (Organisation Pan Américaine de la Santé).

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 20 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire