aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 14/03/12
Une marche contre la banalisation de la violence

Cet après-midi à 17 heures, une marche silencieuse aura lieu à partir de 17h à Cayenne, du boulevard Jubelin à la place des palmistes. Organisée par la famille et les amis de Lucas Diomar, 18 ans, victime de coups de couteau mortels lors d'une fête d'anniversaire, cette marche est soutenue par le Conseil Régional et par la Mairie de Cayenne, qui invite la population à s'y associer et les commerçants à baisser leurs rideaux sur le trajet de la marche.
Dans sa rubrique "24 heures en Guyane" du 13 mars, France-Guyane faisait état de trois drames de la violence "ordinaire" survenus à Cayenne ces jours-ci : la mort du jeune Lucas, celle d'un autre jeune de 19 ans égorgé avec un tesson de bouteille par son ex amie qui aurait reconnu les faits, et une dispute entre deux jeunes de 17 et 21 ans, qui s'est soldée au couteau, par une balafre de 30 centimètres au visage.
Des faits pas si divers que ça : un jeune Kouroucien, impliqué dans plusieurs affaires dont une de meurtre, vient dêtre libéré pour vice de forme (France-Guyane). Dans l'affaire du meutre de Maurice Méthon, il n'y a plus de mobile du crime : la mise en examen de Carole Méthon vient d'être levée. Et un haut fonctionnaire de Guyane fait les choux gras de la presse nationale (France-Soir).