aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 05/11/12
En prévision du « Toinet Circus »

Dans son édition du 2 novembre, France-Guyane relayait une information du Kotidien, passé à peu près inaperçue  : « Mission locale : un trou de 800 000 euros dans les comptes ». L'article en dit pourtant long - si l'on veut bien prendre la peine de lire attentivement et de décrypter les non-dits - sur le peu de cas que l'on fait de la jeunesse de Guyane. Depuis longtemps, la Mission locale ronronne, ou même somnole, alors que la maison brûle. Tout le monde le sait mais personne n'en parle, malgré la mission fondamentale confiée à cet organisme, confortablement subventionné par le Fonds Social Européen, mis au service des jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire. La Mission locale est en effet tenue d'« assurer des fonctions d'accueil, d'information, d'orientation et d'accompagnement pour aider les jeunes de 16 à 25 ans à résoudre l'ensemble des problèmes que pose leur insertion sociale et professionnelle ». Mais au lieu de s'inquiéter de l'efficacité de la Mission locale de Guyane, ce qui semble poser problème à la conseillère régionale et conseillère municipale de Kourou, Line Létard, c'est la trésorerie de l'établissement. Un classique du genre, et qui semble avoir plongé le Sgar dans un profond mutisme.
Alors, au public qui prendra la peine de se rendre au « Toinet Circus » : demandez des comptes ! demandez des explications au préfet sur le rôle et le fonctionnement de la Mission locale en Guyane ! La jeunesse de Guyane demande toute votre attention. Faire semblant n'est désormais plus autorisé.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire