aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 25/11/13
Journée internationale contre la violence faite aux femmes
Et si vous arrêtiez de leur taper dessus ?

En voilà une idée qu'elle est bonne : juste à la veille de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, faire venir La Fouine pour la fête de la ville en perdition, il fallait le faire : « Je suis venu, j’ai fourré et j’ai vaincu », ou « T'es ma salope à moi » (Veni vidi vici), clame ce gros macho de banlieue en rolex bouffeur de flics, qu'on propose comme modèle à des jeunes kourouciens décérébrés qui ne respectent pas plus les femmes qu'eux mêmes. Et nos trois pauvres petites miss qui ont participé à la mascarade vont essayer de croire qu'elles sont les plus belles. Et on va le leur dire et le leur redire, pour qu'elles se tiennent bien tranquilles, même si demain elles tombent sous les coups de ceux qui font leur loi dans les rues et dans les foyers, sous l'oeil bienveillant des démagogues cyniques.
Allez les filles, commencez déjà à dire non !

Chaque année, « l’Etat se mobilise pour l’aide aux femmes victimes de violence », nous dit-on, mais en Guyane, la désinvolture est trop souvent de mise.
Et le Samu social de l'Ile de Cayenne se met en ordre de marche : « Prochainement, le « Numéro vert 3919 » destiné à recevoir les appels de femmes victimes de violences, sera opérationnel sur le territoire de la GUYANE.»
A Cayenne, deux adresses à noter : L'Arbre fromager et le CIDFF.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire