aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jusqu'au samedi 18/06/16 - Cayenne
Festival Nuits Noires

Nuits Noires 3e édition
à L'Encre

Jeudi 16 Juin à 20h00
“Guyane en partage”
Emile Romain
Charles Kely

Entracte
Linda & Lilia Rey

Vendredi 17 Juin à 20h00
“Diaspora”
Rafael Lima
Entracte
Eric Ildefonse Quintet

Samedi 18 Juin à 20h00
“Jazz Métisse”
Grégory Privat
et Sonny Troupé

Laïka Quartet
Entracte
Mario Canonge

Billets en vente à Carioca Montjoly 2, au Spa Natu'l Beauty à Kourou et à l'Encre.

+ d'infos :
http://www.troisfleuves.fr/festivalNN




Emile Romain
Ce musicien éclectique a étudié le jazz à l’American School of Modern Music à Paris. Il est l’un des piliers de la musique guyanaise par son dynamisme et sa polyvalence. Aujourd’hui,  figure incontournable dans l’univers musical guyanais, il a créé son groupe «Emile Romain Suite». Il obtient le prix spécial des LINDORS 2007 du meilleur musicien de l’année.

Charles Kely de Madagascar
Charles Kely a la réputation de faire partie des guitaristes malgaches les plus talentueux.  C’est un véritable virtuose de la guitare acoustique qui va vous subjuger. Sa musique puissante contraste avec sa voix douce et posée. Son répertoire éclectique est composé
de jazz, de blues, de folk, de bossa nova, de rock mais aussi, les musiques traditionnelles malgaches. Rythmes et styles fusionnent sans jamais altérer l’authenticité de sa musique. Après avoir chanté sur toutes les scènes du monde, venez découvrir cet artiste. Vous prendrez plaisir à apprécier la virtuosité du guitariste Charles Kely, impressionnant musicien dont la complexité du talent se marie impeccablement aux rythmes chauds qui vous seront offerts.

Rafael Lima de Belem
Ce chanteur brésilien est originaire de Belem. Cet adepte de jazz fusion a participé à de nombreux festivals en Europe, au Brésil et au Canada. Il vient de fêter ses 30 ans de carrière et vous propose un voyage dans un style musical très original qui le caractérise. A découvrir absolument.

Grégory Privat et Sonny Troupé
Grégory Privat, pianiste de jazz caribéen originaire de la Martinique est considéré comme  l’un des grands talents de la nouvelle scène jazz française. L’influence de son père José Privat, pianiste du groupe Malavoi, lui donne les fondements essentiels du musicien qu’il est
aujourd’hui.
Sonny Troupé est un virtuose du Gwo Ka qui est la musique  traditionnelle de Guadeloupe basée sur la percussion, le chant et la danse.
Entre eux, c’est une entente musicale d’exception. Deux instruments guident le concert, le piano et le ka, une course poursuite, un échange sans mots. La langue du Ka vient se lier à celle du piano. Ils se comprennent, progressent à la même cadence, riment avec la même
allure. Un instant, on se retrouve plongé dans l’univers du léwoz, le piano exulte ses notes les plus claires et arrache au Ka ses notes les plus graves. Tout se joue avec eux, au dernier morceau on se retrouve dans un tryptique des plus surprenants : un mélange de jazz, biguine, hip hop relevé par les sonorités du Gwoka.

Linda & Lilia Rey
Des voix suaves, puissantes pour ces artistes guyanaises qui baignent dans la musique depuis l’enfance. Linda et Lilia Rey mettront leur jolie voix chaude au service de sonorités caribéennes, raggae, soul, zouk pour votre plus grand plaisir.

Eric Ildefonse Quintet
Difficile de rester insensible à l’univers d’Eric Ildefonse. Autant dire que le pianiste compositeur que l’on décrit comme le «Thelonius  Monk Martiniquais» vous livre le meilleur de ses compositions. Entouré d’une équipe de choc, il place la barre haut, très haut. De telle sorte que l’on a vite le sentiment d’être face à une nouvelle musique. Il propose différents styles de jazz et les multiples influences oeuvrant dans les musiques caribéennes, sans se fixer de frontières, promouvant «une autre manière d’entendre le monde». Eric Ildefonse au piano a rassemblé autour de lui le contrebassiste Felipe Cabrera et le batteur Arnaud Dolmen,
tous deux bien connus de la scène jazz parisienne et internationale ; son complice depuis 2007,  l’illustre et renommé saxophoniste Luther François de Sainte-Lucie ; Philippe Montout Gouyer dit Philo pour sa maîtrise et sa science du tambour bèlè et du chant en créole.

Laïka Quartet
Cette grande voix et personnalité incandescente présente un nouveau répertoire intitulé «The  Women i grew up with». Dédié aux grandes chanteuses qui l'ont inspirée : Carmen Mc Rae, Shirley Horn, Abbey Lincoln, Billie Holiday.
Elle est accompagnée par :
Antonio  Miguel  (contrebasse),  Daniel  Bruno  Garcia (batterie), Pablo Gutiérrez Calvo (piano) ‘On est bousculé devant ce chant de l’intérieur qui part du ventre jusqu’au coeur, qui semble être né pour guérir ’.(France  Inter)‘
La douce amertume de son timbre, son phrasé sans joliesse ni pirouettes attrape-cœur, la manière dont elle resonge les contours d’une mélodie, le spleen bleu nuit qui émane de chaque mot, chaque souffle : tout concourt à la rendre aussi singulière qu’attachante’. (Jazz-
man)

Mario Canonge
Jazz-man aujourd'hui incontournable, Mario Canonge est reconnu tant pour ses talents de pianiste que pour ses compositions riches et originales.
Cela se traduit par une profusion de projets aux formes multiples...
En tant que leader, il écrit quelques-unes des plus belles pages de la musique caribéenne de ces dernières décennies avant de se tourner délibérément vers le jazz avec Rhizome. Cette orientation est une belle réussite comme l'illustre Mitan, son dernier album, unanimement salué par la critique.
Avec «Mitan», Mario Canonge nous propose un disque de jazz. Cette phrase anodine est en fait une déclaration forte, qu’il revendique haut. Mitan, milieu et quelque part charnière, d’une vie,  d’une  carrière…  Depuis  'Rhizome',  Mario  Canonge  recherche l’alchimie du jazz et de la musique caribéenne plus traditionnelle et souvent plus légère – au bon sens du terme – qu’il a pratiqué extensivement et qui a fait sa renommée avec 'Retour aux sources', 'Arômes Caraïbes' et autres 'Chawa'. Le résultat est à la hauteur de ses ambitions car mitan est à la fois pleinement un disque de jazz et pleinement un disque caribéen, sans compromis  aucun.  Bien au contraire, jazz et musique caribéenne s’accompagnent l’un l’autre. Mario Canonge a d’ailleurs constitué pour l’occasion un noyau dur caribéen, avec le cubain Félipe Cabrera à la basse et le batteur Obed Calvaire, originaire d’Haïti. Dès lors, plus besoin de traduire, la musique coule de source. On retrouve également l’exceptionnelle paire rythmique formée par Linley Marthe et Chander Sardjoe sur quelques morceaux, et dans la lignée du 'Rhizome Tour' qui avait alors propulsé le trio sur de nombreuses scènes à travers le monde. Et puis quelques autres invités choisis avec bonheur s’ajoutent çà et là, le saxophoniste Irving Acao, Manu Codjia ou encore Bago, parmi d’autres.

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire