aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jusqu'au dimanche 30/08/20 - Cayenne
Exposition : Mise en lumière



Exposition : Mise en lumière


Du 6 au 30 août 2020
Maison Marcelle et Henri PREVOT


Dans le cadre de son rendez-vous annuel du « Petit été de l’art », l’association Guyane Art Factory a le plaisir d’accueillir en résidence l'artiste BIMO.

Chaque année, les bénévoles de l’association propose des expositions qui permettent de découvrir des artistes locaux mais également des artistes internationaux. Dans cette ambiance sanitaire et sociale compliquée, l’équipe a décidé de maintenir ses activités pour soutenir le monde de l’art. C’est dans ce contexte que l’artiste BIMO présente le fruit de son travail:

Du 6 au 30 août 2020
Maison Marcelle et Henri PREVOT
32 bis rue du Lieutenant Becker
16h-19h du mardi au vendredi

Présentation de BIMO

« C’est de l’obscurité que surgit la lumière. L’un n’existe pas sans l’autre ».

Cette affirmation paraît banale mais nourrit les réflexions et hante philosophes et artistes depuis longtemps. On retrouve ce binôme antagoniste dans beaucoup de courant spirituels : soit une vision manichéenne où la lumière devient une quête, soit une recherche d’harmonie où la lumière et l’obscurité sont la clé d’un équilibre. C’est sans partie pris que Bimo explore l’ensemble de ces points de vue dans ses œuvres.

Il puise dans ses racines africaines pour abonder sa réflexion mais se nourrit également de la richesse culturelle qui l’entoure au cœur de l’Amazonie où il réside depuis 5 ans.

Et c‘est par le dialogue que l’artiste cherche l’équilibre dans son travail, un dialogue entre l’artiste et les couleurs. Et ses discussions les plus fournies, c’est avec le jaune qu’il les a. « Lui et moi, nous avons beaucoup de choses à nous
dire
» nous confie Bimo.

Sous son pinceau, la lumière devient une matière, un fil conducteur qui guide le regard du visiteur sur la toile. Qu’elles soient figuratives ou abstraites, ses peintures sont toutes habitées par cette quête de lumière, cette recherche subtile de l’équilibre.

L’artiste plasticien Béninois Innocent Bienvenu MONKOUN alias BIMO a commencé l'art plastique dès son plus jeune âge. Il a suivi une formation artistique à l’école des beaux-arts du Bénin puis du Ghana avant de s’installer en Guyane.


Exhibition: Highlight

August 6 to 30, 2020
Marcelle and Henri PREVOT house

As part of its annual "Little Summer of Art" meeting, the Guyane Art Factory association is pleased to welcome the artist BIMO in residence.

Each year, the association's volunteers put on exhibitions that allow visitors to discover local artists as well as international artists. In this complicated health and social environment, the team decided to maintain its activities to support the art world. It is in this context that the artist BIMO presents the fruit of his work:

August 6 to 30, 2020
Marcelle and Henri PREVOT house
32 bis rue du Lieutenant Becker
4 pm-7pm Tuesday to Friday

Presentation of BIMO

"From the darkness emerges the light. One does not exist without the other. "

This assertion seems banal but feeds the reflections and haunts philosophers and artists for a long time. We find this antagonistic pair in many spiritual currents: either a Manichean vision where light becomes a quest, or a search for harmony where light and darkness are the key to balance. It is without bias that Bimo explores all of these points of view in his works.

He draws on his African roots to enrich his thinking, but also draws on the cultural richness that surrounds him in the heart of the Amazon, where he has lived for 5 years.

And it is through dialogue that the artist seeks balance in his work, a dialogue between the artist and the colors. And his most intense discussions, it is with the yellow that he has them. “Him and I, we have a lot to say to each other,” says Bimo.

Under his brush, light becomes a material, a common thread that guides the visitor's gaze on the canvas. Whether figurative or abstract, his paintings are all inhabited by this quest for light, this subtle search for balance.

The Beninese plastic artist Innocent Bienvenu MONKOUN alias BIMO began plastic art at an early age. He trained in art at the Fine Arts School in Benin and then in Ghana before settling in French Guiana.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 16 Vega

Annonceurs

Régie publicitaire