aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

05/09/12
Rentrée culturelle à Kourou avec le Théâtre de l'Entonnoir

Toute l’équipe du théâtre de l’Entonnoir a le plaisir de vous présenter deux grands projets de rentrée

PROJET 1
SEPTEMBRE 2012 : une rentrée culturelle intense
Le théâtre de l’Entonnoir a le plaisir de lancer l’action « LE CRI DE L’ENCRE » au lycée Elie CASTOR de KOUROU.
Pourquoi crier ? pour libérer ses peurs, ses rages, ses angoisses, son énergie, sa colère, son désespoir ...

Le dramaturge, comédien et plasticien Bruno ALLAIN est en résidence au lycée du 4 au 26 septembre 2012. Il travaillera avec les élèves et les équipes pédagogiques sur le thème de la violence : chaque jeune est invité à exprimer ses révoltes, rejets, hantises, mais aussi ses rires, ses désirs et ses rêves les plus fous dans un cri artistique salvateur. Tous mêleront poésie, slam, sculpture sur bois, dessin, théâtre … afin d’exprimer au mieux ce qu’ils ressentent et ainsi tenter de créer un atmosphère sereine de travail et de convivialité en ce début d’année. Une restitution du travail sera présentée le mercredi 26 septembre à 10 heures au lycée Elie Castor de Kourou.

Certains de nos adolescents et jeunes adultes passent leur temps à critiquer, mais aussi à régler tous leurs problèmes de façon violente : insultes et provocations envers les adultes ( enseignants, personnel éducatifs, parents, représentants de l'autorité) , violence verbale et physique entre eux ( bagarres, règlements de comptes, affrontement de bandes) , absentéisme des établissements scolaires au profit d'activités illicites, de recherche de sensations en jouant avec les limites ...Ce projet vise donc à ouvrir une porte à ces adolescents tentés par les dérives en créant une résidence d'artiste dans leur lieu de vie : leur lycée dans la journée

Cette résidence mêlera divers modes d'expression

* l'écriture : écrire une phrase, un slogan, un texte de révolte, un journal intime, une confession, un poème, un slam ... inspiré par l'humeur du moment , permettant de raconter, de dire le malêtre, la souffrance, la révolte, l'envie de se battre, d'en découdre, ou la peur , le malaise ...

* le dessin : la sensation, la révolte, les sentiments ... toutes ces humeurs peuvent aussi être transcrites par une caricature, une BD, un croquis, un tableau ...

* les boites à cri : cette invention de Bruno Allain a plusieurs facettes : la boite à cri permet de crier, donc de se libérer ... elle est telle un coup de poing de boxeur, elle défoule ... Mais la boite à cri, c'est aussi une façon de se demander comment crier ... Bruno Allain multiplie les consignes et varie les cris possibles. Les jeunes pourront alors découvrir les boites à cris mais aussi en concevoir : quel sera leur cri ?

* le théâtre : la mise en voix, en espace, en corps … semble être un élément essentielle pour être mieux dans sa peau.

L’artiste pourra recueillir les cris de peur, de révolte, de désespoir ...  entendre les doléances lors d’une altercation avec un enseignant, une envie de cogner, une mauvaise note, un chagrin d'amour, des problème familiaux... Il tissera des liens avec ces jeunes pour mieux leur faire prendre conscience de leur révolte interne, l'explorer pour la nommer, la décrire, la raconter ... et tenter de la canaliser ... Responsabiliser ces jeunes, les mettre au centre de leur propre analyse de leurs pratiques, voilà bien le cœur de ce travail.

Il s'agit bien, par le détour du CRI ARTISTIQUE ( qu'il soit un texte, un dessin ou une boite à cris) d'explorer les moteurs de cette violence et de permettre aux jeunes de mieux les identifier pour mieux les contrôler.

Le vernissage sera alors l'occasion de les valoriser et non de les stigmatiser, de leur permettre de se dévoiler sans être mis à nu, de trouver un lieu de dialogue et de reconnaissance sociale.

Ce projet est soutenu par l’ACSE, la DJSCS,  la Mairie de Kourou ( CUCS)  et le Ministère de la Culture.


PROJET 2

OCTOBRE NOVEMBRE 2012 : VIVRE ET DIRE SON QUARTIER, préparation du spectacle annuel

Après des vacances actives dans les quartiers avec des ateliers SLAM, DESSINS et THEATRE tous les jours du 10 juillet au 24 août, le Théâtre de l’Entonnoir poursuit sa quête de revalorisation des jeunes par l’art à travers le projet

VIVRE ET DIRE SON QUARTIER.

Le concept : faire accompagner les jeunes par des artistes pour leur donner la parole sous forme artistique et montrer ainsi leurs compétences et leur vision du monde.

Le spectacle proposera de mêler les arts afin de permettre à chacun de trouver son mode d’expression.

Cette année le metteur en scène RICARDO LOPEZ MUNOZ mènera le travail avec les jeunes volontaires de KOUROU.

Ce travail donnera lieu à une restitution fin novembre dans le cadre de la fête patronale.

Ce projet est soutenu par l’ACSE, la Ville de Kourou, le Conseil générale de Guyane et le Ministère de la Culture

Ricardo LOPEZ a été metteur en scène associé à l’installation du Centre Dramatique National de Corbeil-Essonnes, Théâtre du Campagnol (direction Jean-Claude Penchenat).

Il a mis en scène Barouf à Chioggia de Goldoni, Noces de sang de Lorca, Le Bestiaire tropical et La Cinquième Saison d’Agnès Arnaud, Anthropologies : fragments d’usages, hors d’usage de Pablo Abad, Pierre et le Loup de Prokofiev, Kinderzimmer de Gilles Boulan, Roméo et Juliette d’après Shakespeare, Autopsie Faust, Comme si c’était un rêve, d’après Kafka, L’Eloge de la Paresse, Comment j’ai été avalé par un boa alors que je dormais paisiblement, installation-spectacle créée en mai 2004 à la Comédie de Saint-Étienne.

Il a participé à des laboratoires de mise en scène dans le cadre de l’Académie Expérimentale des Théâtres, a été l'assistant de François Rancillac pour le spectacle La Folle de Chaillot, et de Claude Buchvald pour Rabelais.

Il a mis en scène au Théâtre de la Tempête RBMK, une épopée de l'Homme pressé.

Homme de Théâtre qui n’hésite pas à partager sa passion et son savoir faire avec les jeunes des quartiers ou des milieux favorisés, Ricardo a accepté de mettre son expérience, ses compétences et son savoir-faire au service de la jeunesse de Kourou.

Pour tout contact : Isabelle NIVEAU
niveau.isabelle@orange.fr
06 94 41 92 76

Retour aux actualités

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 26 Soyuz ST-B

Annonceurs

Régie publicitaire