aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Emploi

424 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
16/11/19
Sylpain  (Macouria)

Bonjour, je recherche des organisations (entreprises, administrations, associations) susceptibles d'accueillir en stage des étudiants 2ème année en BTS SAM (Support à l'Action Managériale) du 6 janvier au 14 février 2020. Vous pouvez me joindre au 0694 38 17 44. Merci d'avance pour votre collaboration.

Répondre

06/09/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 05/09/18

Bonjour Gyz --- Vous avez raison mais , le temps passant , avec "l'aide" d'une croissance démographique proche de l'exponentielle appuyée sur une immigration incontrôlée et sans planification des infrastructures nécessaires , ou si peu , un fiasco à l'haïtienne est devant !!

Dans mon esprit Haïti était un pays surpeuplé et suite à votre post j'ai voulu en savoir plus .
Les données sont approximatives mais la densité de population de Haïti est de l'ordre de 428 habitants au km² .
Le pays voisin , Santo Domingo , affiche une densité de population de 218 habitants au km² .
Donc il y a une population au km² importante à Haïti , mais bien des pays au monde ont des densités bien supérieures et s'en sortent très bien .

Un simple survol avec Google Earth montre une différence marquée de part et d'autre de la frontière : Coté haïtien c'est pelé , le couvert végétal ayant presque disparu et cultivé à la vas comme je te pousse , avec des villes de bric et de broc , coté Dominicain c'est verdoyant et bien cultivé , avec des villes ayant des maisons alignées au bord de vraies rues . Il n'y a pas photo et la fatalité n'a rien à voir là dedans !!!! Salutations

Cela fait 143 fois plus d'habitants par m² qu'en Guyane. Oseriez-vous l'imaginer ..?
Oui, bien des pays au monde ont des densités semblables (et très supérieures à celle de la Guyane) et s'en sortent très bien. Bien sûr. C'est une question de QI. Fatalement.

Répondre

05/09/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Gyz du 03/09/18

L'unique différence de fond entre Ayiti et la Guyane est la densité de la population. Ne l'oubliez pas.

Bonjour Gyz --- Vous avez raison mais , le temps passant , avec "l'aide" d'une croissance démographique proche de l'exponentielle appuyée sur une immigration incontrôlée et sans planification des infrastructures nécessaires , ou si peu , un fiasco à l'haïtienne est devant !!

Lire la suite

04/09/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Stroumph du 03/09/18

Bonsoir Gyz, J'avoue que je ne comprends pas votre expression qui ressort de votre commentaire. Quel rapport entre la densité de la population et la citation qui parle de l'éventuelle disparition de la forêt? Eclairez-moi! Merci.

?? Question de stroumpf ? La Guyane est possédée par les mêmes attitudes et compétences qu'Ayiti, ce qui est normale : même culture, même culture administrative, voire la même langue.

Lire la suite

03/09/18
Stroumph  (Sinnamary)

En réponse au message de Gyz du 03/09/18

L'unique différence de fond entre Ayiti et la Guyane est la densité de la population. Ne l'oubliez pas.

Bonsoir Gyz, J'avoue que je ne comprends pas votre expression qui ressort de votre commentaire. Quel rapport entre la densité de la population et la citation qui parle de l'éventuelle disparition de la forêt? Eclairez-moi! Merci.

Répondre

03/09/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Stroumph du 03/09/18

Bonjour Carbet, Vous parlez de déforestation en Haiti; voici donc une citation d'Albert EINSTEIN qui résumera la situation catastrophique des forêts. J'ai également vu ce reportage "les routes de l'impossible". Je l'ai trouvé très percutant et très réaliste EINSTEIN disait donc:
"S'il fallait un jour que les forêts disparaissent, l'homme n'aurait plus que son arbre généalogique pour pleurer"

L'unique différence de fond entre Ayiti et la Guyane est la densité de la population. Ne l'oubliez pas.

Répondre

03/09/18
Stroumph  (Sinnamary)

En réponse au message de Carbet du 02/09/18

Bonjour Barbapapa --- Je ne dois pas avoir été clair pour cause de raccourcis pour décrire mon expérience courte mais intense de 20 heures en escale à Port aux Princes .

L'aérogare était crasseuse au point que le cheminement des passagers avait tracé des chemins dans la crasse du sol ce que je n'ai jamais rencontré ailleurs ....... J'oublie les lieux d'aisance pour ne pas surcharger le post .
Il est possible que depuis il a eut progrès en la matière .
En centre ville les rues jamais nettoyées étaient boueuses comme on le remarque en début du doc "les routes de l'impossible" , et dès que l'on s'éloignait du centre l'état des rues et routes était celui vu dans le doc . De ce coté là cela n'a pas changé !

J'ai bien gardé à l'esprit la base de l'échange de posts : Samie . Je me suis seulement attaché à décrire l'origine principale de l'émigration des haïtiens pour raisons économiques , conséquence de l'incurie ambiante ( cela se transformant en ""réfugiés politiques"" à l'arrivée chez nous) .

Ne pas oublier un volet qui est rarement abordé : Haïti est le premier pays déclaré en désastre écologique total du en particulier à la déforestation qui est toujours galopante pour faire du charbon de bois , le dernier arbre y passera !! Cela est évoqué dans le doc de la 5 .

Puisque vous voulez vous investir pour ce pays , enseignez et diffusez les Low Tech et en particulier des foyers de cuisson bien plus efficaces que ceux à charbon de bois qui "garantissent" la désertification totale du pays à cours terme .

Être stoïcien est pour vous d'un grand secours pour essayer de faire avancer ce pays !
Salutations

Bonjour Carbet, Vous parlez de déforestation en Haiti; voici donc une citation d'Albert EINSTEIN qui résumera la situation catastrophique des forêts. J'ai également vu ce reportage "les routes de l'impossible".

Lire la suite

02/09/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 02/09/18

D'après mes (vieux) souvenirs, Péruviens, Equatoriens, Colombiens, Brésiliens: oui, mais Haîtiens, il n'a pas dû y en avoir beaucoup. Des noms ? Je peux vous en citer de ma liste précédente qui sont encore à Kourou et qui peuvent témoigner !

C'est vieux pour moi aussi, mais à titre d'exemple entre 1994 et 1995 j'ai moi-même encadré des ouvriers de la SEE MAIRE (entreprise rachetée ensuite et devenue l'actuelle SEFITEC) pour deux chantiers du CSG: Musée le l'espace et réservoir en panneaux béton préfabriqués post-contraints. 

Lire la suite

02/09/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Guyaner du 02/09/18

Il y a longtemps que j'ai n'est plus d'émotion à ce sujet mais de la lucidité, c'est pas un vote qui changera quelque chose et pour votre info, on a pas besoin de voter les extrêmes pour constaté la dérive de la politique de natalité en guyane, voyez ce qui se passe à ST laurent ou les écoles sont pleine à craquer et des liste d'attente longue comme le fleuve , la commune n'a pas les moyens d'entretenir et de construire des écoles Vous dites quoi ?
Ce n'est pas cette jeune fille qui me dérange bien au contraire je suis pour sa venu c'est tous les autres qui entrent illégalement en guyane et je me répète que l'on doit
- loger
- soigner
- éduquer
- transporter
- nourrir
Cela à un coût M Gyz je vous demande qui paie ?

Qui paye qui paye ? Comme pour tout autre dysfonctionnement, c'est le contribuable actuel et à venir qui payent, via les impôts et l'endettement national.
Rassurez-vous, ils ne payent pas assez. Preuve en est ce que vous énumérez.

Lire la suite

02/09/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 01/09/18

Aucun reportage sur quelque pays que ce soit n'aura l'impact d'une vraie rencontre sur place avec la réalité. Une vue depuis un aéroport n'est pas plus la représentation de la réalité.
On se fait chacun son opinion selon son origine, son éducation, sa culture...
Revenons à l'origine de ces courriers : une jeune haïtienne souhaite poursuivre ses études dans les Antilles Françaises, la pauvre s'imaginant que le niveau scolaire était à la hauteur sous prétexte de territoire français.
S'en suit un post la dirigeant sans raison vers l'OFPRA, puis d'autres amenant un sujet avec sa contradiction deux lignes plus loin.
"Chacun est responsable de son niveau de connaissance". Je suis d'accord avec vous. Il n'y a pas d'âge pour revoir ses à-priori et faire évoluer son raisonnement, le cas échéant.
Ce qu'on appelle : la remise en question.
Pour ma part, comme stoïcien, je me contente d'agir sur ce qui est à ma portée, et ce qui est à ma portée, en l’occurrence, concernant Samie, c'est de l'exhorter à rester chez elle.
Je peux aussi vous inviter à venir passer quelques jours en Haïti. Nul doute, il vous restera quelque chose de ce moment-là...

Bonjour Barbapapa --- Je ne dois pas avoir été clair pour cause de raccourcis pour décrire mon expérience courte mais intense de 20 heures en escale à Port aux Princes .
L'aérogare était crasseuse au point que le cheminement des passagers avait tracé des chemins dans la crasse du sol ce que je n'ai jamais rencontré ailleurs .......

Lire la suite

02/09/18
Guyaner  (La forêt)

En réponse au message de Gyz du 30/08/18

L'émotion vous égare, Guyaner.
Je vous ai rappelé seulement à l'évidence qui veut que la "Guyane et les Guyanais" doivent éminemment subir les conséquences des décisions de leurs dirigeants élus par eux-mêmes. Oui, vous m'avez bien suivi. C'est comme ça dans l'interprétation actuelle de la démocratie, que ce soit face aux politiciens parisiens ou loko.
Si pas content, votez autrement ou prospectez pour d'autres voies, comme je l'avais déjà dit par le passé.
Je trouve hilarante la nécessité de vous le dire et redire.
Je n'ai pas pipé mot sur les origines de cette migration ni sur les responsabilités, je ne vois pas ce que vous me reprochez. Votre proposition comme quoi je les accueille chez moi à Kourou est très déplacée venant de quelqu'un d'ici.

Il y a longtemps que j'ai n'est plus d'émotion à ce sujet mais de la lucidité, c'est pas un vote qui changera quelque chose et pour votre info, on a pas besoin de voter les extrêmes pour constaté la dérive de la politique de natalité en guyane

Lire la suite

02/09/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 31/08/18

Disons que la main d'oeuvre essentiellement étrangère (brésilienne et haïtienne) utilisa entre autre des pelles, des pioches, des truelles, et des marteaux pour édifier les infrastructures et les structures. Si ce n'est pas là faire oeuvre de construction, construire donc. Vous appelez cela comment vous?

D'après mes (vieux) souvenirs, Péruviens, Equatoriens, Colombiens, Brésiliens: oui, mais Haîtiens, il n'a pas dû y en avoir beaucoup. Des noms ? Je peux vous en citer de ma liste précédente qui sont encore à Kourou et qui peuvent témoigner !

Répondre

01/09/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Carbet du 01/09/18

Bonjour Barbapapa --- Mes connaissances sur Haïti se résument , comme beaucoup de gens , à des livres et à une escale à Port aux Princes bien avant le tremblement de terre , ce qui m'avait permis de classer ce pays au bas de l'échelle avec une saleté repoussante présente dès l'aérogare et un état épouvantable de ses infrastructures . Du "jamais vu" par moi dans les pays du tiers monde que j'ai visités .
Comme tout le monde j'ai vu à la TV des émissions "bien gentilles" sur Haïti qui montraient sans montrer pour ne pas fâcher les sponsors .
Hier au soir 31 aout il y avait sur la 5 une émission de la série " Les routes de l'impossible" consacrée à Haïti qui montrait un pays dans un état de délabrement complet .
Émission visible en rediffusion sur le site de la 5 .
https://www.france.tv/france-5/les-routes-de-l-impossible/saison-8/658653-haiti-plus-forte-la-vie.html

D'après les gens , l'état du pays est du aux hommes politiques corrompus , sans se poser la question de si cela est du aussi au peuple dans son ensemble et à eux même en particulier :
Les responsables se sont toujours les autres .
200 ans d'indépendance pour en arriver à ce naufrage ce n'est pas brillant !
Et ne pas me parler " de la dette " qui aurait pu être payée mille fois depuis longtemps par les riches d'Haïti qui vivent sur ce pays comme des tiques .

Pour faciliter la diffusion des livres il y avait le "Reader's Digest" qui publiait des "condensés" de publications pour en faciliter la compréhension .
Voici donc sous forme Reader's mon dernier post "incompris" en objet :

- Chacun est responsable de son niveau de connaissance
- L’État n'est pas responsable de l'éducation des enfants , il est responsables "des murs" des écoles et du matériel humain mis dedans .
Ce sont les parents qui sont responsables de l'éducation de leurs enfants .

Dans les dures années d'après guerre les enfants étudiaient et les parents surveillaient leurs études , ce qui a donné les 40 glorieuses .......
Nous avons fait "le job", nos parents et nous .
Si vous parliez de bibliothèques uniquement papier , c'est très bien si il y a un certain sérieux dans le suivi des livres , vu le niveau moyen à Haïti , j'ai un grand doute . Mais cela fera du papier pour......
Salutations

Aucun reportage sur quelque pays que ce soit n'aura l'impact d'une vraie rencontre sur place avec la réalité. Une vue depuis un aéroport n'est pas plus la représentation de la réalité.
On se fait chacun son opinion selon son origine, son éducation, sa culture...

Lire la suite

01/09/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 31/08/18

Cher Carbet, sachez que seulement 12 % de la population haïtienne a accès à Internet.
Sinon, je n'ai pas tout compris dans votre développement, plein de contradictions...

Bonjour Barbapapa --- Mes connaissances sur Haïti se résument , comme beaucoup de gens , à des livres et à une escale à Port aux Princes bien avant le tremblement de terre , ce qui m'avait permis de classer ce pays au bas de l'échelle avec une saleté repoussante présente dès l'aérogare et un état épouvantable de ses infrastructures .

Lire la suite

31/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Carbet du 30/08/18

Bonjour Barbapapa --- On est chacun responsable à notre niveau de notre devenir qui passe par une acquisition constante de nouvelles connaissances tout au long de notre vie pour accroitre notre bagage , compenser l'obsolescence des techniques maitrisées en en apprenant de nouvelles .

L’État et les institutions politiques ne sont pas responsables de l'éducation des enfants , ils doivent fournir les moyens en classes et personnels , les parents sont EUX responsables de l'éducation de leurs enfants .
Cette manie "moderne" de se décharger de ses obligations et responsabilités sur la collectivité en disant "célafotaléta" .
Dans les années 50 en métropole avec des classes de 20 à 30 élèves il n'était pas question de faire du chahut et on suivait les cours ..... enfin on essayait .
Rentrés à la maison on faisait nos devoirs qui étaient contrôlés par nos parents et on se couchait vers 9 heures au max pour être frais et dispos le lendemain matin .
Ne parlons pas du suivi du carnet de notes .....

Si les bibliothèques ne courent pas les rues en Guyane , et encore moins j'imagine à Haïti , ce qui est un signe du niveau culturel ...... Il y a en contrepartie internet qui peut les remplacer pour une grande part , si ( malheureusement il y a un SI ! ) si on a une formation suffisante et une tête bien faite pour trier le vrai du faux . Et là ça coince ! Internet n'est qu'un outil qu' il faut savoir maitriser et utiliser à bon escient ! La pire et la meilleure des choses .

Si créer des bibliothèques avec un accès numérique était la gage de l'éducation pour tous , cela se saurait !
J'ai trop vu au cours de ma vie des bibliothèques abandonnées ou allant fermer par manque de fréquentation , et plus récemment de salle informatiques laissées à l'abandon pour divers raisons , particulièrement par faute de maintenance et de savoir faire technique .
Ne parlons pas des vols dans des salles non sécurisées .
Ce n'est pas la peine d'aller bien loin , voir ici en Guyane ......

Je ferai remarquer qu'en Guyane vu le nombre de smart phones divers , de tablettes et d'ordinateurs il ne me semble pas que le niveau intellectuel moyen et la connaissance soit en progression malgré le fait d'avoir au bout des doigts presque toute la connaissance du monde .

Il est vrai que la fréquentation de Face de bouc et autres réseau sociaux ne le favorise pas !
Sans à la base un impossible changement de mentalité des populations concernées ce sont des investissements à fonds perdus . Ceci n'est pas limité à la Guyane !

Donc j'en reviens au : " Aide toi le Ciel t'aidera "
Salutations

PS: Si il est trouvé "quelques ânes ayant soif" leur offrir une bourse à chacun , ce sera un bon investissement .

 

Cher Carbet, sachez que seulement 12 % de la population haïtienne a accès à Internet.
Sinon, je n'ai pas tout compris dans votre développement, plein de contradictions...

Répondre

31/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 30/08/18

Des Haïtiens auraient construit le centre spatial ? On m'avait caché cet exploit

Disons que la main d'oeuvre essentiellement étrangère (brésilienne et haïtienne) utilisa entre autre des pelles, des pioches, des truelles, et des marteaux pour édifier les infrastructures et les structures. Si ce n'est pas là faire oeuvre de construction, construire donc. Vous appelez cela comment vous?

Répondre

30/08/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 30/08/18

Des Haïtiens auraient construit le centre spatial ? On m'avait caché cet exploit

Le verbe "construire" est un peu emporte-pièce, mais il est vrai que la main-d'oeuvre était en majorité étrangère, importée pour l'occasion. Aussi d'Haiti.
D'après les témoignages encore vivants, une bonne partie de cette main-d'oeuvre travaillait au noir. Oui. Au noir. Commodité fait loi, surtout si elle coûte moins chère...

Répondre

30/08/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 30/08/18

Plutôt bienvenue cette allusion au centre spatial dans une discussions ayant trait à l'immigration en Guyane. Ce beau projet humaniste (hum, en mettant les aspects militaires de côté) avec son besoin en main d’œuvre et sa bulle économique artificielle, n'a-t'il pas aussi largement contribué à l'appel migratoire massif (25% d'immigrés recensement de 1999) des années 90? A l'époque les derniers de cordée que vous êtes se sont bien fait aider par quelques damnés venus d'Haïti, situés juste un peu plus loin derrière sur la corde, pour le construire ce beau projet tourné vers les étoiles... Tout ça pour ça. Trente ans après on voudrait fermer la porte à une gamine diplômée qui souhaite étudier en France... Il ne vous reste vraiment aucune forme de sympathie susceptible de vous amadouer, en pensant à la contribution valeureuse de ces haïtiens (entre autres) qui ont ouvrés à vos côtés dans cette belle aventure? Vous ne discerner aucune sorte de lien positif, dans cette envie de progresser exprimée par cette étudiante. Tsssst. Tssst. Que sont donc devenus vos rêves d'élévation?

Des Haïtiens auraient construit le centre spatial ? On m'avait caché cet exploit

Répondre

30/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 30/08/18

Je ne dénigre pas le niveau scolaire de la Guyane, je le constate seulement.
Il est lié entre autre au "je-m'en-foutisme" initié par le gouvernement français et sa politique nataliste appliquée localement; par l'absence de toute chaine éducative fiable; par le népotisme ambiant.
Si "on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif", malheureusement, et plus souvent, on rencontre "des ânes qui ont soif" et à qui on ne propose pas les moyens de l'étancher.
https://lenouvelliste.com/article/191971/une-rentree-plombee-par-la-precarite
Le meilleur moyen de motiver un immigré à rester chez lui, c'est de l'y encourager.

Rejoignez-nous dans cette campagne de promotion sur cette vision fédératrice autour de la création d'une société d'informations et de connaissances ouverte et moderne favorisée par le développement au moins d'une bibliothèque publique dans chacune des communes d'Haiti d'ici 2030. Vous pouvez envoyer une photo de votre profil ainsi que votre nom complet à l'adresse email suivante: info.bibliothecom@gmail.com ou par whatsapp au numéro: +50937378702 pour personnaliser votre affiche. Merci de partager cette annonce à tous vos contacts pour une plus large audience de cette campagne volontaire sur la nécessité de porter les décideurs à intégrer les bibliothèques dans le plan national de développement.

Bonjour Barbapapa --- On est chacun responsable à notre niveau de notre devenir qui passe par une acquisition constante de nouvelles connaissances tout au long de notre vie pour accroitre notre bagage , compenser l'obsolescence des techniques maitrisées en en apprenant de nouvelles .

Lire la suite

30/08/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Guyaner du 29/08/18

Ah oui c'est vrai la connerie et le braquage de ce pays il ne l'on pas fait tout seul comme d'habitude avec l'aide des USA, mais vers ou se réfugiés les présidents tortionnaire aristide aux USA et duvalier en france, qui avait placés l'argent qu"ils détournés de leurs pays au lieu de nourrir et de développer leur île , qui a fait un accord de réadmission avec haiti en 2008; la france.
Je pense que les responsable de cette vaste immigration sont la
- les Présidents et leurs accolâtes corrompu
- la France et les USA et la communauté internationale et qui subit c'est nous pas vous à kourou ?
Ca m'étonnerai Gyz,
Faut arrêter avec le bon samaritain en 2018.

L'émotion vous égare, Guyaner.
Je vous ai rappelé seulement à l'évidence qui veut que la "Guyane et les Guyanais" doivent éminemment subir les conséquences des décisions de leurs dirigeants élus par eux-mêmes. 

Lire la suite

30/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Carbet du 27/08/18

Bonjour Barbapapa --- Là vous dénigrez le niveau scolaire de la Guyane ! Rire
Il n'est ni plus ni moins bon que la moyenne des pays sous développés du monde , non pas par la faute des enseignants (enfin , si , un peu) mais par la faute des élèves et étudiants , selon le principe que l'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif .
On retrouve le même PB dans le 9-3 et autres quartiers nord de Marseille , ceci non limitatif ......

Vous rêvez ! Si il y a des immigrés ayant une bonne formation et employables directement , c'est un très très très très ..... faible pourcentage !
En général ceux qui ont une bonne formation restent dans leur pays où ils ont de bonnes places , et pour causes , ils font partie des riches et de la "Classe régnante" de leur pays .
Comment voulez vous étudier à haut niveau si vous n'êtes pas riche dans un pays pauvre ?

C'est toujours ce qui est mis en avant par les beaux parleurs et les Zautorités pour nous faire accepter l'immigration qui est composée en réalité presque exclusivement par des personnes inemployables.
Il y a une chose de certaine , c'est que l'immigration est une MALCHANCE pour la France ...... et la Guyane .

Je suis totalement d'accord avec vous que la politique nataliste du gouvernement est une hérésie , mais de là à favoriser le rapprochement familial pour se retrouver avec des familles nombreuses non éduquées et non intégrables ...... Là vous dérapez !

Le gouvernement a le dos large pour lui reprocher le manque de garderies , de crèches et d'écoles!!!

Ceci est du ressort des municipalités qui se font remarquer par leurs incuries nombreuses et variées !
A mon avis c'est une politique anti nataliste comme une autre pour faire réfléchir les candidates aux lardons .......
Mais après réflexion , je dois me tromper car ce qui compte , c'est la partie de jambes en l'air ? pas les suites . Réfléchir ????

Pour ce qui est de l'université de Guyane , vu ce qui ressort de temps en temps , j'imagine sans peine que le niveau est au raz des pâquerettes , du genre de celui de l'université Simon Bolivar de Caracas dont j'ai eu un moment des diplômés techniciens sup et ingés sous mes ordres .

Simplement , pour vous faire une idée du niveau "technique" de l'université de Guyane regardez le nombre de chercheurs en langues créoles et autres ..... Il y a même une formation sur le carnaval ! Sur que ce sont les besoins ""technologiques"" de la Guyane de demain .

Ce dont manque la Guyane ce ne sont pas des bras , dont au moins 25% sont au chômage , rappelez vous .
Il manque des cerveaux pour créer des entreprises et des activités , avoir des qualités d'entrepreneur ....... et là ça coince !
Salutations

Je ne dénigre pas le niveau scolaire de la Guyane, je le constate seulement.
Il est lié entre autre au "je-m'en-foutisme" initié par le gouvernement français et sa politique nataliste appliquée localement; par l'absence de toute chaine éducative fiable; par le népotisme ambiant.

Lire la suite

30/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Jcb du 29/08/18

Carbet, nous sommes vraiment sur la même longueur d'onde (les fréquences en bande P de Diane...!)

Plutôt bienvenue cette allusion au centre spatial dans une discussions ayant trait à l'immigration en Guyane. Ce beau projet humaniste (hum, en mettant les aspects militaires de côté) avec son besoin en main d’œuvre et sa bulle économique artificielle, n'a-t'il pas aussi largement contribué à l'appel migratoire massif 

Lire la suite

30/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Carbet du 29/08/18

Bonjour 4wap --- Vous ne feriez pas une confusion entre les millions et les milliards ???
J'attends avec impatience vos sources !
Salutations

Bonjour Carbet, Merci de me corriger, nos zélites sont monstrueuses il est vrai mais pas encore au point de détourner des milliards de la bouche de "la France d'en bas , les riens , les derniers de cordée" au seul profit de l'humanisme.

Lire la suite

30/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Carbet du 29/08/18

Bonjour 4wap --- Vous ne feriez pas une confusion entre les millions et les milliards ???
J'attends avec impatience vos sources !
Salutations

Serait-ce seulement des millions? Ça va déjà beaucoup mieux alors?

Répondre

29/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de 4wap du 29/08/18

Je compatis à la très grande souffrance que vous avez dû ressentir suite au 10 milliards d’aide à l’humanitaire et à la reconstruction offerts par la France à Haïti, après la catastrophe cyclonique de 2016.

Bonjour 4wap --- Vous ne feriez pas une confusion entre les millions et les milliards ???
J'attends avec impatience vos sources !
Salutations

Répondre

29/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Guyaner du 28/08/18

4w ap
La Guyane et les Guyanais ne doit pas subir,les conneries volontaires ou non des anciens bon à rien de pseudo président
, on a déjà les brésiliens, les surinamiens, les cas socio de fonctionnaires que la france veut plus en témoigne le bouffon de médecin à Camopi et depuis des décennies des haitiens qui ont si je me trompe pas sont fière de nous dire qu'ils sont les premiers à avoir demandés leurs indépendance et on voit dans quels état leurs chers présidents corrompu les ont mis dans la merde en Guyane que, ils sont pas en guerre que je sache. Ils viennent tout simplement prendre des tunes et notre pays. A savoir que les étrangers sont déjà 30% en guyane dans quels département de métropole on accepterai cela ? qu'ils aillent en Corse pour voir.
Mais qui ne fait pas le job le président de la CTG  c'est claire il va rien faire.
Les député à genoux quand ils vont en france
Les entrepreneurs du pays qui profitent de cette main d'oeuvre bon marché et docile
Et la france qui s’accommode bien de ces étrangers qui ne revendique rien de plus que les minima sociaux
La seule solution c'est revoir le droit du sol, plus de regroupement familiale, retour en haiti au brésil et au suriname, plus de visa pour venir en Guyane, revoir les allocations familiales qui doivent être réservées aux français, plus d'argent pour les familles qui ont plein d'enfants.
On doit pouvoir choisir qui vient chez nous comme fait le canada et personne ne les critique que je sache.
La guyane est dans le rouge :
_ chômage de 20%
- Ecoles pleine à craquée
- Délinquance accrue
- Crise du logement : habitation illégale(Baduel, matoury et j'en passe)
- problème de transport urbain etc...
Mais c'est une cocotte minute jusqu'à quand les Guyanais subirons cela et quand tout basculera la france dira regarder ces sauvages ils s'entendent même pas, mais c'est pas de l'entente c'est une invasion
moi je dis les choses tout haut comme certains sur ce forum, si nous simple blada voyons se qui se passe les autorités ne peuvent pas savoir que la situation de l'immigration en guyane devient catastrophique car c'est pas les meilleurs qui viennent en Guyane, pourquoi ne pas les envoyer au fort de brégançon ou à l’Élysée ou à neuilly ou à bordeaux ou à lyon ou sur la côte d'azur vous verrez que ça bougerez très vite.
mais non on laisse la situation se dégrader jusqu'à l'explosion
"On est plus chez nous devrait être le slogan"

C'est pas les meilleurs qui viennent en Guyane…Et paradoxalement vous ne voulez pas accueillir une jeune diplômée... Une fois mises de côté vos illusions de rejets, vu que birzarement MLP et sa clique continuent de se ratatiner aux élections nationales.

Lire la suite

29/08/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 27/08/18

Bonjour 4Wap --- Que mes arrières arrières arrières grand pères et leurs fils ne furent pas gentils avec Haïti , c'est certain , mais de là à faire de l'auto flagellation et de la repentance à tout bout de champs il y a des limites !

Si cela amuse la classe bobo et les "Zélites" auto proclamées : très bien pour eux !
Mais par pitié laissez nous , nous la France d'en bas , les riens , les derniers de cordée , vivre notre vie au présent .
Je ne suis pas en train toutes les cinq minutes de dire que la France est malheureuse car l'Allemagne n'a jamais payé ses dommages de guerre (s) pas plus que le Japon . Ne parlons pas des empreints russes toujours pas remboursés .
Et ne parlons pas de la destruction du temple de Jérusalem ........ Basta !

Petites remarques sur Haïti : Pays pauvre mais dirigeants très riches et corrompus .
La corruption est la richesse de ce pays . Le peu d'haïtiens ayant un petit esprit d'entreprise sont taxi à New York ou vivent aux crochets de la France pour les moins entreprenants .
De là à invoquer la parole sacrée de Sarkozy et Hollande ( d'ex dieux incompétents jetés par le Peuple ) pour accueillir Samie ...... Non !
Elle devrai faire sienne la formule magique : Aide toi et le ciel t'aidera .......
Et la communiquer au reste de son peuple . Un but de vie !
Salutations

Carbet, nous sommes vraiment sur la même longueur d'onde (les fréquences en bande P de Diane...!)

Répondre

29/08/18
Guyaner  (La forêt)

En réponse au message de Gyz du 28/08/18

Bonjour Guyaner. J'ai dû manquer qqchose. Précisez svp pour quelle raison la Guyane et les Guyanais, respectivement territoire et ressortissants de la RF ne devraient-ils pas subir les conséquences des "conneries des bons-à-rien" nationaux comme vous le dites (permettez la reformulation) ?
Mais kékeça encore ?
La Guyane est, simplement et étrangement, en avance sur la Métropole. C'est tout.

Ah oui c'est vrai la connerie et le braquage de ce pays il ne l'on pas fait tout seul comme d'habitude avec l'aide des USA, mais vers ou se réfugiés les présidents tortionnaire aristide aux USA et duvalier en france

Lire la suite

29/08/18
Guyaner  (La forêt)

En réponse au message de Gyz du 28/08/18

Bonjour Guyaner. J'ai dû manquer qqchose. Précisez svp pour quelle raison la Guyane et les Guyanais, respectivement territoire et ressortissants de la RF ne devraient-ils pas subir les conséquences des "conneries des bons-à-rien" nationaux comme vous le dites (permettez la reformulation) ?
Mais kékeça encore ?
La Guyane est, simplement et étrangement, en avance sur la Métropole. C'est tout.

Donc si je vous suit par ce qu'on est ressortissant français on doit subir les conneries des bon à rien des différents dirigeants de la métropole et élus de la Guyane.

Lire la suite

29/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Carbet du 27/08/18

Bonjour 4Wap --- Que mes arrières arrières arrières grand pères et leurs fils ne furent pas gentils avec Haïti , c'est certain , mais de là à faire de l'auto flagellation et de la repentance à tout bout de champs il y a des limites !

Si cela amuse la classe bobo et les "Zélites" auto proclamées : très bien pour eux !
Mais par pitié laissez nous , nous la France d'en bas , les riens , les derniers de cordée , vivre notre vie au présent .
Je ne suis pas en train toutes les cinq minutes de dire que la France est malheureuse car l'Allemagne n'a jamais payé ses dommages de guerre (s) pas plus que le Japon . Ne parlons pas des empreints russes toujours pas remboursés .
Et ne parlons pas de la destruction du temple de Jérusalem ........ Basta !

Petites remarques sur Haïti : Pays pauvre mais dirigeants très riches et corrompus .
La corruption est la richesse de ce pays . Le peu d'haïtiens ayant un petit esprit d'entreprise sont taxi à New York ou vivent aux crochets de la France pour les moins entreprenants .
De là à invoquer la parole sacrée de Sarkozy et Hollande ( d'ex dieux incompétents jetés par le Peuple ) pour accueillir Samie ...... Non !
Elle devrai faire sienne la formule magique : Aide toi et le ciel t'aidera .......
Et la communiquer au reste de son peuple . Un but de vie !
Salutations

Je compatis à la très grande souffrance que vous avez dû ressentir suite au 10 milliards d’aide à l’humanitaire et à la reconstruction offerts par la France à Haïti, après la catastrophe cyclonique de 2016.

Répondre

28/08/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Guyaner du 28/08/18

4w ap
La Guyane et les Guyanais ne doit pas subir,les conneries volontaires ou non des anciens bon à rien de pseudo président
, on a déjà les brésiliens, les surinamiens, les cas socio de fonctionnaires que la france veut plus en témoigne le bouffon de médecin à Camopi et depuis des décennies des haitiens qui ont si je me trompe pas sont fière de nous dire qu'ils sont les premiers à avoir demandés leurs indépendance et on voit dans quels état leurs chers présidents corrompu les ont mis dans la merde en Guyane que, ils sont pas en guerre que je sache. Ils viennent tout simplement prendre des tunes et notre pays. A savoir que les étrangers sont déjà 30% en guyane dans quels département de métropole on accepterai cela ? qu'ils aillent en Corse pour voir.
Mais qui ne fait pas le job le président de la CTG  c'est claire il va rien faire.
Les député à genoux quand ils vont en france
Les entrepreneurs du pays qui profitent de cette main d'oeuvre bon marché et docile
Et la france qui s’accommode bien de ces étrangers qui ne revendique rien de plus que les minima sociaux
La seule solution c'est revoir le droit du sol, plus de regroupement familiale, retour en haiti au brésil et au suriname, plus de visa pour venir en Guyane, revoir les allocations familiales qui doivent être réservées aux français, plus d'argent pour les familles qui ont plein d'enfants.
On doit pouvoir choisir qui vient chez nous comme fait le canada et personne ne les critique que je sache.
La guyane est dans le rouge :
_ chômage de 20%
- Ecoles pleine à craquée
- Délinquance accrue
- Crise du logement : habitation illégale(Baduel, matoury et j'en passe)
- problème de transport urbain etc...
Mais c'est une cocotte minute jusqu'à quand les Guyanais subirons cela et quand tout basculera la france dira regarder ces sauvages ils s'entendent même pas, mais c'est pas de l'entente c'est une invasion
moi je dis les choses tout haut comme certains sur ce forum, si nous simple blada voyons se qui se passe les autorités ne peuvent pas savoir que la situation de l'immigration en guyane devient catastrophique car c'est pas les meilleurs qui viennent en Guyane, pourquoi ne pas les envoyer au fort de brégançon ou à l’Élysée ou à neuilly ou à bordeaux ou à lyon ou sur la côte d'azur vous verrez que ça bougerez très vite.
mais non on laisse la situation se dégrader jusqu'à l'explosion
"On est plus chez nous devrait être le slogan"

Bonjour Guyaner. J'ai dû manquer qqchose. Précisez svp pour quelle raison la Guyane et les Guyanais, respectivement territoire et ressortissants de la RF ne devraient-ils pas subir les conséquences des "conneries des bons-à-rien" nationaux comme vous le dites (permettez la reformulation) ?

Lire la suite

28/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 27/08/18

Nous allons parler de Haïti, et de la Guyane, si vous le voulez bien.
En Haïti, c'est népotisme et péculat, comme en Guyane. L'entregent avant le talent.
Aussi, les étudiants haïtiens qui ont un bon niveau de formation s'expatrient dès qu'ils le peuvent, au Canada ou aux États-Unis. Les autres, ceux qui ont suivi une filière scolaire plus aléatoire, vont au Chili (pour y travailler). Ceux qui viennent en Guyane (depuis ces deux dernières années) sont plus motivés par la générosité de nos gouvernants, actuels, passés. Et futurs.
C'est donc à nos gouvernants qu'il faut reprocher cette immigration, pas à ceux qui viennent profiter de nos largesses "d'esprit"...
Pour info : ceux de la "classe régnante" envoient leurs enfants étudier aux USA; il y a d’excellentes universités en Haïti; les étudiants de ces universités ne sont pas de milieux aisés, loin de là.
Revenons sur le questionnement de Samie :
Elle a suivi ses études jusqu'au niveau bac, ce qui représente un vrai niveau en Haïti, mais en Guyane, ce papier n'est au mieux qu'un document de fin de stage en lycée. (Oui, ça va en choquer quelques uns, c'est exprès...)
Elle souhaite poursuivre ses études, ce qui est méritoire. Pour ma part, et pour l'instant, je lui ai recommandé de reprendre ses démarches après un bac + 2 en Haïti, ce qui lui offrira plus d'opportunités. Ici ou ailleurs.
Parlons de la politique nataliste de la France. Ce n'est pas aux finances des communes ou du département de pallier à cette industrie.
L'état français se débarrasse du problème en injectant des allocations familiales.
Ben non, c'est pas suffisant. Il faudrait aussi qu'il assume son caca en construisant des crèches, des garderies, des écoles maternelles des écoles primaires, en quantité suffisante, sur des terrains privés, pas sur des terrains communaux. Et qu'il finance tous les personnels nécessaires au fonctionnent de ces établissements.
Je voudrais bien revenir sur le sujet du regroupement familial, mais comme il ne faut pas confondre le temps passé et le temps perdu...

Bonjour Barbapapa --- Vos derniers posts modèrent la mauvaise image que vos premiers écrits m'avaient donnés de vous , je vous avais bêtement mis dans une case .
Une personnalité tient difficilement dans une case .....

Lire la suite

28/08/18
Guyaner  (La forêt)

En réponse au message de 4wap du 27/08/18

Toute la misére du monde, certes non, mais dans la mesure où la France a en partie contribué dés ses origines à la paupérisation d'Haïti (dette centenaire imposée comme prix de son indépendance). Les donneurs de leçons que sont Sarkosy et Hollande étant même allés jusqu'à évoquer à ce sujet, la "responsabilité" et la "dette morale" de la France, ne serait-il pas possible de faire un petit effort pour accueillir Samie? Au nom de la responsabilité historique de notre nation?

4w ap
La Guyane et les Guyanais ne doit pas subir,les conneries volontaires ou non des anciens bon à rien de pseudo président
, on a déjà les brésiliens, les surinamiens, les cas socio de fonctionnaires que la france veut plus en témoigne le bouffon de médecin à Camopi

Lire la suite

27/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Carbet du 27/08/18

Bonjour Barbapapa --- Là vous dénigrez le niveau scolaire de la Guyane ! Rire
Il n'est ni plus ni moins bon que la moyenne des pays sous développés du monde , non pas par la faute des enseignants (enfin , si , un peu) mais par la faute des élèves et étudiants , selon le principe que l'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif .
On retrouve le même PB dans le 9-3 et autres quartiers nord de Marseille , ceci non limitatif ......

Vous rêvez ! Si il y a des immigrés ayant une bonne formation et employables directement , c'est un très très très très ..... faible pourcentage !
En général ceux qui ont une bonne formation restent dans leur pays où ils ont de bonnes places , et pour causes , ils font partie des riches et de la "Classe régnante" de leur pays .
Comment voulez vous étudier à haut niveau si vous n'êtes pas riche dans un pays pauvre ?

C'est toujours ce qui est mis en avant par les beaux parleurs et les Zautorités pour nous faire accepter l'immigration qui est composée en réalité presque exclusivement par des personnes inemployables.
Il y a une chose de certaine , c'est que l'immigration est une MALCHANCE pour la France ...... et la Guyane .

Je suis totalement d'accord avec vous que la politique nataliste du gouvernement est une hérésie , mais de là à favoriser le rapprochement familial pour se retrouver avec des familles nombreuses non éduquées et non intégrables ...... Là vous dérapez !

Le gouvernement a le dos large pour lui reprocher le manque de garderies , de crèches et d'écoles!!!

Ceci est du ressort des municipalités qui se font remarquer par leurs incuries nombreuses et variées !
A mon avis c'est une politique anti nataliste comme une autre pour faire réfléchir les candidates aux lardons .......
Mais après réflexion , je dois me tromper car ce qui compte , c'est la partie de jambes en l'air ? pas les suites . Réfléchir ????

Pour ce qui est de l'université de Guyane , vu ce qui ressort de temps en temps , j'imagine sans peine que le niveau est au raz des pâquerettes , du genre de celui de l'université Simon Bolivar de Caracas dont j'ai eu un moment des diplômés techniciens sup et ingés sous mes ordres .

Simplement , pour vous faire une idée du niveau "technique" de l'université de Guyane regardez le nombre de chercheurs en langues créoles et autres ..... Il y a même une formation sur le carnaval ! Sur que ce sont les besoins ""technologiques"" de la Guyane de demain .

Ce dont manque la Guyane ce ne sont pas des bras , dont au moins 25% sont au chômage , rappelez vous .
Il manque des cerveaux pour créer des entreprises et des activités , avoir des qualités d'entrepreneur ....... et là ça coince !
Salutations

Nous allons parler de Haïti, et de la Guyane, si vous le voulez bien.
En Haïti, c'est népotisme et péculat, comme en Guyane. L'entregent avant le talent.
Aussi, les étudiants haïtiens qui ont un bon niveau de formation s'expatrient dès qu'ils le peuvent, au Canada ou aux États-Unis. 

Lire la suite

27/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 27/08/18

Chers Stroumph et Carbet, sachez que je l'ai redirigée l'Ambassade de France en Haïti, https://ht.ambafrance.org/Campus-France, où elle trouvera toutes les informations nécessaires concernant sa demande.
Itou, je lui est recommandé de ne pas se fier à nos prétentions de département français, le niveau scolaire en Guyane étant bien inférieur à celui de Haïti.
Il ne faut pas se tromper d'objectif. En Guyane en particulier, ce qui nous manque, ce sont des personnes avec un niveau scolaire convenable, qu'on pourra intégrer en entreprise. La politique française de l'enfantement appliquée ici à outrance est une hérésie. D'autant que le gouvernement est incapable d'assurer le suivi : pas de crèches, pas de garderies, écoles en nombre insuffisant,... Il devrait plutôt être mené une politique du rapprochement familial, afin d'augmenter le nombre d'habitants majeurs.
Déplacer le problème n'est pas le résoudre.

Bonjour Barbapapa --- Là vous dénigrez le niveau scolaire de la Guyane ! Rire
Il n'est ni plus ni moins bon que la moyenne des pays sous développés du monde , non pas par la faute des enseignants (enfin , si , un peu) mais par la faute des élèves et étudiants , selon le principe que l'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif .

Lire la suite

27/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de 4wap du 27/08/18

Toute la misére du monde, certes non, mais dans la mesure où la France a en partie contribué dés ses origines à la paupérisation d'Haïti (dette centenaire imposée comme prix de son indépendance). Les donneurs de leçons que sont Sarkosy et Hollande étant même allés jusqu'à évoquer à ce sujet, la "responsabilité" et la "dette morale" de la France, ne serait-il pas possible de faire un petit effort pour accueillir Samie? Au nom de la responsabilité historique de notre nation?

Bonjour 4Wap --- Que mes arrières arrières arrières grand pères et leurs fils ne furent pas gentils avec Haïti , c'est certain , mais de là à faire de l'auto flagellation et de la repentance à tout bout de champs il y a des limites !

Lire la suite

27/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 26/08/18

Cette personne est encore sur le territoire haïtien, donc le lien vers l'OFPRA ne la concerne pas. Parfois, un pique assiette peut en cacher un autre. Les plus virulents sont ceux qui viennent ici pour les 40 %...

Bonjour Barbapapa --- Vous écrivez : "" donc le lien vers l'OFPRA ne la concerne pas "". Oui en effet je l'avais bien compris , mais l'OFPRA ne tardera pas à être contacté dès l'arrivée de la demoiselle.

Lire la suite

27/08/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de 4wap du 27/08/18

Toute la misére du monde, certes non, mais dans la mesure où la France a en partie contribué dés ses origines à la paupérisation d'Haïti (dette centenaire imposée comme prix de son indépendance). Les donneurs de leçons que sont Sarkosy et Hollande étant même allés jusqu'à évoquer à ce sujet, la "responsabilité" et la "dette morale" de la France, ne serait-il pas possible de faire un petit effort pour accueillir Samie? Au nom de la responsabilité historique de notre nation?

Donnez lui votre adresse à Remire Montjoly, elle se fera un plaisir de venir séjourner chez vous !

Répondre

27/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Stroumph du 26/08/18

Bonsoir Carbet, Ne nous inquiétons pas pour cette jeune personne! De nombreuses associations vont se préoccuper de son avenir,et dans quelques temps cette demoiselle sera plus informée que vous et moi sur ses droits en tant qu'étrangère souhaitant faire ses études et profiter de tous les avantages que la France lui allouera grâce à nos impôts et à Barbapapa . Mais bon, il ne faut rien dire; j'espère que les peuples européens voteront sérieusement aux prochaines élections européennes en Mai 2019.Trop c'est trop. La coupe est pleine. J'entends déjà les réactions des donneurs de leçon qui veulent accueillir toute la misère du monde, mais chez les autres, pas chez eux! La France n'a plus d'argent pour ses citoyens; mais il y en a toujours pour d'autres! Je suis très tolérant, mais il faut savoir dire stop à un certain moment.

Chers Stroumph et Carbet, sachez que je l'ai redirigée l'Ambassade de France en Haïti, https://ht.ambafrance.org/Campus-France, où elle trouvera toutes les informations nécessaires concernant sa demande.

Lire la suite

27/08/18
4wap  (Montjo)

En réponse au message de Stroumph du 26/08/18

Bonsoir Carbet, Ne nous inquiétons pas pour cette jeune personne! De nombreuses associations vont se préoccuper de son avenir,et dans quelques temps cette demoiselle sera plus informée que vous et moi sur ses droits en tant qu'étrangère souhaitant faire ses études et profiter de tous les avantages que la France lui allouera grâce à nos impôts et à Barbapapa . Mais bon, il ne faut rien dire; j'espère que les peuples européens voteront sérieusement aux prochaines élections européennes en Mai 2019.Trop c'est trop. La coupe est pleine. J'entends déjà les réactions des donneurs de leçon qui veulent accueillir toute la misère du monde, mais chez les autres, pas chez eux! La France n'a plus d'argent pour ses citoyens; mais il y en a toujours pour d'autres! Je suis très tolérant, mais il faut savoir dire stop à un certain moment.

Toute la misére du monde, certes non, mais dans la mesure où la France a en partie contribué dés ses origines à la paupérisation d'Haïti (dette centenaire imposée comme prix de son indépendance). 

Lire la suite

26/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Carbet du 26/08/18

Bonjour Barbapapa -- Vous avez oublié le site de l'OFPRA car certainement cette personne est une future "réfugiée politique" comme beaucoup de pique assiette.
https://www.ofpra.gouv.fr/
Qu'elle fasse vite car les portes de l'Europe semblent ( enfin ) se fermer .
Une grande part des gouvernements "balisent" devant la montée de la grogne des Peuples européens contre l'immigration et de la monté du populisme qui en résulte .
Salutations

Cette personne est encore sur le territoire haïtien, donc le lien vers l'OFPRA ne la concerne pas. Parfois, un pique assiette peut en cacher un autre. Les plus virulents sont ceux qui viennent ici pour les 40 %...

Répondre

26/08/18
Stroumph  (Sinnamary)

En réponse au message de Carbet du 26/08/18

Bonjour Barbapapa -- Vous avez oublié le site de l'OFPRA car certainement cette personne est une future "réfugiée politique" comme beaucoup de pique assiette.
https://www.ofpra.gouv.fr/
Qu'elle fasse vite car les portes de l'Europe semblent ( enfin ) se fermer .
Une grande part des gouvernements "balisent" devant la montée de la grogne des Peuples européens contre l'immigration et de la monté du populisme qui en résulte .
Salutations

Bonsoir Carbet, Ne nous inquiétons pas pour cette jeune personne! De nombreuses associations vont se préoccuper de son avenir,et dans quelques temps cette demoiselle sera plus informée que vous et moi sur ses droits en tant qu'étrangère souhaitant faire ses études

Lire la suite

26/08/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Barbapapa du 24/08/18

Bonjour Barbapapa -- Vous avez oublié le site de l'OFPRA car certainement cette personne est une future "réfugiée politique" comme beaucoup de pique assiette.
https://www.ofpra.gouv.fr/

Lire la suite

24/08/18
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Samie du 23/08/18

Bonjour,je suis Haïtienne,je viens de passer le Bacc,Comment puis-je faire pour aller Etudier dans les Antilles Françaises s'il vous plaît???

23/08/18
Samie  (Haiti)

Bonjour,je suis Haïtienne,je viens de passer le Bacc,Comment puis-je faire pour aller Etudier dans les Antilles Françaises s'il vous plaît???

Répondre

01/08/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Bipbip17 du 01/08/17

Libre à vous de penser cela. Vous ne changerez jamais d'avis, et moi non plus d'ailleurs. Inutile donc de vous faire perdre du temps, vous devez avoir beaucoup de boulot.

En effet, j'en ai pas mal, et je n'ai jamais été assisté comme les dockers !

Répondre

01/08/17
Bipbip17  (Fine de claire)

En réponse au message de Koro du 31/07/17

Exagération dites vous ? Je doute qu'il y ait des bosseurs ! Sans doute aurais je dû dire "feignant" !

Libre à vous de penser cela. Vous ne changerez jamais d'avis, et moi non plus d'ailleurs. Inutile donc de vous faire perdre du temps, vous devez avoir beaucoup de boulot.

Répondre

31/07/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Bipbip17 du 31/07/17

"un docker reste un fainéant" . Vous êtes excessif mon cher, mais c'est vrai qu'en Guyane, il y a beaucoup de fainéants dans l'administration et autres établissements recevant du public etc... Voyez, moi aussi je peut être excessif, mais dites vous qu'il y a des bosseurs aussi.

Exagération dites vous ? Je doute qu'il y ait des bosseurs ! Sans doute aurais je dû dire "feignant" !

Répondre

31/07/17
Bipbip17  (Fine de claire)

En réponse au message de Koro du 31/07/17

Il est de bon ton de défendre l'indéfendable ! Un docker reste un fainéant et pourquoi ne démissionnent-ils pas s'ils sont si incroyablement exploités ?

"un docker reste un fainéant" . Vous êtes excessif mon cher, mais c'est vrai qu'en Guyane, il y a beaucoup de fainéants dans l'administration et autres établissements recevant du public etc... Voyez, moi aussi je peut être excessif, mais dites vous qu'il y a des bosseurs aussi.

Répondre

31/07/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Bipbip17 du 25/07/17

Bonjour, avez vous pris en compte, le chargement des conteneurs vides , des exports, les mouvements des véhicules déchargés, chargés, du temps des ouvertures et fermetures des cales, des pannes de grues ou d'engin, bref, du matériel, de la difficulté de décharger ou charger en cale des conteneurs très lourds surtout quand ils sont mal empotés pour les glissières. La sécurité doit être maximum, chacun doit veiller sur l'autre. Noter que ce travail se fait dans la chaleur, poussière, bruit.
Oui, ils gagnent bien leur vie, je comprends qu'on soit en colère lorsqu'il y a grève, mais tout n'est pas de leur faute. Le port est un tout (capitainerie, pilotage, cci, manutentionnaires, transporteurs, douanes,armateurs, transitaires etc..
"5000 euros salaire moyen", vous parlez sans doute des cadres, mais pas un chef d'équipe et encore moins le docker de base. Je ne dit pas que ces derniers soient malheureux, soyons réalistes.
PS: je ne suis pas docker.

Il est de bon ton de défendre l'indéfendable ! Un docker reste un fainéant et pourquoi ne démissionnent-ils pas s'ils sont si incroyablement exploités ?

Répondre

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire