aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Guyanités

184 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
16/06/16
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Cush du 14/06/16

Complètement d'accord. Le gros problème est que les ineptes bloquent ceux qui veulent travailler. Ajoute les inaptes, les incompétents, les zélés, les lois européennes...

Il est toujours agréable de voir que l'on n'est pas seul... Maintenant, la grosseur d'un problème dépend de sa position dans l'enchaînement des faits. Et si l'on regarde la raison de ce petit jeu inique des irresponsables cyniques, on retrouve les blocages dudit modèle économique et social : l'agonie du capitalisme à monopole d'Etat avec toutes ses particularités

Lire la suite

07/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Carbet du 07/09/15

Bonjour Mira

J'exècre la dialectique , l'art d'essayer de faire croire que la vérité est fausse
et que ce que l'on a écrit n'est pas ce que le lecteur comprend ......
N'essayez pas de noyer le poisson , ce n'est pas facile !
Si je ne me trompe , c'est bien vous qui avez écrit : " ils sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule. " en parlant des amérindiens .
Ce qui en bon français est péjoratif et dans ce cas limite attaque raciste , mais une mauvaise maitrise du français de votre part peut expliquer cela et vous faire pardonner en partie .

Vous écrivez dans votre dernier post : " Enfin, les événement du temps de guerre ne doivent pas être considérés avec les notions usuelles. " .

Concernant l'esclavage du temps de guerre c'est un nouveau dérapage incontrôlé !

L'esclavage du temps de guerre n'est pas plus admissible que celui du temps de paix !
Vous qui luttez contre l'esclavage passé avec des vues politiques sur le présent , contre une partie de la population guyanaise , vous ne pouvez accepter que Daïch , Boko Haram , ou tout autres groupes d'illuminés par un dieu ou une doctrine , ne réduisent en esclavage des gens qui ne sont pas de leurs religions ou de leurs avis . Oublions les massacres et les viols !

Votre morale est à géométrie variable .
Pour vous racheter , impliquez vous dans la lutte contre l'esclavage de nos jours en Afrique et dans les pays arabes .

Salutations

Bonjour Carbet
Ne vous enforcez pas davantage. Avoir raté des cours à l'école ne vous autorise pas à accuser l'autre de déformation
et d'autres vilaineries. Pour votre gouvernail :
Oui, le Amérindiens " sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule. "
Oui, ils sont habitants de la Guyane, un peu plus que les autres actuels, disons. guyanais,

Lire la suite

07/09/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Mira du 03/09/15

Bonjour Carbet

Vous vous épuisez pour démontrer votre confusion entre adjectif (guyanais, hmong, saramaca, français) et nom propre
(Guyanais, Hmong, Saramaca, Français).
Et vous en déduisez une attaque raciste, en plus... Ayayay!
Du coup, je m'épuise de vous l'apprendre...

Je suis l'adepte des excités du chapeau ? Traitez moi autre chose svp.
La grande masse de la population n'en a rien à cirer des racines africaines ? Ne les insultez pas svp. La grande masse de la population n'a d'autre référence identitaire que l'Afrique.

Pour le reste de la culture... n'a ka s'effrayer devant ce qui est considéré, soutenu et financé sous cette appellation abusive. Une piste : pour apprécier la richesse culturelle d'une population et sa propension à la beauté, il suffit d'observer le comportement de ses enfants au sein d'une école. Tout y est.

Enfin, les événement du temps de guerre ne doivent pas être considérés avec les notions usuelles.

Bonjour Mira
J'exècre la dialectique , l'art d'essayer de faire croire que la vérité est fausse
et que ce que l'on a écrit n'est pas ce que le lecteur comprend ......
N'essayez pas de noyer le poisson , ce n'est pas facile !
Si je ne me trompe , c'est bien vous qui avez écrit : " ils sont les guyanais. Comme ça, avec

Lire la suite

04/09/15
Galo  (Cayenne)

En réponse au message de Mira du 03/09/15

A moi non plus. Je ne parle pas de la réalité historique que chacun connaît. Je parle des références culturelles, du sentiment d'identité, du discours politicard et des revendcations qui y sont attachées. Compris ?

Compris. Merci

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Philippe2 du 03/09/15

ces gens s'adressent en français, langue européenne, non?
vous devriez ouvrir vos oreilles et vos yeux pour constater que la francisation des guyanais est évidente pour toute personne de bonne foi!

Mon cher doux Philippe
si l'usage du français - ou de n'importe quelle langue - -était suffisant pour définir une culture, une nation ou simplement une identité aussi vague que guyanais, on le saurait...

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Carbet du 03/09/15

Bonjour Mira

Vous écrivez " ils sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule. "

Pour le moins cela est péjoratif , limite une attaque raciste , mais comme les guyanais ne sont pas racistes ce ne doit pas être le cas .

Pour votre gouverne " guyanais " ne prend pas de majuscule , ce n'est pas un nom propre .
( tout comme "français" ou "chinois")

Pour ce qui est du rôle quasi exclusif des guyanais dans l'économie guyanaise..... Je ne suis pas bien sur que vous ayez raison .
Les magasins petits ou grands sont tenus par des chinois , des libanais , des métros , des béké des Antilles ...... Et il y a quelques rares guyanais .

Sur les marchés , malgré l'implication très forte des guyanais dans l'agriculture , les étalages sont tenus en grande majorité par des Hmong ( ils ont droit à la majuscule eux ) , des saramacas réfugiés devenus français pour beaucoup , des haïtiens ( même remarque ) , des péruviens et quelques rares guyanais .

Pour ce qui est de l'industrie , en grande majorité on retrouve les béké , les métros ........

Par contre dans l'administration il y a une grande majorité de guyanais . Normal se sont des emplois réservés .

Pour la culture avec ou sans K cela n' a plus rien de guyanais ! Regardez et écoutez ce qui se faisait dans les années 70 ça c'était de la culture guyanaise , maintenant c'est comme le bouillon d'awara , on trouve y trouve des miettes sans le gout de ce que cela était : La culture guyanaise a disparue dans le meltingpot mondial .

Vous parlez du discours identitaire , quel discours identitaire ? Ce n'est que verbiage de quelques excités du chapeau qui ne représentent qu'eux même et quelques adeptes comme vous . La grande masse de la population n'en a rien à cirer des racines africaines !

La culture musicale locale c'est plutôt le sound system avec une musique venue d’ailleurs , Surinam , Antilles , bas fonds des USA .....
Pour le reste de la culture ....... ???

Pour finir par mes ancêtres esclavagistes , je n'en suis pas fier mais pas honteux , autres temps autres meurs et ils avaient l'excuse d'acheter les esclaves aux roitelets africains ou aux arabes , arabes qui étaient et sont encore les spécialistes de l'esclavage .

Vous qui parlez d'esclavagistes et d'esclavage vous ne savez pas ce que c'est, il n'y en a plus ici depuis un siècle et demi .
Par contre il y a 70 ans , pendant la guerre , de nombreux français bien blancs ont étés esclaves des allemands qui les raflaient en France pour les envoyer travailler de force en Allemagne ou ailleurs , sans salaires . ( STO )

Deux de mes oncles on ainsi gouté du travail forcé et des coups en Allemagne.
Ils ont maroné dans le froid de l'hiver , fait chacun une pleurésie qui leur a laissé des séquelles pulmonaires à vie .
Donc ne venez pas me parler de ce que vous ne connaissez pas sur l'esclavage !

Salutations

Bonjour Carbet
Vous vous épuisez pour démontrer votre confusion entre adjectif (guyanais, hmong, saramaca, français) et nom propre
(Guyanais, Hmong, Saramaca, Français).
Et vous en déduisez une attaque raciste, en plus... Ayayay!
Du coup, je m'épuise de vous l'apprendre...Je suis l'adepte des excités du chapeau ? Traitez

Lire la suite

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Swerengen du 02/09/15

Si ça vous fait plaisir, c'est l'essentiel. Vous avez raison, en plus ça n'engage que vous.
Quand aux ancêtres esclavagistes, je ne sais pas, je n'étais pas là. Je pourrais faire tourner des tables pour voir si par hasard un de mes aïeux aurait trempé là-dedans, mais le passé, c'est le passé, n'est-ce-pas ?
Quand au rôle exclusif dans l'économie des guyanais (toujours selon votre définition), je ne répondrai pas à cela, ce serait bien trop facile.
Que d'autres le fassent, il me prend une soudaine envie de dormir.

Le passé, c'est le passé, comme vous le dites. Oui, c'est le passé tant qu'il ne serve pas à conditionner le présent (avec les fameux emplois réservés) et à revendiquer l'avenir...
Le rôle exclusif... manifestement vous ne comprenez pas l'ironie. Bonne nuit alors.

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Cavok du 03/09/15

Le carnaval ?

Le carnaval ? Ses casseroles ? Vaval? Vaudou ? Etc ? Vous foutez de la g... du monde entier ? Vous habitez où ?

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Cavok du 03/09/15

Je repondais a un post où il etait question de commemoration et d'origine europeenne...

Le 14 juillet parle d'un événement historique européenne, il ne concerne pas la revendication identitaire. Preuve en est l'immense foule qui le commémore ...

Répondre

03/09/15
Cavok  (Cayenne)

En réponse au message de Mira du 03/09/15

Le 14 juillet ? Vous y voyez une expression identitaire et culturelle forte et guyanaise ? Sérieux ?

Je repondais a un post où il etait question de commemoration et d'origine europeenne...

Répondre

03/09/15
Cavok  (Cayenne)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Sans la moindre nécessité de pardon, montrez-moi un seul exemple sur les 70 dernières années (événement culturel, commémoration, revendication, discours) où les origines européennes auraient été soulignées, revendiquées, mises en avant...
Creusez donc.

Le carnaval ?

Répondre

03/09/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Sans la moindre nécessité de pardon, montrez-moi un seul exemple sur les 70 dernières années (événement culturel, commémoration, revendication, discours) où les origines européennes auraient été soulignées, revendiquées, mises en avant...
Creusez donc.

ces gens s'adressent en français, langue européenne, non?
vous devriez ouvrir vos oreilles et vos yeux pour constater que la francisation des guyanais est évidente pour toute personne de bonne foi!

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Galo du 02/09/15

Je ne sais pas qui vous cotoyez dans votre vie quotidienne pour affirmer un truc pareil. Votre propos en est même choquant pour les Amériendiens principalement, mais aussi les Hmong, les Métros, etc. Pour ma part, les racines "exclusivement africaines" de la Guyane ne me sautent pas aux yeux, loin de là.

A moi non plus. Je ne parle pas de la réalité historique que chacun connaît. Je parle des références culturelles, du sentiment d'identité, du discours politicard et des revendcations qui y sont attachées. Compris ?

Répondre

03/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Cavok du 02/09/15

Le 14 juillet ?

Le 14 juillet ? Vous y voyez une expression identitaire et culturelle forte et guyanaise ? Sérieux ?

Répondre

03/09/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

C'est tout à fait ça !
Comme vous avez si bien écrit, ils sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule.

Bonjour Mira
Vous écrivez " ils sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule. "

Pour le moins cela est péjoratif , limite une attaque raciste , mais comme les guyanais ne sont pas racistes ce ne doit pas être le cas . Pour votre gouverne " guyanais " ne prend pas de majuscule , ce n'est pas un nom propre . ( tout comme "français" ou "chinois") Pour ce qui est

Lire la suite

02/09/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Pulvérise rien du tout, oui.

Ceux qui se définissent comme Guyanais ne représentent certes pas l'ensemble de la population
comme vous le dites, mais le discours identitaire et historique leur appartient. C'est tout à fait juste, normal et souhaitable, au vu de leur rôle quasi exclusif dans l'économie, la culture etc. Et le discours identitaire-culturel audible (le leur) est exclusivement afrikken. Preuve en est que vous ne tentez pas à trouver la moindre référence aux ancêtres esclavagistes qui ont laissé de si beaux patronymes en Gwyanne.
Raison pour laquelle la guinéisation de la Guyane laisse voire une impression défendable de son promoteur.
Je comprends votre état d'esprit mais ça ne change rien.

Si ça vous fait plaisir, c'est l'essentiel. Vous avez raison, en plus ça n'engage que vous.
Quand aux ancêtres esclavagistes, je ne sais pas, je n'étais pas là. Je pourrais faire tourner des tables pour voir si par hasard un de mes aïeux aurait trempé là-dedans, mais le passé, c'est le passé, n'est-ce-pas ? Quand au rôle exclusif dans l'économie des guyanais (toujours selon

Lire la suite

02/09/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Galo du 02/09/15

vous vous définissez comment, comme Français, comme Blanc, comme je ne sais quoi ?
Ceci dit, passer 30 ans dans une région sans se présenter au moins un peu comme de cette région, "Guyanais", "Auvergnat", "Lorrain" que sais-je, ça surprend.

Et si je faisais semblant, vous ne seriez pas surpris ?
Dans ce cas, disons que je me sens guyanais, ça vous apaisera, et ça ne me coute pas grand chose.

Répondre

02/09/15
Domienne  (Remire)

En réponse au message de Galo du 02/09/15

Je ne sais pas qui vous cotoyez dans votre vie quotidienne pour affirmer un truc pareil. Votre propos en est même choquant pour les Amériendiens principalement, mais aussi les Hmong, les Métros, etc. Pour ma part, les racines "exclusivement africaines" de la Guyane ne me sautent pas aux yeux, loin de là.

Bravo, les racines sont trop multiples pour se dire guyanais pure souche!

Répondre

02/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Swerengen du 02/09/15

Dont acte.
Ce qui, naturellement, pulvérise votre message précédent, car ceux que vous définissez comme "guyanais" ne représentant pas l'ensemble de la population
, le terme Guyane ne peut être remplacé par Guinée sans être rectifié, si bien sûr on veut rester dans l'exactitude.
Si c'est du domaine du rêve, on peut sans problème laisser courir.
Par ailleurs, étant blanc, pardon "personne originaire de l'Hexagone", je suis en Guyane depuis 30 ans et, si ça peut vous rassurer sur un point, revendiquer l'appellation de "guyanais" ne m'a jamais effleuré l'esprit.
Ja-mais.

Pulvérise rien du tout, oui.
Ceux qui se définissent comme Guyanais ne représentent certes pas l'ensemble de la population
comme vous le dites, mais le discours identitaire et historique leur appartient. C'est tout à fait juste, normal et souhaitable, au vu de leur rôle quasi exclusif dans l'économie, la culture etc. Et le discours identitaire-culturel audible (le leur) est exclusivement afrikken. Preuve

Lire la suite

02/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Carbet du 02/09/15

Bonjour Mira
Les amérindiens n'ont pas à se définir comme guyanais ce nom n'étant pas le leur dans leur(s) langue(s) .

Dit en français : Ils sont les guyanais par leur antériorité millénaire sur ce territoire les autres peuples étant des envahisseurs .
Salutations

C'est tout à fait ça !
Comme vous avez si bien écrit, ils sont les guyanais. Comme ça, avec minuscule.

Répondre

02/09/15
Cavok  (Cayenne)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Sans la moindre nécessité de pardon, montrez-moi un seul exemple sur les 70 dernières années (événement culturel, commémoration, revendication, discours) où les origines européennes auraient été soulignées, revendiquées, mises en avant...
Creusez donc.

Le 14 juillet ?

Répondre

02/09/15
Galo  (Cayenne)

En réponse au message de Swerengen du 02/09/15

Dont acte.
Ce qui, naturellement, pulvérise votre message précédent, car ceux que vous définissez comme "guyanais" ne représentant pas l'ensemble de la population
, le terme Guyane ne peut être remplacé par Guinée sans être rectifié, si bien sûr on veut rester dans l'exactitude.
Si c'est du domaine du rêve, on peut sans problème laisser courir.
Par ailleurs, étant blanc, pardon "personne originaire de l'Hexagone", je suis en Guyane depuis 30 ans et, si ça peut vous rassurer sur un point, revendiquer l'appellation de "guyanais" ne m'a jamais effleuré l'esprit.
Ja-mais.

vous vous définissez comment, comme Français, comme Blanc, comme je ne sais quoi ?
Ceci dit, passer 30 ans dans une région sans se présenter au moins un peu comme de cette région, "Guyanais", "Auvergnat", "Lorrain" que sais-je, ça surprend.

Répondre

02/09/15
Galo  (Cayenne)

En réponse au message de Mira du 01/09/15

Vu que les références culturelle et originaires des Guyanais sont exclusivement africaines, la guinéisation de la Guyane ne choque pas. Elle indique que les les auteurs du site sont imprégnés de la culture ambiante.

Je ne sais pas qui vous cotoyez dans votre vie quotidienne pour affirmer un truc pareil. Votre propos en est même choquant pour les Amériendiens principalement, mais aussi les Hmong, les Métros, etc. Pour ma part, les racines "exclusivement africaines" de la Guyane ne me sautent pas aux yeux, loin de là.

Répondre

02/09/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Je ne connais aucun Amérindien qui se définirait spontanémant comme "Guyanais".
Idem pour les Chinois, les Nenges etc. Les "personnes originaires de l'Hexagone" s'y essaient depuis quelques temps, pour s'y frayer un passage. Avec le succès que l'on connaît...

Dont acte.
Ce qui, naturellement, pulvérise votre message précédent, car ceux que vous définissez comme "guyanais" ne représentant pas l'ensemble de la population
, le terme Guyane ne peut être remplacé par Guinée sans être rectifié, si bien sûr on veut rester dans l'exactitude.
Si c'est du domaine du rêve, on peut sans problème laisser courir. Par ailleurs, étant blanc,

Lire la suite

02/09/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Mira du 02/09/15

Je ne connais aucun Amérindien qui se définirait spontanémant comme "Guyanais".
Idem pour les Chinois, les Nenges etc. Les "personnes originaires de l'Hexagone" s'y essaient depuis quelques temps, pour s'y frayer un passage. Avec le succès que l'on connaît...

Bonjour Mira
Les amérindiens n'ont pas à se définir comme guyanais ce nom n'étant pas le leur dans leur(s) langue(s) .

Dit en français : Ils sont les guyanais par leur antériorité millénaire sur ce territoire les autres peuples étant des envahisseurs .
Salutations

Répondre

02/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Carbet du 01/09/15

Bonjour Mira

Heu ...... Je m'excuse de vous demander pardon ...... Mais la référence culturelle et d'origine des guyanais exclusivement africaine , c'est aller un peu vite
en besogne en effaçant d'un revers de main les "propriétaire" du pays , les amérindiens , puis les colonisateurs blancs , les Hmong , les chinois , les libanais et toute une ribambelle de représentants de peuples divers dont des javanais et des descendants des incas .......

La tour de Babel vous connaissez ? C'est ici !

Salutations

Sans la moindre nécessité de pardon, montrez-moi un seul exemple sur les 70 dernières années (événement culturel, commémoration, revendication, discours) où les origines européennes auraient été soulignées, revendiquées, mises en avant...
Creusez donc.

Répondre

02/09/15
Mira  (Guyane)

En réponse au message de Swerengen du 02/09/15

Les amérindiens apprécieront...entre autres

Je ne connais aucun Amérindien qui se définirait spontanémant comme "Guyanais".
Idem pour les Chinois, les Nenges etc. Les "personnes originaires de l'Hexagone" s'y essaient depuis quelques temps, pour s'y frayer un passage. Avec le succès que l'on connaît...

Répondre

02/09/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Mira du 01/09/15

Vu que les références culturelle et originaires des Guyanais sont exclusivement africaines, la guinéisation de la Guyane ne choque pas. Elle indique que les les auteurs du site sont imprégnés de la culture ambiante.

Les amérindiens apprécieront...entre autres

Répondre

01/09/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Mira du 01/09/15

Vu que les références culturelle et originaires des Guyanais sont exclusivement africaines, la guinéisation de la Guyane ne choque pas. Elle indique que les les auteurs du site sont imprégnés de la culture ambiante.

Bonjour Mira
Heu ...... Je m'excuse de vous demander pardon ...... Mais la référence culturelle et d'origine des guyanais exclusivement africaine , c'est aller un peu vite
en besogne en effaçant d'un revers de main les "propriétaire" du pays , les amérindiens , puis les colonisateurs blancs , les Hmong , les chinois , les libanais et toute une ribambelle de représentants de

Lire la suite

24/03/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Philippe2 du 24/03/15

je n'en connais pas grand chose, je n'étais pas né!
mais idem pour les pyramides,
je ne fais que lire des historiens!

Félicitations, vous les choisissez bien. Ils semblent être un peu ce qu'en musique Richard Clayderman est à Mozart, mais l'essentiel c'est qu'ils s'ajustent parfaitement à vos idées.

Répondre

24/03/15
Emman  (Cayenne )

En réponse au message de Philippe2 du 24/03/15

je n'en connais pas grand chose, je n'étais pas né!
mais idem pour les pyramides,
je ne fais que lire des historiens!

Vous connaissez sûrement des témoins , ou bien des enfants de témoins de l'époque, alors, demandez-leur...
La liste de résistants déportés ou bien morts au combat ou fusillés est longue dans chaque commune, et il n'y a pas eu une statue pour chacun d'entre eux !!!!!

Répondre

24/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Swerengen du 24/03/15

Eu égard à ce que vous en dites et semblez en connaître, je vous suggère, si vous tenez absolument à parler de résistance, de vous limiter à expliquer le fonctionnement de celle de votre bouilloire. Ce serait plus à votre portée, selon toute vraisemblance.
Quoique...

je n'en connais pas grand chose, je n'étais pas né!
mais idem pour les pyramides,
je ne fais que lire des historiens!

Répondre

24/03/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Philippe2 du 24/03/15

je ne fais que constater que Pierre Laval a été chef du gouvernement pendant des années, que la milice crée alors recrutait sans problème.... et que sans les américains .... que quelques français se sont engagés dans la résistance et beaucoup en 1944

Eu égard à ce que vous en dites et semblez en connaître, je vous suggère, si vous tenez absolument à parler de résistance, de vous limiter à expliquer le fonctionnement de celle de votre bouilloire. Ce serait plus à votre portée, selon toute vraisemblance.
Quoique...

Répondre

24/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Emman du 22/03/15

La colonisation a été un crime contre l'humanité, les décolonisations ont fait beaucoup de dégâts, ça nous le sommes bien d'accord, et c'est ce qui pousse les guyanais, d'une part à ne pas aimer ce qui vient de métropole, et à refuser de prendre sérieusement l'avenir de la Guyane en charge. Et si pour vous Laval, c'était le peuple de France...

je ne fais que constater que Pierre Laval a été chef du gouvernement pendant des années, que la milice crée alors recrutait sans problème.... et que sans les américains .... que quelques français se sont engagés dans la résistance et beaucoup en 1944

Répondre

23/03/15
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Emman du 22/03/15

La colonisation a été un crime contre l'humanité, les décolonisations ont fait beaucoup de dégâts, ça nous le sommes bien d'accord, et c'est ce qui pousse les guyanais, d'une part à ne pas aimer ce qui vient de métropole, et à refuser de prendre sérieusement l'avenir de la Guyane en charge. Et si pour vous Laval, c'était le peuple de France...

C'est beaucoup plus simple que cela ! Les Guyanais adorent ce qui vient de Métropole si cela les arrange (principalement les aides et l'octroi de mer), et bien sûr refusent de prendre toute responsabilité, à condition que l'on leur laisse leurs "spécificités" !
Et les dégâts causés par les décolonisations ne sont pas le fait des colonisateurs.

Répondre

22/03/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Philippe2 du 22/03/15

aucun, ça n'est d'ailleurs pas surprenant, c'est même une constante française; c'est le coté latin des gaulois ("tu quoque fili mi" dit César à Brutus).
les pieds noirs et les harkis doivent s'en souvenir, Laval, chef du gouvernement qui souhaitait la victoire de l'Allemagne, les québécois abandonnés à l'anglais, les acadiens déportés en Louisiane etc.  c'est juste choquant!

Le côté latin des gaulois.
A méditer, entre deux rires.

Répondre

22/03/15
Emman  (Cayenne )

En réponse au message de Philippe2 du 22/03/15

aucun, ça n'est d'ailleurs pas surprenant, c'est même une constante française; c'est le coté latin des gaulois ("tu quoque fili mi" dit César à Brutus).
les pieds noirs et les harkis doivent s'en souvenir, Laval, chef du gouvernement qui souhaitait la victoire de l'Allemagne, les québécois abandonnés à l'anglais, les acadiens déportés en Louisiane etc.  c'est juste choquant!

La colonisation a été un crime contre l'humanité, les décolonisations ont fait beaucoup de dégâts, ça nous le sommes bien d'accord, et c'est ce qui pousse les guyanais, d'une part à ne pas aimer ce qui vient de métropole, et à refuser de prendre sérieusement l'avenir de la Guyane en charge. Et si pour vous Laval, c'était le peuple de France...

Répondre

22/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Emman du 21/03/15

Oui,Philippe2, les français préfèrent souvent les étrangers aux français, et où est le mal ?

aucun, ça n'est d'ailleurs pas surprenant, c'est même une constante française; c'est le coté latin des gaulois ("tu quoque fili mi" dit César à Brutus).
les pieds noirs et les harkis doivent s'en souvenir, Laval, chef du gouvernement qui souhaitait la victoire de l'Allemagne, les québécois abandonnés à l'anglais, les acadiens déportés en Louisiane etc.  c'est juste choquant!

Répondre

21/03/15
Emman  (Cayenne )

En réponse au message de Philippe2 du 21/03/15

comme vous je ne dispose que du compte rendu du journal "France Guyane", et je n'ai pas, a-priori, à mettre en doute l'information donnée.
si j'ai bien compris, l'infirmière (guyanaise)aurait été licenciée pour être remplacée par une japonaise.
je faisais simplement remarquer que le prétexte invoqué, me semble effarent et choquant.
j'en déduis encore une fois que les français (l'établissement dépend d'un ministère français) préfèrent un étranger à un français.

Oui,Philippe2, les français préfèrent souvent les étrangers aux français, et où est le mal ?

Répondre

21/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Palika du 20/03/15

Pour votre information, l'expression "Francophone native" désigne une personne dont le français est la langue maternelle (ou l'une des langues maternelles); et ce quelle que soit son origine. La plupart des guyanais entrant, si je ne m'abuse, dans cette catégorie, on ne peut y voir une discrimination à leur encontre.

Si vous n'êtes pas convaincu, lisez ce compte-rendu du conseil d'école de l'établissement en question, vous verrez qu'ils emploient bien l'expression dans le même sens que moi (le seul sens correct, en fait) :
http://www.familles-lycee-tokyo.com/?p=2819

Sur le fond de l'affaire, à savoir si l'infirmière a raison de contester son licenciement, je ne peux pas me prononcer: je ne suis pas assez renseigné, et je suppose que vous non plus.

comme vous je ne dispose que du compte rendu du journal "France Guyane", et je n'ai pas, a-priori, à mettre en doute l'information donnée.
si j'ai bien compris, l'infirmière (guyanaise)aurait été licenciée pour être remplacée par une japonaise. je faisais simplement remarquer que le prétexte invoqué, me semble effarent et

Lire la suite

20/03/15
Palika  (Kourou)

En réponse au message de Philippe2 du 14/03/15

stop! depuis que le parangon bis de la mauvaise foi ne se manifeste plus, vous avez pris le témoin;
n'est ce pas vous qui soutenez, avec d'autres, que la Guyane est "française" et vous admettez qu'il est normal que dans un lycée français au Japon on puisse préférer une infirmière native (japonaise) à une "française". mais êtes vous vraiment français, je veux dire de souche? de celle qui a produit des Descartes, où est votre logique?
et c'est à moi que vous reprochez l'incohérence!
je suis mort de rire. (jaune, puisqu'il est d'habitude de dire que les asiatiques sont jaunes!)

Pour votre information, l'expression "Francophone native" désigne une personne dont le français est la langue maternelle (ou l'une des langues maternelles); et ce quelle que soit son origine. La plupart des guyanais entrant, si je ne m'abuse, dans cette catégorie, on ne peut y voir une discrimination à leur encontre. Si vous n'êtes pas convaincu, lisez ce compte-rendu du

Lire la suite

17/03/15
Magaling  (Cayenne)

En réponse au message de Philippe2 du 17/03/15

si vous considérez qu'un établissement français au Japon est régit par les lois japonaises....
dites moi s'il y a beaucoup de français employés à la place de japonais au Japon? je me hasarde à répondre "zéro" !

Peut-être pour clore le débat :
La première miss métisse du Japon déchaîne les nationalistes
http://tempsreel.nouvelobs.com//la-premiere-miss-metisse-du-japon-dechaine-les-nationalistes

Répondre

17/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Ricky du 16/03/15

Je ne prend le relais de personne, je suis assez grand pour relever les contradictions quand j'en vois, en quoi une Guyanaise en Guyane aurait la préférence sur une métropolitaine alors qu'une japonaise au Japon (même dans un établissement français) ne l'aurait pas ?
De plus comme les tenants et aboutissants de cette affaire ne sont pas vraiment connus…
Voilà c'est tout et je n'irais pas plus loin car ça ne mérite pas plus que ça…

si vous considérez qu'un établissement français au Japon est régit par les lois japonaises....
dites moi s'il y a beaucoup de français employés à la place de japonais au Japon? je me hasarde à répondre "zéro" !

Répondre

16/03/15
Ricky  (Macouria)

En réponse au message de Philippe2 du 14/03/15

stop! depuis que le parangon bis de la mauvaise foi ne se manifeste plus, vous avez pris le témoin;
n'est ce pas vous qui soutenez, avec d'autres, que la Guyane est "française" et vous admettez qu'il est normal que dans un lycée français au Japon on puisse préférer une infirmière native (japonaise) à une "française". mais êtes vous vraiment français, je veux dire de souche? de celle qui a produit des Descartes, où est votre logique?
et c'est à moi que vous reprochez l'incohérence!
je suis mort de rire. (jaune, puisqu'il est d'habitude de dire que les asiatiques sont jaunes!)

Je ne prend le relais de personne, je suis assez grand pour relever les contradictions quand j'en vois, en quoi une Guyanaise en Guyane aurait la préférence sur une métropolitaine alors qu'une japonaise au Japon (même dans un établissement français) ne l'aurait pas ?
De plus comme les tenants et aboutissants de cette affaire ne sont pas vraiment connus…
Voilà c'est tout et je n'irais pas plus loin car ça ne mérite pas plus que ça…

Répondre

15/03/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Philippe2 du 15/03/15

dans le fond on ne devrait débattre de rien!
je ne fais que tirer des conclusions (et non des spéculations) d'un fait.

je trouve amusant de constater que tous les gens qui n'ont que "française" (quand il s'agit de la Guyane) à la bouche en vienne à trouver normal qu'un établissement français préfère une étrangère à une française pour infirmière.
la préférence "étrangère" est même supportée par un lecteur qui vote assurément (c'est une spéculation!) front national.

Quand quelqu'un met entre parenthèses "c'est une spéculation" juste après "assurément" à propos de la même hypothèse, il se gourre "assurément" ou sa maîtrise du sens des mots est très "spéculative".
Adios.

Répondre

15/03/15
Swerengen  (Matoury)

En réponse au message de Philippe2 du 15/03/15

tous les alsaciens (enfin la plupart? enfin certains? ) étaient de véritables résistants, comme l'ont été la grande majorité des français pendant la guerre, surtout en 1944!!!!
je constate que vous ne citez que des chefs qui ont dû prendre les armes et user de violence ..
j"en viens à me demander si vous n'avez pas raison finalement!

Je ne faisais pas des statistiques sur les alsaciens, le sens de ce que je disais vous a probablement échappé, et votre réponse est édifiante sur votre façon de comprendre, de penser et de débattre.
De toutes façons, peu importe, mon quart d'heure de récré est passé, et je vous laisse tout entier à vos autres interlocuteurs, en leur souhaitant de bien s'amuser.

Répondre

15/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Ella du 14/03/15

Je ne peux rien démontrer, étant donné que je n'ai pas tous les tenants et aboutissants de l'affaire. Pas de cqfd pour moi.
Je ne tiens pas à oser me lancer dans des...spéculations, comme vous le faites.

dans le fond on ne devrait débattre de rien!
je ne fais que tirer des conclusions (et non des spéculations) d'un fait.

je trouve amusant de constater que tous les gens qui n'ont que "française" (quand il s'agit de la Guyane) à la bouche en vienne à trouver normal qu'un établissement français préfère une

Lire la suite

15/03/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Swerengen du 14/03/15

Quand je fais le parallèle avec les Alsaciens et Mosellans, c'est bien sur l'incorporation dans l'armée Allemande qui les défrisait (si j'ose dire). Eux, contrairement à vous, auraient préféré la France, d'où le nom "Malgré nous".
Quand à vous, eh bien, comme je le disais, j'aimerais énormément que l'on puisse vous donner satisfaction.
Mais on ne peut pas.
Je le redis, c'est un grand regret pour moi, car j'aimerais, férocement, hargneusement, jouissivement que ce soit possible, et mon plus cher désir serait qu'on vous donne les clés de la voiture.
Comme ça, votre CNI guyanaise serait acceptée ailleurs que dans les supermarchés.
Va falloir en mettre un coup, mais vous et vos copains (si tant est qu'il y en ait suffisamment qui soient prêts à prendre le risque), vous allez peut-être finir par y arriver.
Il y a bien un Messali Hadj, un Ho chi Minh ou peut-être même un Vercingétorix qui sommeille dans vos rangs.
Il faudrait au moins ça.

tous les alsaciens (enfin la plupart? enfin certains? ) étaient de véritables résistants, comme l'ont été la grande majorité des français pendant la guerre, surtout en 1944!!!!
je constate que vous ne citez que des chefs qui ont dû prendre les armes et user de violence ..
j"en viens à me demander si vous n'avez pas raison finalement!

Répondre

14/03/15
Ella  (Cayenne)

En réponse au message de Philippe2 du 13/03/15

vous n'avez pas démontré le contraire. osez le faire.

Je ne peux rien démontrer, étant donné que je n'ai pas tous les tenants et aboutissants de l'affaire. Pas de cqfd pour moi.
Je ne tiens pas à oser me lancer dans des...spéculations, comme vous le faites.

Répondre

14/03/15
Bonpom  (Remire)

Le titre de l'article du 29 janvier de Guyane 1ère sur "Le combat d’une guyanaise installée au Japon" est assez neutre sur les causes du licenciement qualifié de "infondé et discriminatoire" par l'employée en question.
http://guyane.la1ere.fr/le-combat-d-une-guyanaise-installee-au-japon
Il aura provoqué bien peu de réactions. Le « Noire et guyanaise, je m'estime victime de discrimination raciale. » de l'article de France Guyane du 09 mars et autres évocations du

Lire la suite

Les boîtes aux lettres

Petites annonces
(réservées aux particuliers)



Offres d’emplois
et de formations



Infos citoyennes

Courrier des lecteurs

Viré Gadé


Offres et demandes de covoiturage

Photothèque

Lancements 2006
Lancements 2006
Ariane vol 232

Annonceurs

Tarifs de publicité