aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

14/02/14
Décharge publique : échange de bons procédés

Mise au point d’une solution pour le traitement des déchets des professionnels de la viande et du poisson
Les professionnels de la viande et du poisson de Guyane génèrent un tonnage de déchets évalué à  près de 600 tonnes par an.

Faute de disposer d’une filière alternative de traitement sur le territoire, ces déchets sont aujourd’hui éliminés par enfouissement au centre de stockage de déchets le plus proche des lieux de production principaux, la décharge des Maringouins à Cayenne. Cette pratique est à l’origine d’une prolifération anormale d’urubus sur le site.

Dans le cadre de l’examen du projet de création d’une installation de stockage de déchets non dangereux au Galion, la direction de la sécurité de l’aviation civile a révélé le risque aviaire engendré par cette situation vis à vis de la sécurité de la navigation aérienne, il importe donc de prendre des mesures de gestion de ce risque. Dans l’immédiat, il convient donc de trouver rapidement un exutoire de remplacement pour ces déchets dans l’attente de la mise en œuvre d’une solution pérenne.

Monsieur le préfet de la région Guyane a décidé de réunir, le 13 février, Monsieur Madeleine,
président de la communauté des communes des savanes (CCDS), Monsieur Perdrix, vice président en charge de la gestion des déchets à la communauté d'agglomération du centre  littoral (CACL) ainsi que Monsieur Antoinette, sénateur maire de Kourou afin de trouver une solution immédiate à ce problème. L’unique solution viable identifiée aujourd’hui consiste en une mise en décharge à Kourou sur le site de Pariacabo. Afin de ne pas obérer les capacités de stockage de cette décharge, la CACL  a proposé de reprendre à sa charge, un volume équivalent de déchets, cette opération serait par ailleurs totalement transparente financièrement pour la CCDS avec également la possibilité pour la CCDS d’instaurer un tarif spécifique de mise en décharge pour les professionnels.

Le président de la CCDS a annoncé qu’il acceptait le principe de transfert de ce type de déchets sur le site de la décharge de Kourou. Cette décision sera confirmée par une  délibération du conseil communautaire de la CCDS le 25 février prochain à laquelle sera adossée une convention entre la CACL et la CCDS.  M. Madeleine communiquera prochainement sur la date d’effectivité du dispositif d’accueil de ces déchets sur le site de la décharge de Kourou.

Source : Préfecture de Guyane

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire