aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

09/02/15
De nombreux hommages après l'annonce
du décès de Joseph Mondésir, dit Tonton Jo

Marie-Laure Phinéra-Horth, maire de Cayenne

C'est avec une immense tristesse que j'apprends le décès de Joseph MONDESIR dit Tonton Jo. Grande personnalité guyanaise, chanteur et musicien de talent. Animateur très aimé pour ses émissions radiophoniques. On se souviendra de lui comme l'un des dépositaires de la langue créole, des traditions et des coutumes guyanaises. Généreux et amoureux de son pays, il nous manque déjà. La ville de Cayenne et sa population sauront lui rendre l'hommage. Au nom des Cayennaises et Cayennais,  au nom de mon conseil municipal et en mon nom propre, j'adresse à sa famille, à ses amis ainsi qu'à ses proches mes sincères condoléances et leur assurent de toute ma sympathie.


François Ringuet, maire de Kourou

C’est avec profonde tristesse que le Maire de Kourou apprend le décès de Joseph Mondésir, dit Tonton Jo, suite à un arrêt cardiaque survenu à l’âge de 72 ans.
Grand auteur-compositeur de musique guyanaise, ce natif de Saint-Laurent-du-Maroni a su chaque matin, jusqu’à il y a peu, au micro de RFO puis de Guyane 1 ère  nous transmettre l’histoire de la Guyane, notamment grâce aux personnes âgées auxquelles il était profondément attaché et qu’il invitait régulièrement, tout en faisant le lien avec la nouvelle génération.
En ce jour de Grande Parade du Littoral, François Ringuet pense humblement à celui qui aimait aussi s’impliquer dans le Carnaval Guyanais et qui savait tout simplement profiter de la vie.


Association Zanmi Marie l'or

La Présidente Maryline HOUSSEIN, représentante de l’association Zanmi Marie l’or, a appris avec consternation et tristesse, le décès inattendu et prématuré de Tonton Jo, 73 ans, Artiste, Chroniqueur, survenu à Cayenne, ce dimanche  8 février 2015.
En cette triste circonstance, l’association Zanmi Marie l’or adresse ses plus sincères condoléances, à la famille du défunt, ainsi qu'à ses proches.  Nous tenons particulièrement à leur exprimer toute notre sympathie et notre amitié dans cette douloureuse circonstance.
Joseph MONDESIR était un dôkô de la culture et tradition guyanaise, il était très respecté et reconnu par ses pairs.
Par ces modestes mots, nous nous associons humblement au chagrin de la population guyanaise.
Repose en Paix Tonton Jo.


Rodolphe Alexandre, président de la Région Guyane

Le Président de Région, Rodolphe Alexandre, a appris avec une très vive émotion le décès de Joseph Mondésir.
Il salue la mémoire de cette figure unique du paysage audiovisuel guyanais ; un homme à la carrière éclectique et un artiste accompli, qui, par ses chansons, et par sa permanence sur les ondes d’RFO puis de Guyane 1ère durant de si nombreuses années, aura marqué des générations entières de Guyanaises et de Guyanais.
A sa famille et à ses proches ; à tous les chanteurs et musiciens guyanais, ainsi qu’au personnel de la station Guyane 1ère, Rodolphe Alexandre adresse ses plus sincères condoléances.
« Un monument de notre patrimoine culturel s’en est allé ! Adieu Tonton Jo ! »


Antoine KARAM, sénateur de la Guyane

En ce dimanche de février, jour de carnaval, pour une toute dernière émission, monsieur Joseph MONDESIR dit « Tonton Jo » a pris rendez-vous avec les astres.
Sa musique, ses chansons, ses dolos, ses contes et légendes, ses animations à la radio, sa joie de vivre ont traversé le temps et marqué plusieurs générations.
Certes, notre peine est  rande mais notre tristesse est altérée car nous savons que ses mélodies continueront à bercer notre imaginaire.
Pour la qualité de son œuvre musicale, Tonton Jo doit rentrer au «  Panthéon » de l’histoire de la musique guyanaise.
Rendons lui l’hommage qu’il mérite à la hauteur de son immense talent.
 


Georges Patient, sénateur de la Guyane, maire de Mana

Georges Patient souhaite rendre un hommage particulier à un monument de la chanson (créolophone) et de la culture guyanaise. 
Le sénateur de Guyane, Georges Patient, vient d'apprendre avec beaucoup d'émotion le décès brutal de Joseph Mondésir, surnommé affectueusement Tonton Jo. 
Crooner, interprète compositeur, c’était aussi un animateur radio qui durant toute sa carrière s'est consacré à la tradition et au patrimoine culturel guyanais.  
Il salue ainsi, l’interprète de « Domino », « Aboubou », ou de « Badaw ». Un dòkò de la culture qui a marqué des générations entières d'hommes et de femmes. 
Ses éclats de rires laisseront une empreinte profonde dans nos têtes et dans nos cœurs. Son 
extraordinaire longévité artistique force l'admiration et a fait de lui l'un des artistes guyanais 
les plus célébrés.  
Aussi, Georges Patient rend un hommage appuyé au militant associatif très engagé en faveur 
de la jeunesse et de nos gangans. C'est un grand homme de cœur, d'une grande sensibilité, 
que la Guyane vient de perdre. 
Le sénateur Georges Patient présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches, les assurant de son soutien indéfectible.


Les Frères de la Crik, Village Chinois

A l'occasion d'un bien triste évènement : celui de la disparition de M. Joseph MONDESIR, dit « TONTON JO », au nom de l ’ Association « Les Frères de la Crik » , son Président, Jean -yves TARCY, rend hommage au Grand Frère qu ’ il était et restera, à l ’ artiste, au patrimoine humain de Guyane. Toutes nos condoléances à sa famille.
C'est un peu de nous qui s'éteint avec toi aujourd'hui, tant tu faisais partie de notre quotidien, à travers tes émissions radios et ta présence régulière dans le quartier du Village chinois à la Crik, lors de tes marchés et tes rencontres avec nos Gangans. Tu nous faisais vivre la vie du marché au poisson sur Guyane 1 ère avec les produits de « Papa Posson ».
Tes chansons qui retraçaient l ’histoire du Village chinois, pour citer quelques uns, « NEG ROT BO CRIK », « ROIS DE COLOMBO », et bien d’ autres. Cela prouvait l ’ amour que tu avais pour ton quartier.
La plus récente et toute dernière image qu’on retient, et qu’on gardera toujours de toi, est celle où tu nous as fait une prestation gratuite, sans hésiter, pour ton quartier de cœur, à notre tournoi de football en 2014 qui a réuni les habitants du Village chinois .
A dieu grand frère sympas et ouverture d'esprit avec l ’ énergie que tu avais du haut de tes 73 ans, ce qui faisait ta différence.
A DIEU NEG « ROT BO CRIK »


Léon Bertrand, maire de Saint-Laurent du Maroni

C'est avec une immense tristesse que toute la ville de Saint-Laurent du Maroni a appris le décès brutal de notre ami, Joseph MONDESIR dit " Tonton Jo ".
Un artiste exceptionnel, un défenseur et un ambassadeur de sa commune natale " Saint-Laurent du Maroni".
Il a su marquer de son empreinte toute une génération de musiciens  et d'artistes par sa volonté farouche pour la défense de la tradition guyanaise dans son ensemble.
La Guyane perd un homme de grande de valeur, très engagé dans la vie guyanaise au service de ses concitoyens, par ce grand travail de transmission par le biais de ses émissions à la radio et par les paroles de ses multiples chansons qui resteront gravées à jamais dans nos cœurs.
Le conseil municipal de la commune de Saint Laurent du Maroni, adresse ses condoléances les plus sincères à toute sa famille.


Chantal Berthelot, députée de la Guyane

C’est avec beaucoup de peine que Chantal Berthelot a appris le décès de Monsieur Joseph Mondésir. Chanteur talentueux, animateur emblématique, il a su avec virtuosité tisser les liens entre les générations. En mettant à l’honneur les personnes âgées et la vie d’antan, il était devenu le gardien de ces mémoires parfois oubliées.
Enfant de Saint-Laurent du Maroni, celui que tout le monde surnommait « Tonton Jo » était pour beaucoup la voix de la tradition sur les ondes.
De là où il nous regarde, il continuera de faire résonner le bruit du « domino » et de veiller sur les traditions de la Guyane en comptant aux anges « La Vi di nou péyi ».
Chantal Berthelot présente ses sincères condoléances aux membres de sa famille et s’associe à leur peine.


Ecric Spitz, préfet de Guyane

Ayant appris la disparition de Monsieur Joseph MONDÉSIR dit « Tonton Jo », artiste incontournable à la voix d'or de la musique traditionnelle Guyanaise, animateur radio et homme proche du peuple, Monsieur Eric SPITZ,  préfet  de  la  région Guyane, présente ses  plus sincères condoléances à sa famille et à l'ensemble de ses proches.


Rémy Aubert, président de l'association Zigzag Prod'

C’est avec émotion et tristesse que j'apprends la disparition de l’artiste Monsieur Joseph MONDESIR dit Tonton Jo.
Je pense avant tout au chagrin et la grande tristesse de la famille qui doit faire face à une épreuve difficile mais dans cette immense douleur, recevez le réconfort de toute la Guyane car c’était notre tonton à tous.
On dit que le premier pas afin de guérir la blessure qu’engendre un décès est de supporter l’absence et le vide. Il était le trait d’union entre la tradition et la modernité.
Et je m’interroge sur la continuité que nous devons tous donner à son engagement à la tradition du pays.
Un engagement qui se traduisait sur les textes entièrement consacrés à la Guyane, sur la radio, dans les manifestations, dans son style vestimentaire.
Un raconteur d’histoire et de légende.  Une bibliothèque culturelle vient de brûler.
Au nom des conteurs, des artistes, de l’association ZIGZAG PROD’ et en mon nom, j’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.
BON VOYAGE L’ARTISTE !


Jean-Victor Castor
secrétaire général du Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale

Nous avons appris avec émotion le décès de Joseph MONDESIR dit "Tonton Jo".  Nous voulons rendre un hommage appuyé à cette grande figure du patrimoine guyanais. Il y a l'artiste, le chanteur, le compositeur, l’auteur dont les thèmes traduisent en musique les différents aspects de la culture et de l'histoire des habitants du Pays. Il y a aussi, nous dirons surtout, l'immense travail de ralliement et de cohésion que réalisait Tonton Jo lors de son émission quotidienne sur les Médias. Un travail de fourmis, long, patient et en profondeur. Une oeuvre commune à laquelle participaient régulièrement les faiseurs d'opinion de toute la Guyane profonde et les créateurs actifs de la mémoire d'un peuple.
Nous adressons nos condoléances attristées à sa famille et à ses proches.
Nous célébrons en même temps son oeuvre de consolidation du socle Guyanais et sommes fiers d'avoir compté parmi nous un homme d'une telle envergure.
Grémési Tonton Jo, sa ou planté a, menm asou marb, i ka lévé.
Alé ou chimen, ou fè oupa.


Guyane Première

La Direction régionale de Guyane 1ère apprend avec une tritesse infinie, le décès de Joseph Mondésir, et bouleverse ses programmes lundi 9 février pour lui rendre hommage.
Nous avons appris le décès ce dimanche, dans l’après-midi de Joseph Mondésir, Tonton Jo.
Artiste et animateur, chanteur, compositeur-interprète, avec Joseph c’est un monument de la musique et de l’âme créole moderne qui s’éteint ; une voix de crooner irremplaçable, un grain monumental et très doux qui disparaissent et nous manquent déjà.
Joseph Mondésir, nait le 13 août 1942 à Saint-Laurent du Maroni. Fier de ses origines, il est aussi un des piliers de « La Crique », le village chinois, à Cayenne, où il résidera de nombreuses années durant, avant de s’installer avenue Léopold Héder en 2010.
Il se définissait comme «  animateur radio et célibataire ». La radio était sa vie. Il débute à RFO Guyane, au début des années 1990. Il anime essentiellement la tranche de 9h00 à 10h00, tous les jours de semaine. On se souvient des contes qu’il racontait tous les mercredis, qui ont bercé notre enfance.
Tonton Jo part à la retraite en juin 2014. Il ne souhaitait pas d’hommage. Les antennes ont souhaité le mettre à l’honneur pour un concert Acoustik exceptionnel donné en l’honneur de la patronne des musiciens, le 21 novembre 2014, dans l’atrium de Guyane 1ère.
Sa grande simplicité et son humilité, sa générosité et son humour nous auront marqués.
Joseph, prenait certes des libertés avec l’histoire. Ses chroniques étaient toujours très libres, elles constituaient un lien interactif permanent avec l’histoire d’une Guyane apaisée, créole, gourmande, joyeuse et pétillante. Une Guyane simple, comme il en révait.
Jo, éternelle flamme.

Photo Guyane 1ère


Guyane 1ère bouleverse ses programmes lundi 9 et mardi 10 février pour rendre hommage à Joseph Mondésir.

Lundi 9 février

Radio
16h00 - 18h00 > C’est mieux l’après-midi
Franck et Kelly bouleversent leur programme. Joseph et la nouvelle génération : Maxxy Dready, Prof A, Warren, Lova Jah, Amadeus, Ruud Daddy. Tonton Jo ka bay !

18h20 - 19h00 > Taki Sports
Taki Sports ouvre le micro aux témoignages des auditeurs qui le souhaitent. Réactions, musiques et souvenirs. 

19h00 - 21:00 > La Nuit Chaude
Mike Mombrun revient pendant deux heures sur les grandes collaborations artistiques de Tonton Jo. Joseph on air. Programmation spéciale aussi de ses coups de cœur musicaux.

Télé
20 :00 > Acoustik de Tonton Jo ( 55 minutes )
Bruno Jonel et Kelly Canavy reviennent sur le concert Acoustik que Joseph Mondésir avait donné, dans l’atrium, à l’occasion de la Sainte Cécile.

Mardi 10 février

Télé et Radiovision

20:00 Hommage à Tonton Jo ( 55 minutes )
Depuis le studio [radio] Claude Bertrand, Rudy Icaré revient sur le parcours de Joseph Mondésir. Entre clips et témoignages d’artistes, de collègues ( Marty Diomar, Germain Barbe … )


Christiane Taubira, ministre de la justice

C’est avec émotion que j’ai appris le décès de Joseph Mondésir. Avec lui, c’est la voix d’un ardent défenseur du patrimoine culturel guyanais qui s’éteint.
Conteur enchanteur et musicien passionné, Tonton Jo aura beaucoup œuvré pour la reconnaissance et l’usage du créole, fédérant plusieurs générations autour de ses compositions. Celles-ci continueront de résonner dans nos mémoires et dans nos cœurs.
Ainsi, Tonton Jo tu ne t'arrêteras plus devant chez moi pour un causement de légèreté avant de repartir sur ton vélo en pédalant avec nonchalance.
J’adresse à ses proches mes sincères condoléances.


Georges Elfort, maire de Saint-Georges de l'Oyapock

Profondément touchés par la disparition brutale de Monsieur Joseph Mondésir, le maire de Saint-Georges de l'Oyapock, Georges Elfort, et son conseil municipal s'associent à la douleur de la famille de Tonton Jo qui laisse derrière lui un grand vide pour la mémoire collective guyanaise.
Il laisse derrière lui un héritage culturel inestimable.


Marie-Jo Lalsie, secrétaire générale du Parti Socialiste Guyanais

Le Parti Socialiste Guyanais salue la memoire de Joseph MONDESIR, Tonton Jo et le remercie pour ses actions mettant en valeur le patrioine cuuturel de la Guyane.
Merci Digne fils de la Guyane qui nous a charmé toutes ses années par ta voix chaleureuse.
Merci pour toutes ses prestations gratuites offertes aux militants du Parti lors de nos soirées festives.
Merci pour tes émissions valorisant notre patrimoine culturel.
Merci Digne fils de chez nous tu nous laisse une supediscographie.
Le PSG presente ses sinceres condoléances à sa famile, ses collègues de Guyane 1ere et à toutela Guyane


 

 


 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire