aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

13/06/18
Intervention du député Gabriel Serville

Je vous prie de bien vouloir trouver ci dessous la question au gouvernement posée ce midi par Gabriel Serville et relative aux seuils de pauvreté retenus par l'Insee pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et Mayotte.

En effet, contrairement au reste des régions françaises (y compris la Réunion) où l'Insee retient le salaire médian national pour calculer le seuil de pauvreté et donc le taux de pauvreté, dans les 4 territoires précités, l'institut se réfère au salaire médian local. La conséquence directe est qu'en Guyane, le seuil de pauvreté retenu est de 540 euros net/mois, contre 980 euros au niveau national, alors même que l'indice des prix est supérieur en Guyane et que le pouvoir d'achat des ménages y est donc moins élevé. En résulte que le taux de pauvreté  est largement sous-évalué dans les territoires d'Outre-mer et que les politiques publiques de lutte contre la pauvreté qui utilisent les chiffres de l'Insee sont forcement inadaptées.
 

Dans sa réponse, Brune Poirson reconnait que les taux de pauvreté donnés par l'Insee ne reflètent pas la réalité des territoires ultramarins. Une étude récente montre par exemple que le taux de pauvreté en Martinique est de 30.1% alors que l'Insee avançait un chiffre de 19.8% en se référant au seuil de pauvreté local.

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité