aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

24/01/19
Retour des Outre-mer à la Gouvernance de la biodiversité

Gabriel SERVILLE, député de Guyane, se félicite de l’adoption d’un amendement de la Commission du développement durable, dont il est membre, restaurant la présence des cinq bassins écosystémiques dans la gouvernance de la biodiversité.

En reprenant son amendement n° 272 au projet de loi de fusion de l’Agence Française de la Biodiversité (AFB) avec l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) en un nouvel Office Français de la Biodiversité (OFB), la Commission du développement durable permet de conserver les équilibres obtenus par les élus ultra-marins au prix d’un combat long de deux ans et inscris dans la loi biodiversité d’août 2016. Elle empêche de fait l’inadmissible retour en arrière qu’a tenté d’opérer le Gouvernement qui, dans la version initiale de son projet de loi avait purement et simplement fait disparaitre les Outre-mer de la gouvernance de la biodiversité.

S’il salue cette victoire des Outre-mer, qui représentent 80% de la biodiversité nationale, il regrette les reculs opérés par ce projet de loi en matière de représentation de ces territoires, notamment par la disparition du comité d’orientation ultramarin de l’AFB.
Aussi, il appelle ses collègues parlementaires à la mobilisation pour renforcer encore la représentation de nos territoires, qui refusent d’être relégués au rang de spectateurs de leur destin commun.

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol 249 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité