aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

28/01/19
Propos homophobes et xénophobe : réaction du Refuge Guyane

Suite à la publication sur la Page Facebook de Guyane la 1ère du vidéo-reportage (le 25.01.2019) sur notre association, de nombreux commentaires ont étés remarqués par leur violence intolérable.
Le Refuge Guyane tient à rappeler que la xénophobie (Hostilité systématique manifestée à l'égard des étrangers) et l’homophobie (manifestations de mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles ou supposées l'être) sont punies par la loi française au même titre que le racisme (idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie).

Les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre sont un délit passible de sanctions pénales :
- 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende
- 5 ans d’emprisonnement et 75 000 € quand le refus discriminatoire est commis dans un lieu accueillant du public ou commis par une personne dépositaire de l’autorité publique

Source : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lutte-contre-l-homophobie-et-la-transphobie

Au-delà de cela, nous rappelons également que Le Refuge lutte aussi contre toute forme de discrimination.
C’est justement parce que les jeunes LGBT haïtiens subissent la xénophobie en plus de l’homophobie que les demandes sont périodiquement nombreuses et qu’ils n’ont souvent pas d’autres choix que de faire la dure démarche de frapper à la porte du Refuge, alors que la France leur reconnait pourtant le Droit d’asile pour les LGBT d’Haïti.

L’association est d’ailleurs agréée pour accompagner les jeunes victimes de LGBTphobies, dans leur pays d’origine, dans le processus de demande d’asile. Au vu du contexte international, Le Refuge a même fait de l’accompagnement des réfugiés une de ses priorités pour l’année 2019.
Et nous continuerons d’accueillir des jeunes dans le besoin, peu importe d’où ils viennent.
Non, ces jeunes-là ne volent pas la place d’autres jeunes de nationalité française ou d’autres pays puisque Le Refuge réussi à répondre aux demandes des jeunes sur le territoire.
Ceci notamment grâce aux financements privés qui représentent plus de 80% de ressources de l’association.
Nous accueillons des jeunes (hommes et femmes) victimes d’LGBTphobies, en situation de rejet familial et peu importe leur situation, origine, religion, identité de genre ou de leur appartenance à un groupe social.

Toute l’équipe du Refuge est là pour les jeunes de Guyane et contre les discriminations.

L’association se réserve le droit de déposer plainte contre les personnes ayant tenu des propos discriminants.

La vidéo en question : 

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol Soyuz VS22

Annonceurs

Tarifs de publicité