aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

08/02/19
RENFORESAP se poursuit au Guyana

Lancé début octobre 2018 à Paramaribo, au Suriname, le programme entre dans une nouvelle phase. Après 6 mois en Guyane, Sevahnee Pyneeandy, coordinatrice de RENFORESAP, part pour une année de travail au Guyana. Un atelier de travail se tiendra en mai autour de la question de la transmission des patrimoines culturels vivants dans les aires protégées du plateau des Guyanes.

Le projet RENFORESAP, vise à renforcer le dialogue entre les aires protégées des trois pays du Plateau des Guyanes et capitaliser les meilleures expériences.

Porté par la Parc amazonien de Guyane, il associe la Commission des aires protégées du Guyana, le Ministère de la Planification spatiale et de la gestion des ressources terrestres et forestières, le Ministère du Développement régional du Suriname et plusieurs organisations internationales de protection de la nature (Conservation International, WWF, Amazon Conservation Team, Frankfurt Zoological Society).

Leurs travaux porteront autour de quatre thèmes :
- l’écotourisme
- la science participative pour la gestion durable des ressources naturelles
- les stratégies de lutte contre les menaces liées à l’orpaillage illégal
- la transmission des patrimoines culturels vivants

D’un montant total de 662 000 euros sur trois ans, le projet RENFORESAP est financé à hauteur de 75 % par des fonds européens via le PCIA (Programme de coopération Interreg Amazonie).
Il bénéficie également de la participation des États et partenaires associés au projet. Ce projet s’inscrit en complément des réseaux amazoniens et sud-américains d’aires protégées Guiana Shield Facility, IAPA et Redparques.

Pour mener à bien le projet, Sevahnee Pyneeandy, coordinatrice du programme, ira à la rencontre des acteurs de la biodiversité des trois territoires. Elle se prépare à partir à Georgetown au Guyana à la mi-février 2019 pour près d’un an, puis rejoindra le Suriname, pour un an. Le programme sera bouclé avec six mois de travail en Guyane. Un premier atelier de travail est d’ores et déjà prévu au Guyana. Il se tiendra du 14 au 16 mai 2019 et abordera la question de la transmission des patrimoines culturels vivants dans les aires protégées du plateau des Guyanes.

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol 249 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité