aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

01/10/19
Dernière ligne droite pour Ariane 6

La définition détaillée du design du nouveau lanceur européen Ariane 6 été validée à l’occasion de la réunion de clôture de la Revue Critique de Définition qui s’est tenue à Paris le 25 septembre dernier. Celle-ci réunissait les équipes de management du projet de l’Agence spatiale européenne (ESA), du CNES, d’Arianespace et d’ArianeGroup.

Cette étape marque la fin de l’étape de conception détaillée du lanceur Ariane 6 et de ses moyens de production, un jalon majeur du programme de l’agence spatiale européenne (ESA) dont ArianeGroup est maître d’œuvre et autorité de conception. Les derniers ajustements et vérifications techniques vont maintenant être mis en place.

« Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite du développement d’Ariane 6. Sa conception est maintenant validée et tous les choix permettant de donner à ce lanceur l’ensemble des performances attendues, en termes de coûts de fabrication, de fiabilité et de polyvalence, sont finalisés. Nous pouvons donc commencer la phase de qualification pour un premier vol au second semestre 2020 », a déclaré André-Hubert Roussel, Président exécutif d’ArianeGroup.

Le nouveau rendez-vous majeur pour Ariane 6 est le début des tests combinés entre le lanceur et son pas de tir à Kourou, en Guyane, prévus au cours du premier semestre 2020. Les différentes parties du lanceur seront alors acheminées vers Kourou, où les équipes d’ArianeGroup procéderont à son assemblage final, au sein du Bâtiment d’Assemblage Lanceur (BAL). Le lanceur sera ensuite installé sur son pas de tir ELA-4 (Ensemble de Lancement - 4), pour procéder à l’accostage des boosters latéraux et la pose de la coiffe. Toutes les interactions et interfaces avec le pas de tir seront alors testées avec plusieurs mises à feu de l’étage principal.

Les étages du modèle de tests combinés (CTM : Combined Tests Model) sont actuellement en intégration dans les usines ArianeGroup de Brême (étage supérieur) et des Mureaux (étage principal).

En parallèle, un second modèle de test de l’étage supérieur d’Ariane 6, équipé du moteur ré-allumable Vinci, sera testé sur le site du DLR (agence spatiale allemande : Deutsche Luft und Raumfahrt) à Lampoldshausen.

A Kourou, le propulseur à poudre P120C subira lui son troisième et ultime test à feu au début de l’année prochaine. Le modèle Ariane 62 sera équipé de deux P120C comme boosters latéraux, Ariane 64 de quatre. Le P120C est également l’étage principal du lanceur Vega-C.

Enfin, la qualification formelle des moteurs à propulsion liquide Vulcain 2.1 et Vinci est en cours de finalisation, suite à la réussite de tous les essais à feu.

Le 1er moteur Vinci de vol destiné au vol inaugural d’Ariane 6 au second semestre 2020 est d’ores et déjà en cours d’intégration sur le site ArianeGroup de Vernon et le premier vol virtuel piloté par le nouveau logiciel de vol s’est parfaitement déroulé au cours de l’été.

Entre temps, la production de série des 14 premiers lanceurs a démarré le 6 mai dernier et toute la chaîne industrielle est en marche pour produire les lanceurs qui voleront à partir du premier semestre 2021, conformément au calendrier établi avec les premiers clients d’Ariane 6.

Ariane 6 est un programme de l’Agence spatiale européenne dont ArianeGroup est autorité de conception et maître d’œuvre industriel du développement et de l’exploitation. Le CNES est responsable de la construction du pas de tir à Kourou, en Guyane, et réalisateur des essais qui y seront effectués.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Vol 249 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité