aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

09/01/20
Explosion des actes LGBTphobes en Guyane

Depuis plusieurs mois, les jeunes LGBT+ de Guyane font face à une recrudescence très inquiétante des actes homophobes et transphobes dans les lieux publics, notamment sur l’île de Cayenne.

En cause : une visibilité accrue de la population LGBT+ qui réveille le rejet et un manque de sensibilisation globale de la population française et étrangère présente sur le territoire.
Le Refuge souhaite alerter les autorités sur cette situation et sensibiliser l’ensemble de la population afin que les personnes LGBT+ cessent d’être contraintes de vivre cachées et/ou dans la peur.
Pouvoir se sentir en sécurité sur le territoire et être réellement protégé par des lois antidiscriminatoires appliquées : une urgence vitale.

Actes LGBTphobes / LGBTphobies en Guyane.

L’année 2019 sera marquée en Guyane par l’explosion des agressions LGBTphobes et des dépôts de plaintes concernant ces affaires.

Depuis le mois de septembre, Le Refuge enregistre près d’une dizaine de plaintes venant des jeunes pris en charge par la structure.

Le nombre total de plaintes déposées est difficile à obtenir sur l’ensemble du territoire du fait de l’absence de réponse de la part du Procureur de la République quand à nos sollicitations pour obtenir une quantification.
En 2016, une seule plainte en Guyane était déposée pour motif de violences en raison de l’orientation sexuelle.
Trop de citoyens de Guyane n’ont pas conscience de la gravité des LGBTphobies alors que cette discrimination renvoi aux heures les plus sombres de la Guyane sur la thématique des discriminations.
Le rejet familial est très marqué sur notre territoire alors que le lien de la famille est un élément central dans notre société.
A cela se rajoute les personnes qui arrivent également de pays où l’homosexualité est passible de la prison à perpétuité, comme au Guyana, ou comme en Haïti où la population discrimine violement les personnes LGBT+.
L’absence de communication et de réelle intégration font que ces personnes n’ont généralement pas connaissance des lois françaises ni des politiques humaines et non-discriminantes de leur nouveau pays de résidence.

Encore aujourd’hui, la plupart des personnes LGBT+ de Guyane n’ont qu’un objectif : quitter la région pour espérer un quotidien plus sécurisant et sans discriminations.

Retrouvez plus d'informations ici.

Retrouvez également le "Guide des bonnes pratiques" par le Refuge.


For several months, young LGBT + people in French Guiana have been facing a very worrying upsurge in homophobic and transphobic acts in public places, especially on Cayenne Island.

The reason: increased visibility of the LGBT + population which arouses rejection and a lack of overall awareness of the French and foreign population present in the territory.
The Refuge wishes to alert the authorities to this situation and raise awareness among the general population so that LGBT + people will no longer be forced to live in hiding and / or in fear.
Being able to feel safe on the territory and being truly protected by applied anti-discrimination laws: a vital emergency.

LGBTphobes / LGBTphobies acts in French Guiana.

The year 2019 will be marked in French Guiana by the explosion of LGBTphobic attacks and the filing of complaints concerning these cases.

Since September, Le Refuge has registered nearly ten complaints from young people in the care of the structure.
The total number of complaints lodged is difficult to obtain throughout the territory due to the lack of response from the Public Prosecutor when asked to obtain a quantification.

In 2016, only one complaint in French Guiana was filed on the grounds of violence based on sexual orientation.
Too many citizens of French Guiana are not aware of the seriousness of LGBTphobia when this discrimination refers to the darkest hours of Guyana on the subject of discrimination.
Family rejection is very marked on our territory while the family bond is a central element in our society.
Added to this are people who also arrive from countries where homosexuality is punishable by life imprisonment, as in French Guiana, or as in Haiti where the population violently discriminates against LGBT + people.
The lack of communication and real integration means that these people are generally not aware of French laws or the human and non-discriminatory policies of their new country of residence.

Even today, most LGBT + people in French Guiana have only one goal: to leave the region to hope for a more secure and non-discriminatory daily life.

Find more here.

Also find the "Guide to good practices" by the Refuge.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 251 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité