aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

09/01/20
Rémi BOCHARD nommé Directeur Général de la Coordination et l’Animation Territoriale

Dernier arrivé à la préfecture, le sous-préfet Rémi BOCHARD intégre le corps préfectoral Guyanais et la nouvelle organisation des services de l’État. La Direction Générale de la Coordination et de l’Animation Territoriale dont il est en charge depuis le 1er janvier 2020 a pour mission, dans la suite du SGAR auquel elle se substitue, de coordonner l’application des politiques publiques, dans l’ensemble des champs d’activité des directions métiers, et de conseiller le préfet sur leur pilotage et mise en œuvre.

Après des études de droit public, au Pays Basque où il a grandi puis à Bordeaux, Rémi BOCHARD s’est engagé dans la fonction publique d’État.

Son premier poste au cabinet du Préfet des Hauts-de-Seine lui a permis de diriger un service de 14 personnes dédié à la gestion de crise. Dans ce département d’un million et demi d’habitants, aux communes emblématiques comme Neuilly-sur-Seine ou Levallois, mais aussi contrasté avec plus de difficultés ailleurs (Nanterre, Gennevilliers) il avait principalement en charge le dispositif Vigipirate, la protection des sites sensibles et les plans Orsec.

Nommé référent sécurité-sûreté pour le quartier d’affaire de la Défense par le Préfet, il a œuvré à la conception, l’écriture et la mise en œuvre du premier Plan Global de Mise en Sécurité du quartier d’affaire international. Mobilisé dans la gestion de plusieurs crises en tant que chef du Centre de crise départemental, il s’est attaché à nouer des relations de partenariat fortes avec tous les acteurs de la sécurité dans le département.

Ayant réussi le concours d’entrée, il intègre ensuite l’École Nationale d’Administration, promotion George ORWELL, qui le conduira à découvrir la diplomatie en poste auprès de l’Ambassadeur de France en Turquie, les collectivités territoriales auprès du Secrétaire Général de la Ville de Paris, puis le secteur privé dans le numérique, auprès du Directeur délégué d’IBM France.

Son goût pour les questions numériques et économiques le conduit à intégrer la Direction Générale des Entreprises à la sortie de l’ENA. Après un premier poste de réflexion sur les questions de compétitivité des entreprises françaises et d’attractivité du territoire national pour les talents et investisseurs mondiaux (où il suit notamment le développement du French Tech Ticket et les besoins des start-ups du programme French Tech), il occupe un poste de vision transversale de l’ensemble des dispositifs dédiés aux entreprises en tant que chef du budget et des affaires financières de cette même direction.

La Direction Générale de la Coordination et de l’Animation Territoriale dont il est en charge depuis le 1er janvier 2020 a pour mission, dans la suite du SGAR auquel elle se substitue, de coordonner l’application des politiques publiques, dans l’ensemble des champs d’activité des directions métiers, et de conseiller le préfet sur leur pilotage et mise en œuvre.
Cette nouvelle direction est également pleinement orientée vers le service aux collectivités locales.
Qu’il s’agisse de leur financement en termes de dotations ou de subventions d’investissement (DETR/DsiL/DsiD/FEi), du contrôle de leurs actes, ou de leur accompagnement dans la mise en œuvre de leurs projets (via la plateforme d’appui aux collectivités territoriales (PACT) nouvellement crée dont le travail est complémentaire avec le dispositif de soutien à l’ingénierie proposé par l’AFD).
Enfin cette direction est enrichie d’une mission foncière chargée de traiter les demandes de cessions onéreuses ou gratuites de foncier appartenant à l’État, sujet primordial en Guyane.


The latest arrival at the prefecture, the sub-prefect Rémi BOCHARD, integrates the Guyanese prefectural body and the new organization of state services. The General Directorate of Coordination and Territorial Animation for which it has been responsible since January 1, 2020 has the task, following SGAR which it replaces, of coordinating the application of public policies, in all fields of activity of the business lines, and to advise the prefect on their management and implementation.

After studying public law, in the Basque Country where he grew up, then in Bordeaux, Rémi BOCHARD joined the state civil service.

His first position in the cabinet of the Prefect of Hauts-de-Seine allowed him to head a service of 14 people dedicated to crisis management. In this department of a million and a half inhabitants, in emblematic municipalities like Neuilly-sur-Seine or Levallois, but also contrasted with more difficulties elsewhere (Nanterre, Gennevilliers) he was mainly in charge of the Vigipirate device, the protection of sensitive sites and Orsec plans.

Appointed safety and security referent for the Defense business district by the Prefect, he worked on the design, writing and implementation of the first Global Plan for the Safety of the international business district. Mobilized in the management of several crises as head of the Departmental Crisis Center, he set out to build strong partnership relations with all the security actors in the department.

Having passed the entrance exam, he then joined the National School of Administration, promotion George ORWELL, which will lead him to discover diplomacy in post with the Ambassador of France in Turkey, local authorities with the Secretary General of the City of Paris, then the private digital sector, with the Deputy Director of IBM France.

His taste for digital and economic issues led him to join the Directorate General of Companies at the end of the ENA. After a first post of reflection on the questions of competitiveness of French companies and attractiveness of the national territory for the talents and the global investors (where he follows in particular the development of the French Tech Ticket and the needs of the start-ups of the French Tech program) , he occupies a position of transversal vision of all the devices dedicated to companies as head of the budget and financial affairs of this same department.

The Directorate General for Coordination and Territorial Animation for which it has been responsible since January 1, 2020 has the task, following SGAR which it replaces, of coordinating the application of public policies, in all fields of activity of the business lines, and to advise the prefect on their management and implementation.
This new management is also fully oriented towards service to local authorities.
Whether it is their funding in terms of endowments or investment grants (DETR / DsiL / DsiD / FEi), the control of their actions, or their support in the implementation of their projects (via the support platform for local authorities (PACT) newly created whose work is complementary with the engineering support system proposed by AFD).
Finally, this department is enriched by a land mission responsible for processing requests for expensive or free transfers of land belonging to the State, a key subject in French Guiana.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 251 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité