aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

10/01/20
Situation de la greffe rénale en Guyane

La directrice générale de l’ARS Guyane a ouvert ce jour le Séminaire interrégional de la greffe rénale aux Antilles-Guyane. En présence de l’ARS Guadeloupe et Martinique, du Pr Bastien de l’Agence de la biomédecine et de l’ensemble des professionnels et représentants des patients.

La greffe rénale est un enjeu de santé publique majeur. En effet, c’est le traitement de choix pour les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique, qui doivent subir plusieurs fois par semaine des dialyses très éprouvantes. Or, le diabète, qui est en forte augmentation sur le territoire, est un des facteurs favorisant l’insuffisance rénale chronique.

A ce jour 43 guyanais sont inscrits sur la liste nationale d’attente pour une greffe du rein. « Le nombre de patients inscrits par les médecins en liste d’attente est encore trop faible puisque nous comptons plus de 300 personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique en Guyane. Il faut absolument se mobiliser pour qu’il y en ait davantage. » indique Clara de Bort, directrice générale de l’ARS. « Heureusement, les patients guyanais, une fois inscrits sur la liste d’attente, ont autant de chances que les autres patients de bénéficier d’une greffe » assure la directrice générale.

Les greffons sont gérés au niveau national. La France connaît comme la plupart des pays occidentaux une pénurie de greffons. C’est la raison pour laquelle le don d’organes doit être encouragé. « En Guyane il nous faut absolument reprendre une activité de prélèvement. En 2019 aucun organe n’a pu être prélevé sur notre territoire. C’est regrettable, car plus il y a de dons, plus les chances de tous patients augmentent. »

Enfin, il est possible dans certains cas de greffer le rein donné par un proche, vivant. « Il nous faut développer l’information de la population et des proches des patients à cette modalité de greffe » explique la directrice générale.

L’agence de biomédecine arrivera en mission en Guyane ce lundi 13 janvier, afin d’accompagner les professionnels de santé à la mise en place du prélèvement d’organes et au développement de l’organisation du parcours du greffé.


The Director General of ARS French Guyana today opened the Interregional Kidney Transplant Seminar in the Antilles-French Guiana. In the presence of ARS Guadeloupe and Martinique, Professor Bastien of the Biomedicine Agency and all professionals and patient representatives.

Kidney transplant is a major public health issue. Indeed, it is the treatment of choice for people with chronic renal failure, who must undergo very trying dialysis sessions several times a week. Diabetes, which is increasing rapidly in the region, is one of the factors promoting chronic renal failure.

To date 43 French Guianese are on the national waiting list for kidney transplants. "The number of patients registered by doctors on the waiting list is still too low since we have more than 300 people with chronic renal failure in French Guiana. It is imperative to mobilize so that there are more. Said Clara de Bort, executive director of ARS. " Fortunately, Guianese patients, once placed on the waiting list, are as likely as other patients to have a transplant," said the executive director.

The grafts are managed at national level. France, like most western countries, has a shortage of grafts. That’s why organ donation should be encouraged. “In French Guiana, we absolutely have to resume a sampling activity. In 2019, no organ could be removed from our territory. This is unfortunate, because the more there is
donations, the greater the chances of all patients.
"

Finally, it is possible in certain cases to transplant the kidney donated by a loved one, living. "We need to develop the information of the population and the relatives of patients on this transplant method," explains the director general.

The biomedicine agency will arrive on mission in French Guiana this Monday, January 13, to support health professionals in the establishment of organ harvesting and the development of the organization of the transplant recipient's journey.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 251 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité