aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

19/03/20
Guyane, du bagne aux étoiles...

Lorsque Léon Collin, médecin affecté aux bagnes, débarque en Guyane en 1907, il découvre les réalités de l'enfer vert. Choqué par les incohérences et les dysfonctionnements de l'administration pénitentiaire, il fut l’un des premiers à décrire l’horreur carcérale et à photographier les forçats. 

Du bagne aux étoiles s’appuie sur son témoignage unique pour mieux saisir les enjeux du développement d'une Guyane française qui a longtemps été synonyme de confinement et d'extinction, avant d'accueillir les rêves de conquête spatiale les plus ambitieux. 

Si, aujourd’hui, Guyane rime avec Ariane et rêve d'espace, elle a surtout longtemps été synonyme de bagne et d’enfer carcéral. Voilà une étiquette honteuse qui peine à disparaître alors que le grand public et les Guyanais ignorent tout ou presque de ce projet colonial qui a duré un siècle.

Sur place, le bagne s’est peu à peu fait oublier : la nature a englouti la plupart des vestiges, et les derniers forçats se sont éteints il y a une vingtaine d’années. Mais les quelques témoins les ayant côtoyés et les descendants ont décidé de (ré)activer la mémoire du bagne, à partir des traces existantes, une étape indispensable pour avancer.

Cette mémoire sera d'abord celle du docteur Léon Collin qui a officié dans les bagnes de Guyane de 1907 à 1910. Bousculé par ses missions, il a livré ses impressions en photographiant et en racontant le bagne, avant même que celui-ci ne devienne un sujet médiatique et politique.

Du bagne aux étoiles propose de suivre Philippe Collin, son petit-fils, devenu historien par héritage, dans une quête intime sur les pas de son aïeul, une quête qui incite à voir la Guyane tout autrement.


When Léon Collin, doctor assigned to convicts, landed in French Guiana in 1907, he discovered the realities of green hell. Shocked by the inconsistencies and dysfunctions of the prison administration, he was one of the first to describe the prison horror and to photograph the convicts.

Du bagne aux étoiles relies on his unique testimony to better understand the challenges of the development of a French Guiana which has long been synonymous with confinement and extinction, before welcoming the most ambitious dreams of space conquest.

If, today, French Guiana rhymes with Ariane and dreams of space, it has especially long been synonymous with prison and hell prison. This is a shameful label that is struggling to disappear when the general public and the Guianese people ignore almost everything about this colonial project that lasted a century.

On the spot, the penal colony gradually made itself forgotten: nature has engulfed most of the remains, and the last convicts died out around twenty years ago. But the few witnesses who rubbed shoulders with them and the descendants decided to (re) activate the memory of the prison, from existing traces, an essential step to move forward.

This memory will first be that of Doctor Léon Collin who officiated in the convicts of French Guiana from 1907 to 1910. Shaken by his missions, he delivered his impressions by photographing and telling the story of the prison, even before it become a media and political subject.

Du bagne aux étoiles offers to follow Philippe Collin, his grandson, who has become a historian by inheritance, in an intimate quest in the footsteps of his ancestor, a quest which encourages us to see French Guyana in a completely different way.


 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité