aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

19/05/20
La lutte contre l’orpaillage illégal ne faiblit même en période de crise.

Dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal, les agents des douanes de Saint-Georges de l’Oyapock, en coopération avec la Police Aux Frontières (PAF) et les Forces Armées en Guyane (FAG), à l’instar de leurs homologues dans l’ouest de la région, ont procédé à plusieurs saisies marquantes ces derniers jours.

Ainsi, le 13 mai dernier, ce sont près de 2 tonnes de marchandises pour une valeur estimée à 35 000 € qui ont été saisies sur une pirogue en provenance du Brésil et circulant du côté français du fleuve.

À l’évidence, la nature (produits alimentaires, essence, pièces de moteur, batée...) et les quantités transportées, ne laissaient aucun doute sur ces marchandises destinées à l’approvisionnement de sites d’orpaillages illégaux.

De même, lors d’un précédent contrôle avec la PAF, les agents des douanes ont relevé une importation en contrebande de 380 litres d’essence et 84 kg de viande. Toutes les marchandises étaient originaires du Brésil.

La semaine précédente, un contrôle conjoint (douane, PAF, FAG et gendarmerie) avait déjà permis la saisie d’une coque aluminium de 8 mètres, d’un moteur hors-bord et de plus de 450 kg de produits alimentaires.

Les produits alimentaires propres à la consommation humaine ont été remis à une association caritative pour être redistribués localement.

Ces saisies illustrent une très bonne coordination entre les différents services de l’État dans la lutte contre l’orpaillage illégal qui sévit partout sur le territoire et ce malgré la crise sanitaire actuelle et la fermeture des frontières.


As part of the fight against illegal gold panning, customs officers from Saint-Georges de l'Oyapock, in cooperation with the Police Aux Frontières (PAF) and the Armed Forces in French Guiana (FAG), like of their counterparts in the west of the region have made several significant seizures in recent days.

Thus, on May 13, nearly 2 tonnes of goods with an estimated value of € 35,000 were seized on a canoe from Brazil and traveling on the French side of the river.

Obviously, the nature (food products, petrol, engine parts, pan ...) and the quantities transported, left no doubt about these goods intended for the supply of illegal gold panning sites.

Similarly, during a previous check with the PAF, customs officials noted a smuggled import of 380 liters of petrol and 84 kg of meat. All goods were from Brazil.

The previous week, a joint control (customs, PAF, FAG and gendarmerie) had already allowed the seizure of an 8-meter aluminum hull, an outboard motor and more than 450 kg of food products.

Food products fit for human consumption have been given to a charity to be redistributed locally.

These seizures illustrate very good coordination between the various state services in the fight against illegal gold panning which is rampant throughout the territory, despite the current health crisis and the closing of borders.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité