aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

25/06/20
Réaction de Rodolphe ALEXANDRE à la visite ministérielle

Suite à la visite ministérielle d’Annick Girardin, ministre des Outremer, et des décisions prises en vue de la situation sanitaire, Rodolphe ALEXANDRE, président de la CTG, réagit :

« Je salue la venue en Guyane d’Annick Girardin, ministre des Outremer. La ministre des Outremer est repartie vers l’Hexagone et se doit désormais d'être un véritable relais de nos alertes auprès du Ministre de la Santé et du reste du Gouvernement.

Je salue les décisions prises et notamment :

- L’augmentation des lits de réanimation (avec une première et une deuxième tranche de 16 et 15 lits à Cayenne, suivies d’une troisième tranche de 15 lits supplémentaires lorsque nous en aurons besoin, soit au total 46 lits de réa Covid)
- Le déploiement de l’ESCRIM (avec 20 lits de médecine générale et un bloc opératoire)
- L’appel à la réserve sanitaire nationale et aux hôpitaux de l’Hexagone permettant d’augmenter la capacité effective de suivi des patients Covid en réanimation.

Avec un pic de l’épidémie attendu pour Juillet, cette première étape nous permet d’obtenir un répit dans cette lutte contre la montre que nous menons. Voilà pourquoi je poursuivrai dans les prochains jours les réunions de travail avec les ministères afin :
- d’augmenter nos capacités en réanimation avec le déploiement d’un hôpital, style Mulhouse, adapté à la prise en charge des patients Covid, soit un hôpital de campagne avec 30 lits de réanimation et une centaine de membres de personnel soignant visant à concourir à désengorger l’hôpital
- d’augmenter la réserve sanitaire
- de recruter des bénévoles dans le cadre du plan de test massif en Guyane

Pour ce qui est du confinement, le lundi 22 juin 2020, le comité scientifique territorial s’est positionné en faveur d’un reconfinement de la population sous réserve des nouvelles mesures annoncées par la Ministre des OutreMer pour endiguer la diffusion du virus et pour accompagner le monde socio-économique déjà durement éprouvé par la crise.

Le confinement engendre de lourds effets secondaires sociaux et économiques et doit donc être envisagé au regard des capacités hospitalières et de la pression au niveau des lits de réanimation. Les renforts annoncés par la ministre nous permettent de gagner quelques jours sur la décision du reconfinement mais si nous n’engageons pas toutes les actions aujourd’hui, demain il sera trop tard !

Voilà pourquoi, il est indispensable que nous menions une politique de tests ambitieuse mais aussi que, collectivement, nous prenions conscience de la gravité de la situation et que nous nous responsabilisions.

Aujourd’hui nous travaillons pour sauver des vies ! Je remercie donc l’ensemble des personnels soignants ainsi que tous les acteurs mobilisés au quotidien. Toutefois chacun d’entre nous nous devrons agir à notre niveau, chacun d’entre nous nous devons nous responsabiliser ! »


Following the ministerial visit of Annick Girardin, Minister of Overseas, and decisions taken in view of the health situation, Rodolphe ALEXANDRE, president of the CTG, reacts:

"I welcome the arrival in French Guiana of Annick Girardin, Minister of Overseas. The Minister of Overseas has returned to France and must now be a real relay of our alerts to the Minister of Health and the rest of the Government.

I welcome the decisions taken and in particular:

- The increase in resuscitation beds (with a first and a second tranche of 16 and 15 beds in Cayenne, followed by a third tranche of 15 additional beds when we need them, for a total of 46 Covid sheave beds)
- The deployment of ESCRIM (with 20 general medicine beds and an operating theater)
- The call to the national health reserve and to hospitals in France to increase the effective monitoring capacity of Covid patients in intensive care.

With a peak in the epidemic expected for July, this first step allows us to get some respite from the fight against time that we are leading. This is why I will continue in the coming days the working meetings with the departments in order to:
- to increase our resuscitation capacities with the deployment of a Mulhouse-style hospital adapted to the care of Covid patients, i.e. a field hospital with 30 resuscitation beds and a hundred members of nursing staff aiming to compete to unclog the hospital
- to increase the health reserve
- recruit volunteers as part of the massive test plan in French Guiana

With regard to containment, on Monday June 22, 2020, the territorial scientific committee positioned itself in favor of a population reconfiguration subject to the new measures announced by the Minister of Overseas to stem the spread of the virus and to support the socio-economic world already hard hit by the crisis.

Confinement has serious social and economic side effects and must therefore be considered in the light of hospital capacity and the pressure at the level of intensive care beds. The reinforcements announced by the Minister allow us to gain a few days on the decision to reconfigure but if we do not take all the action today, tomorrow it will be too late!

This is why it is essential that we carry out an ambitious testing policy but also that, collectively, we become aware of the seriousness of the situation and that we take responsibility.

Today we are working to save lives! I would therefore like to thank all of the nursing staff as well as all the actors mobilized on a daily basis. However, each of us must act at our level, each of us must take responsibility! "
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité