aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

26/06/20
La stratégie de lutte contre la propagation du COVID-19 en Guyane

Le 24 juin 2020 à Cayenne, la ministre des Outre-mer Annick Girardin a présenté la stratégie de l’État dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 en Guyane. L’évolution très active de l’épidémie en Guyane impose la prise de mesures supplémentaires, afin de protéger la population et de permettre au système de santé de faire face. Les mesures déclinées dans la stratégie du Gouvernement sont mises en place au niveau local par le préfet de la région Guyane et la directrice générale de l’ARS, en concertation avec tous les acteurs de la crise. Les nouvelles mesures, ou le renforcement des mesures déjà prises et qui ont démontré leur efficacité, seront effectives dès le vendredi 26 juin 2020.

DÉPLACEMENTS ET CONFINEMENT
Renforcement de l’interdiction de circulation sur les communes touchées par le virus

Pour les communes suivantes : Camopi, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Roura, Régina, Rémire-Montjoly, Saint-Georges et Sinnamary, le couvre-feu est étendu :

• du lundi au vendredi de 17 h à 5 h du matin
• le week-end du samedi 13 h au lundi matin 5 h

Pour les communes suivantes : Apatou, Awala-Yalimapo, Grand-Santi, Mana, Maripasoula, Papaïchton, et Saint-Laurent du Maroni (communes de l’Ouest), le couvre-feu est étendu :

• du lundi au vendredi de 17 h à 5 h du matin
• le week-end du samedi 17 h au lundi matin 5 h

Poursuite du confinement ciblé et responsable

Le confinement total de certaines communes et quartiers de Guyane, touchés fortement par le virus, a permis de démontrer l’efficacité de ce type de dispositif pour faire baisser fortement le nombre de personnes touchées par la Covid-19, et ainsi éviter une contamination aux autres quartiers ou communes du territoire.

C’est pourquoi, dès qu’un confinement ciblé apparaîtra être la meilleure solution pour isoler un cluster, en évitant une augmentation des cas contacts et par conséquent une augmentation de personnes contaminées, un confinement responsable pourra être décidé et appliqué par le Préfet.

Ainsi, les quartiers où le virus circule avec une prévalence plus forte que dans le reste du territoire feront l’objet d’un confinement responsable, c’est-à-dire que les habitants de ces quartiers devront rester chez eux sauf exceptions, notamment:

• Trajets entre le lieu de résidence et le lieu d’exercice professionnel.
• Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité.
• Déplacements pour motifs de santé, familial impérieux, assistance à personne vulnérable, l’accompagnement des personnes handicapée ou la garde d’enfants.
• Aux seuls fin de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
• Pour l’activité physique, la promenade et les besoins des animaux de compagnie dans la limite d’une heure par jour dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile.

Liste des quartiers confinés au 26 juin 2020 :
- CAYENNE : quartiers du Mont Baduel, Thémire, Quintius, Mango ;.
- KOUROU : cité Eldo ; place Alfred Nobel ; avenue des deux lacs ; rue Krab ; rue des frères Amet ; rue du docteur Floch.
- MACOURIA : quartier de Sablances et Soula ; villages de Kamuyeneh, Norino et Yapara.
- MATOURY : Cogneau-Lamirande et Balata.
- MONTSINERY : quartier du champ Virgile.
- REMIRE-MONTJOLY : cité Arc-en-ciel ; quartier Bambou.
- SAINT-LAURENT-DU-MARONI : quartier de la Charbonnière.

Confinement des personnes à risques :

Les personnes les plus susceptibles de présenter une forme grave de Covid-19, notamment les personnes âgées ou présentant des pathologies à risque, doivent veiller à se protéger de la contamination, en restant chez elles autant que possible.

Liste des personnes considérées comme étant à risques par l’ARS de Guyane :
• Les personnes âgées de 70 ans et plus.
• Les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV.
• Les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie.
• Les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale.
• Les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée.
• Les malades atteints de cancer sous traitement.
• Les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise.
• médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé ou avec des CD4 <200/mm3, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques, liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.
• Les malades atteints de cirrhose au stade B ou C de la classification de Child-Pugh .
• Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2).
• Les femmes enceintes à partir du troisième trimestre de la grossesse.

Durcissement des passages de points de contrôle routier (PCR)
Les PCR d’Iracoubo et de Régina ne pourront être franchis que sur présentation de justificatifs, et non plus sur la simple présentation d’une attestation. Les autres dispositifs déjà mis en place, comme la para-médicalisation, restent en vigueur.

Fermeture du pont de Saint-Georges de l’Oyapock
Le pont de Saint-Georges de l’Oyapock sera complètement fermé dans le sens Brésil-France. Le franchissement de la frontière vers la Guyane est ainsi complètement interdit.

GESTION COLLABORATIVE DE LA CRISE
Tenue régulière du Comité de gestion de crise élargi (COGEC)

Installé par la ministre des Outre-mer lors de son déplacement en Guyane, le COGEC a vocation à se tenir très régulièrement jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Ce comité, piloté par le Préfet, est l’occasion d’échanges entre tous les acteurs locaux de la crise, notamment les élus, pour des prises de décisions concertées.

Installation d’une cellule Covid dans l’Ouest du territoire
Une cellule de crise, présidée par le sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni, est mise en place pour la gestion de la lutte contra la propagation du virus sur l’Ouest du territoire. Celle-ci sera composée des services de l’État, élus et partenaires de la gestion de crise.

MESURES VIE SOCIALE / ESPACE PUBLIC
Fermeture des bars et restaurants

De manière à éviter toute forme de rassemblement dans un contexte d’accélération du virus, les bars et restaurants seront fermés partout en Guyane. Toutefois, la vente à emporter reste autorisée dans le respect des mesures barrières.

Port du masque obligatoire
Le respect des gestes barrières, de la distanciation sociale, et le port du masque sont les premiers freins à la contamination. Ainsi, le port du masque dans les espaces publics lorsque les distanciations sociales ne peuvent pas être respectées, ou dans les espaces fermés fréquentés, doit être systématique pour tout le monde.

Boissons alcoolisées
La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite sur tout le territoire.

RENFORT DES CAPACITÉS SANITAIRES DU TERRITOIRE
L’effort de renforcement des capacités sanitaires en Guyane se concentre sur deux volets :
Le premier porte sur le renfort de personnels, venant de la réserve sanitaire nationale. Des effectifs sont déjà arrivés sur le territoire, et d’autres viendront également dans les jours et les semaines à venir.
Le second porte sur l’installation, en cours, d’une unité de l’hôpital de campagne de la sécurité civile (ESCRIM) à Cayenne, comportant un bloc opératoire et 20 lits de médecine générale. Ce dispositif, qui a vocation à soulager l’hôpital et son personnel du traitement des patients non-covid, doit ouvrir et sera opérationnel samedi prochain.

Par ailleurs, des évacuations sanitaires vers les Antilles ont déjà eu lieu, les patients ont été transportés par le CASA de l’armée de l’air. Par la suite des évacuations vers les antilles de cas non-covid pourront être mises en œuvre, via un avion A400M opérationnel ce week-end, toujours dans l’optique de soulager l’hôpital et son personnel.

MAINTIEN DES MESURES PRISES DEPUIS LE 10 JUIN 2020

Enfin, les mesures précédemment mises en place pour lutter contre la propagation du virus sont maintenues :
• Interdiction de vente d’alcool à emporter de 16 h à 8 h.
• Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes (mariages, réunions, festivités, manifestations...) en tout lieu public ou privé, y compris les carbets.
• Interdiction du sport collectif y compris en dehors des espaces réservés à cet effet.
• Sur les trajets en pirogues, les piroguiers doivent présenter les attestations nécessaires au déplacement par voie fluviale, et les passagers se tenir à un mètre de distance les uns des autres, de laver les mains avant la montée puis la descente de pirogue, le port du masque obligatoire, sauf pour les personnes faisant partie d’un même foyer.
• Une personne par foyer pour aller faire ses courses.

Tous ces dispositifs concourent à freiner la propagation du virus Covid-19 en Guyane, à protéger le territoire et sa population, tout en accompagnant les personnes les plus vulnérables et la vie économique. Pour faire face, la concertation et la collaboration de tous les acteurs impliqués dans cette crise sans précédent sont essentielles.


On June 24, 2020 in Cayenne, Overseas Minister Annick Girardin presented the state’s strategy to combat the spread of the Covid-19 virus in French Guiana. The very active evolution of the epidemic in French Guiana requires the taking of additional measures, in order to protect the population and allow the health system to cope. The measures set out in the Government’s strategy are implemented at the local level by the prefect of the French Guiana region and the director general of the ARS, in consultation with all the players in the crisis. The new measures, or the reinforcement of the measures already taken and which have demonstrated their effectiveness, will be effective from Friday, June 26, 2020.

TRAVEL AND CONTAINMENT
Reinforcement of the traffic ban on the municipalities affected by the virus

For the following municipalities: Camopi, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Roura, Régina, Rémire-Montjoly, Saint-Georges and Sinnamary, the curfew is extended:

• Monday to Friday from 5 p.m. to 5 a.m.
• weekends from Saturday 1 p.m. to Monday morning 5 a.m.

For the following municipalities: Apatou, Awala-Yalimapo, Grand-Santi, Mana, Maripasoula, Papaïchton, and Saint-Laurent du Maroni (western municipalities), the curfew is extended:

• Monday to Friday from 5 p.m. to 5 a.m.
• weekends from Saturday 5 p.m. to Monday morning 5 a.m.

Continued targeted and responsible containment

The total containment of certain communes and districts of French Guiana, strongly affected by the virus, has made it possible to demonstrate the effectiveness of this type of device to greatly reduce the number of people affected by Covid-19, and thus avoid contamination to other districts or municipalities in the territory.

This is why, as soon as targeted confinement appears to be the best solution for isolating a cluster, avoiding an increase in contact cases and consequently an increase in contaminated people, responsible confinement can be decided and applied by the Prefect.

Thus, the districts where the virus circulates with a higher prevalence than in the rest of the territory will be the object of a responsible confinement, that is to say that the inhabitants of these districts will have to stay at their home except exceptions, in particular :

• Journeys between the place of residence and the place of professional practice.
• Travel to purchase supplies necessary for professional activity and purchases of basic necessities.
• Travel for health reasons, imperative family, assistance to vulnerable people, accompaniment of disabled people or childcare.
• For the sole purpose of participating in missions of general interest at the request of the administrative authority.
• For physical activity, walking and the needs of pets within the limit of one hour per day within a maximum radius of one kilometer around the home.

List of neighborhoods confined to June 26, 2020:
- CAYENNE: Mont Baduel, Thémire, Quintius, Mango districts;.
- KOUROU: cited Eldo; Alfred Nobel square; two lakes avenue; Krab Street; rue des frères Amet; rue du docteur Floch.
- MACOURIA: Sablances and Soula district; villages of Kamuyeneh, Norino and Yapara.
- MATOURY: Cogneau-Lamirande and Balata.
- MONTSINERY: Virgile field district.
- REMIRE-MONTJOLY: Arc-en-ciel city; Bambou district.
- SAINT-LAURENT-DU-MARONI: Charbonnière district.

Containment of people at risk:

People who are most likely to have a severe form of Covid-19, especially the elderly or those with risky conditions, should take care to protect themselves from contamination by staying at home as much as possible.

List of people considered to be at risk by the ARS of French Guiana:
• People aged 70 and over.
• Patients with a cardiovascular history: complicated hypertension, history of cerebrovascular accident or coronary artery disease, heart surgery, NYHA III or IV stage heart failure.
• Insulin-dependent diabetics who are unbalanced or who have complications secondary to their pathology.
• People with a chronic respiratory pathology likely to decompensate during a viral infection.
• Patients with chronic kidney disease on dialysis.
• Patients with cancer under treatment.
• People with congenital or acquired immunosuppression.
• medicinal: anti-cancer chemotherapy, immunosuppressant, biotherapy and / or corticosteroid therapy at immunosuppressive dose, uncontrolled HIV infection or with CD4 <200 / mm3, following a solid organ or hematopoietic stem cell transplant, linked to a malignant hemopathy during treatment.
• Patients with cirrhosis at stage B or C of the Child-Pugh classification.
• People with morbid obesity (body mass index> 40 kg / m2).
• Pregnant women from the third trimester of pregnancy.

Hardening of road control point crossings (PCR)
The PCRs of Iracoubo and Régina can only be passed on presentation of supporting documents, and no longer on the simple presentation of a certificate. The other systems already in place, such as para-medicalization, remain in force.

Closure of the Saint-Georges de l'Oyapock bridge
The Saint-Georges de l'Oyapock bridge will be completely closed in the Brazil-France direction. Crossing the border into French Guiana is therefore completely prohibited.

COLLABORATIVE CRISIS MANAGEMENT
Regular meeting of the Extended Crisis Management Committee (COGEC)

Installed by the Minister of Overseas France during her trip to French Guiana, COGEC aims to be held very regularly until the end of the health crisis. This committee, led by the Prefect, is an opportunity for exchanges between all the local actors in the crisis, especially elected officials, for concerted decision-making.

Installation of a Covid cell in the West of the territory
A crisis unit, chaired by the sub-prefect of Saint-Laurent du Maroni, is set up to manage the fight against the spread of the virus in the West of the territory. This will be made up of government departments, elected officials and partners in crisis management.

SOCIAL LIFE / PUBLIC SPACE MEASURES
Closure of bars and restaurants

In order to avoid any form of gathering in the context of the acceleration of the virus, bars and restaurants will be closed throughout French Guiana. However, take-away sales are authorized while respecting barrier measures.

Wearing a mandatory mask
Respect for barrier gestures, social distancing, and wearing a mask are the first obstacles to contamination. Thus, the wearing of masks in public spaces when social distances cannot be respected, or in closed spaces frequented, must be systematic for everyone.

Alcoholic beverages
The consumption of alcohol on public roads is prohibited throughout the territory.

BUILDING TERRITORY HEALTH CAPACITY
The effort to strengthen health capacity in Guyana is focused on two areas:
The first relates to the reinforcement of personnel, coming from the national health reserve. Staff have already arrived in the territory, and others will also come in the days and weeks to come.
The second concerns the installation, in progress, of a unit of the Civil Security Field Hospital (ESCRIM) in Cayenne, comprising an operating theater and 20 beds of general medicine. The device, which aims to relieve the hospital and its staff from treating non-covid patients, is due to open and will be operational next Saturday.

In addition, medical evacuations to the West Indies have already taken place, the patients have been transported by the CASA of the Air Force. Subsequently evacuations to the antilles of non-covid cases can be implemented, via an A400M aircraft operational this weekend, always with the aim of relieving the hospital and its staff.

MAINTAINING MEASURES SINCE JUNE 10, 2020

Finally, the measures previously put in place to combat the spread of the virus are maintained:
• Ban on the sale of take-away alcohol from 4 p.m. to 8 a.m.
• Ban on gatherings of more than 10 people (weddings, meetings, festivities, demonstrations ...) in any public or private place, including fuel.
• Prohibition of collective sport, including outside the spaces reserved for this purpose.
• On canoe journeys, the piroguiers must present the certificates necessary for the movement by waterway, and the passengers must be one meter apart from each other, wash their hands before getting in and out of the canoe, the port mandatory mask, except for people in the same household.
• One person per household to go shopping.

All these devices help curb the spread of the Covid-19 virus in French Guiana, protect the territory and its population, while supporting the most vulnerable and economic life. To cope, concerted action and the collaboration of all the actors involved in this unprecedented crisis are essential.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité