aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

29/06/20
Avis du Comité Territorial Scientifique du 29 juin 2020

Ce lundi 29 juin 2020, le Comité Territorial scientifique, installé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), s’est réuni autour de plusieurs questions majeures, relatives à la crise sanitaire liée au Covid-19.

À l’issue de cette rencontre, le comité est en capacité d’émettre un certain nombre de recommandations à destination des autorités sanitaires, fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique sur le territoire.

• Mesures de confinement
Le comité préconise la poursuite de la mise en place d’un confinement sectorisé, ciblant les quartiers voire les communes fortement touchés afin de limiter la propagation du virus. La piste d’une dérogation accordée aux travailleurs pourrait être envisagée afin de limiter au maximum les flux de circulation intra et inter-communaux. Un durcissement des mesures que le comité juge indispensable et urgent au regard des prévisions relatives au pic de l’épidémie.

En effet, avec une tension maximale au niveau de l’offre de soins en réanimation prévue pour la troisième semaine du mois de juillet, toute mesure visant à durcir le confinement sera obsolète si elle n’intervient pas immédiatement.

• Renforcement de l’offre de soin
Le comité alerte sur le danger que représenterait une politique de gestion de crise entièrement axée sur les mesures visant à limiter la propagation du virus.

Il rappelle que ces mesures ne sauraient à elles seules, permettre une gestion de crise efficiente.
Convaincu de cette doctrine, le comité exprime de nouveau l’absolue nécessité de l’installation d’un hôpital militaire équivalent à celui implanté à Mulhouse, dans le Haut-Rhin alors confronté à une véritable tension au niveau de ses services de santé. Une situation d’épuisement de l’offre de soins que connaîtra inévitablement la Guyane dans les prochaines semaines et qui doit être anticipée.

C’est forte de cette conviction que la CTG poursuit son engagement concernant la montée en puissance et la diversification de la politique de tests, notamment s’agissant de la mise en place, de manière concertée, avec l’ARS et la Préfecture des TROD (Tests rapides d’orientation diagnostique), qui en raison d’une grande rapidité d’utilisation et du peu de matériel requis pour leur réalisation seraient accessibles dans les zones enclavées.

Enfin parce que la question d’une montée en puissance de l’offre de soins ne saurait être abordée sans passer par celle d’un renforcement des ressources humaines, la CTG mène actuellement un recensement actif des étudiants guyanais en médecine désireux de participer à la solidarité locale en rejoignant les effectifs de soignants et étudie la mise en place de moyens d’accompagnement (transport, logements etc).


This Monday, June 29, 2020, the Scientific Territorial Committee, set up by the Territorial Collectivity of French Guiana (CTG), met around several major questions, relating to the health crisis linked to Covid-19.

At the end of this meeting, the committee is able to make a number of recommendations to the health authorities, based on the assessment of the epidemiological situation in the territory.

• Containment measures
The committee recommends continuing to implement sectoral containment, targeting neighborhoods or even severely affected municipalities in order to limit the spread of the virus. The possibility of an exemption granted to workers could be envisaged in order to limit intra- and inter-municipal traffic flows as much as possible. A tightening of the measures that the committee considers essential and urgent in view of the forecasts relating to the peak of the epidemic.

Indeed, with maximum tension in the supply of resuscitation care planned for the third week of July, any measure aimed at tightening confinement will be obsolete if it does not intervene immediately.

• Strengthening the care offer
The committee warns of the danger of a crisis management policy entirely focused on measures to limit the spread of the virus.

He recalls that these measures cannot in themselves enable efficient crisis management.
Convinced of this doctrine, the committee once again expresses the absolute need for the installation of a military hospital equivalent to that established in Mulhouse, in the Haut-Rhin then faced with real tension in terms of its health services. A situation of exhaustion in the supply of care that French Guiana will inevitably experience in the coming weeks and which must be anticipated.

It is based on this conviction that the CTG is continuing its commitment to the ramp-up and diversification of the testing policy, in particular with regard to the establishment, in a concerted manner, with the ARS and the Prefecture of the TRODs. (Rapid diagnostic orientation tests), which due to the great speed of use and the little material required for their realization would be accessible in isolated areas.

Finally, because the question of a rise in the supply of care cannot be approached without going through that of strengthening human resources, the CTG is currently conducting an active census of French Guianese medical students wishing to participate in the local solidarity by joining the staff of caregivers and studying the implementation of support means (transport, accommodation, etc.).
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité