aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

09/07/20
Le laboratoire Biosoleil ouvre un drive à Saint-Laurent du Maroni

Chaque matin, les habitants de l’ouest munis d’une ordonnance peuvent se faire dépister, sans rendez-vous, sur le parking de l’école municipale de musique et de danse. Les résultats seront généralement connus le lendemain. Cette nouvelle offre de tests s’ajoute aux prélèvements effectués par certains médecins de ville, par les équipes mobiles de santé et par la filière Covid-19 du centre hospitalier. Elle est la bienvenue alors que la propagation du virus s’accélère dans la sous-préfecture, deux à trois semaines après Kourou et Cayenne.

Protéger, tester, isoler. La stratégie gouvernementale de déconfinement prend encore plus de sens, à Saint-Laurent du Maroni, où l’épidémie s’accélère, deux à trois semaines après le littoral. Depuis hier, la sous-préfecture bénéficie de capacités de dépistage supplémentaires, grâce à l’ouverture du drive du laboratoire Biosoleil.

Le laboratoire privé s’est installé sur le parking de l’école municipale de musique et de danse. Le drive est ouvert du lundi au vendredi, de 7h30 à 12h30. « Hier matin, nous avons démarré avec un peu de retard, mais c’est opérationnel, se réjouit Marc Lédy, gérant du laboratoire. Nous sommes installés sous un chapiteau. Nous accueillons tout le monde sans rendez-vous, mais avec une ordonnance. Nous pouvons effectuer jusqu’à 200 prélèvements par jour. Mais si le ralentissement dans notre drive de Cayenne se confirme, nous pourrons augmenter. »

Les prélèvements sont effectués le matin à Saint-Laurent du Maroni. Ils sont acheminés l’après-midi au laboratoire de Cayenne. « Une partie est analysée dans la soirée et le reste le lendemain, précise Marc Lédy. Nous ne voulons pas que les patients attendent trop longtemps leur résultat. »

Ces capacités de dépistage supplémentaires sont les bienvenues à Saint-Laurent du Maroni. Après avoir enregistré les cinq premiers cas de Guyane – des habitants rentrant du rassemblement religieux de Mulhouse – la ville a compté ses cas sur les doigts des deux mains jusqu’à début mai : un sixième cas lié aux cinq premiers, puis un septième rattaché au cluster de Grand-Santi, et deux personnes de retour du Brésil. « C’est mi-mai que ça a commencé à flamber », confirme le Dr Romain Pauquet.

Ce médecin généraliste a été le premier à effectuer des prélèvements naso-pharyngés pour le Covid-9 dans la ville. En mars et avril, à chaque fois que l’ARS lui signalait des cas possibles de Covid-19, il récupérait un kit de dépistage au laboratoire du Chog, se rendait au domicile des patients et envoyait les prélèvements au laboratoire Carage de Kourou. Aujourd’hui, avec son associé, il continue d’effectuer une quinzaine de tests par jour, soit dans son cabinet quand un patient symptomatique se présente, soit au domicile pour dépister l’entourage de ses cas confirmés. Car entre-temps, d’autres offres de dépistage sont apparues.

En avril, l’hôpital de Saint-Laurent a lancé sa permanence d’accès aux soins de santé (Pass) mobile. Avec la Croix-Rouge française, et désormais avec le renfort de volontaires de la Réserve sanitaire, l’équipe mobile de santé mène des actions de proximité dans les quartiers. Hier, elle a effectué des prélèvements au marché, aujourd’hui à Paul-Isnard (église Père-Michel) et demain au village Balaté (terrain de football et salle polyvalente) de 8 heures à 12 heures. Le Chog a aussi ouvert une filière de dépistage dans ses locaux. Son laboratoire monte en puissance pour effectuer un maximum d’analyses.

Ces capacités supplémentaires suivent l’accélération de l’épidémie dans l’ouest. Aux urgences du Chog, le nombre de passages liés au Covid-19 augmente depuis la mi-juin. A Kourou, cette hausse date de la mi-mai ; à Cayenne, de début juin. L’incidence cumulée sur sept jours confirme cette tendance. A Saint-Laurent, elle était de :

  • 45 cas pour 100 000 habitants du 4 au 10 juin ;
  • 117,83 du 11 au 17 juin ;
  • 158,6 du 18 au 24 juin ;
  • 315 du 25 juin au 1er juillet.

Le taux de positivité semble suivre le même rythme. Le Dr Pauquet le constate dans son cabinet. Lundi, sur 15 tests, six sont revenus positifs. Le nouveau drive de la ville sera donc très utile.


Every morning, residents of the west with a prescription can be tested, without an appointment, in the parking lot of the municipal school of music and dance. The results will usually be known the next day. This new range of tests is in addition to the samples taken by certain city doctors, by mobile health teams and by the Covid-19 branch of the hospital center. It is welcome as the spread of the virus accelerates in the sub-prefecture, two to three weeks after Kourou and Cayenne.

Protect, test, isolate. The government's deconfinement strategy takes on even more meaning in Saint-Laurent du Maroni, where the epidemic is accelerating two to three weeks after the coast. Since yesterday, the sub-prefecture has benefited from additional screening capacities, thanks to the opening of the drive of the Biosoleil laboratory.

The private laboratory is located in the parking lot of the municipal school of music and dance. The drive is open Monday to Friday, from 7:30 a.m. to 12:30 p.m. "Yesterday morning, we started a little late, but it's operational," says Marc Lédy, manager of the laboratory. We are installed under a marquee. We welcome everyone without an appointment, but with a prescription. We can take up to 200 samples a day. But if the slowdown in our Cayenne drive is confirmed, we can increase. "

Samples are taken in the morning at Saint-Laurent du Maroni. They are taken to the Cayenne laboratory in the afternoon. “A part is analyzed in the evening and the rest the next day, specifies Marc Lédy. We don't want patients to wait too long for their results. "

These additional screening capacities are welcome at Saint-Laurent du Maroni. After having recorded the first five cases of French Guiana - residents returning from the religious gathering in Mulhouse - the city counted its cases on the fingers of both hands until the beginning of May: a sixth case linked to the first five, then a seventh related at the Grand-Santi cluster, and two people returning from Brazil. "It was in mid-May that it started to flare up," confirms Dr. Romain Pauquet.

This general practitioner was the first to perform nasopharyngeal swabs for Covid-9 in the city. In March and April, each time the ARS informed him of possible Covid-19 cases, he retrieved a screening kit from the Chog laboratory, went to the patients' homes and sent the samples to the Carage laboratory in Kourou. Today, with his partner, he continues to perform about fifteen tests a day, either in his office when a symptomatic patient presents himself, or at home to screen the entourage of his confirmed cases. Because in the meantime, other offers of screening have appeared.

In April, the Saint-Laurent hospital launched its mobile health access permanence (Pass). With the French Red Cross, and now with the reinforcement of volunteers from the Sanitary Reserve, the mobile health team is carrying out proximity actions in the districts. Yesterday, she took samples at the market, today at Paul-Isnard (Père-Michel church) and tomorrow at the Balaté village (football field and multipurpose room) from 8 am to 12 pm. The Chog has also opened a screening network on its premises. His laboratory is ramping up to carry out a maximum of analyzes.

These additional capabilities are following the acceleration of the epidemic in the west. At the Chog emergency room, the number of passages linked to Covid-19 has increased since mid-June. In Kourou, this increase dates from mid-May; in Cayenne, early June. The cumulative incidence over seven days confirms this trend. In Saint-Laurent, it was:

  •     45 cases per 100,000 inhabitants from June 4 to 10;
  •     117.83 from June 11 to 17;
  •     158.6 from June 18 to 24;
  •     315 from June 25 to July 1.

The positivity rate seems to follow the same rhythm. Dr. Pauquet sees this in his office. On Monday, out of 15 tests, six returned positive. The city's new drive will therefore be very useful.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire