aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

27/07/20
YanaCov se rend au plus près des patients

Un nouveau dispositif, inspiré de CoviSan, renforce la stratégie « Tester, tracer, isoler », mais aussi accompagner et protéger. Les personnes testées positives au Covid-19 qui le souhaitent peuvent recevoir une équipe mobile à domicile, qui les aidera à s’organiser dans leur vie quotidienne. Les premières visites à domicile se sont déroulées jeudi.  Les professionnels de santé ont un rôle à jouer pour le plein succès de ce dispositif.

Ce jeudi matin, Jérémy Naraianin, étudiant à l’Institut régional de développement du travail social (IRDTS), s’est installé sur le poste de dépistage de la maison médicale de garde de Cayenne. Aux personnes qui se présentent pour un dépistage, il propose un accompagnement individualisé pour les aider dans leur vie quotidienne en cas de test positif au Covid-19. Il s’agit de YanaCov, un nouveau dispositif, inspiré de son équivalent francilien Covisan, créé par l’ARS en partenariat avec l’Apajh Guyane et l’Epnak.



« Certaines porteurs du virus, s’ils ne sont pas accompagnés, risquent plus que d’autres de transmettre le virus, explique Lucie Liversain, volontaire de l’AP-HP venue aider à la mise en place de YanaCov en Guyane. En se rendant chez le patient et chez une personne susceptible d’être atteinte du Covid-19, les huit équipes de YanaCov vont organiser le confinement, rechercher des cas dans son entourage et prendre en compte tous les obstacles à la lutte contre la propagation du virus. »

C’est pourquoi, les volontaires vont vérifier de nombreux points : la présence de personnes fragiles à son domicile, la possibilité de se faire aider, des difficultés à s’approvisionner, le besoin de se faire livrer des repas, le souhait d’être hébergé hors de son domicile… En cas de test positif, l’équipe YanaCov se rend chez le patient pour l’aider à organiser sa vie quotidienne, lui rappeler les gestes d’hygiène, lui donner sa dotation de 50 masques chirurgicaux, ainsi que du gel hydro-alcoolique et du savon.

Dès lundi dernier, cinq patients ont été intégrés au dispositif : quatre au poste de dépistage de la maison médicale de garde et un cinquième qui avait contacté l’ARS par Messenger. Huit patients hospitalisés l’ont été par les équipes de l’unité des maladies infectieuses (Umit) du centre hospitalier de Cayenne, afin qu’ils soient accompagnés à leur sortie de l’hôpital. Plusieurs dizaines doivent encore l’être aujourd’hui. Les équipes de YanaCov proposent également des dépistages directement chez des personnes susceptibles d’être atteintes du Covid-19, afin de tester en même leur entourage et de mettre en place tout de suite les mesures de nature à casser les chaînes de transmission entre membres du foyer.

Un numéro de téléphone pour orienter vos patients vers YanaCov

Les professionnels de santé ont un rôle majeur à jouer dans le déploiement de YanaCov. Le dispositif a été présenté à la cellule de crise du centre hospitalier de Cayenne, qui l’a validé, et à l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins, qui a accepté d’y souscrire.

Peut bénéficier de YanaCov tout patient présentant des symptômes suspects de Covid-19 et tout patient ayant été en contact étroit avec une personne Covid-19, suspecte ou avérée. Les médecins, hospitaliers ou libéraux, et tout professionnel de santé sont invités à les orienter vers le dispositif.

Pour ce faire, les professionnels de santé peuvent contacter le 0694 04 97 77.


A new device, inspired by CoviSan, reinforces the “Test, trace, isolate” strategy, but also support and protect. People who test positive for Covid-19 who wish to do so can receive a mobile home team, which will help them organize themselves in their daily lives. The first home visits took place on Thursday. Health professionals have a role to play for the full success of this device.

This Thursday morning, Jérémy Naraianin, a student at the Regional Institute for the Development of Social Work (IRDTS), moved to the screening station at the Cayenne medical center. To people who come for screening, it offers individualized support to help them in their daily life in the event of a positive Covid-19 test. This is YanaCov, a new device, inspired by its Ile-de-France equivalent Covisan, created by the ARS in partnership with Apajh Guyane and Epnak.

"Some carriers of the virus, if they are not accompanied, are more likely than others to transmit the virus," said Lucie Liversain, an AP-HP volunteer who came to help set up YanaCov in French Guiana. "By going to the patient and to a person likely to be infected with Covid-19, the eight teams of YanaCov will organize the confinement, search for cases in his entourage and take into account all the obstacles to the fight against the spread of the virus. virus. "

This is why the volunteers will check many points: the presence of fragile people in their home, the possibility of getting help, difficulties in getting supplies, the need to have meals delivered, the desire to be hosted outside their home ... In the event of a positive test, the YanaCov team goes to the patient's home to help them organize their daily life, remind them of hygiene procedures, provide them with 50 surgical masks, as well as hydro-alcoholic gel and soap.

As of last Monday, five patients were integrated into the device: four at the screening station of the medical center on duty and a fifth who had contacted the ARS by Messenger. Eight hospitalized patients were hospitalized by teams from the Infectious Diseases Unit (Umit) of Cayenne Hospital, so that they could be accompanied when they left the hospital. Several dozen still need to be done today. YanaCov teams also offer direct screening of people likely to be infected with Covid-19, in order to test those around them and immediately put in place measures likely to break the chains of transmission between members of the hearth.

A phone number to refer your patients to YanaCov

Healthcare professionals have a major role to play in the deployment of YanaCov. The device was presented to the Cayenne hospital crisis unit, which validated it, and to the Regional Union of Health Professionals (URPS) doctors, which agreed to subscribe to it.

Any patient with suspicious symptoms of Covid-19 and any patient who has been in close contact with a suspected or proven Covid-19 person can benefit from YanaCov. Doctors, hospital or liberal, and all health professionals are invited to refer them to the system.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité