aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

27/07/20
Avis et recommandations du Comité Territorial Scientifique

Ce lundi 27 juillet 2020, se tenait une nouvelle réunion du Comité Territorial scientifique, installé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19. À l’issue de cette rencontre, le comité est en capacité d’émettre un certain nombre de recommandations à destination des autorités sanitaires, fondées sur l’évaluation de la situation épidémiologique sur le territoire.

- Politique de test
Dans la continuité de son engagement depuis de début de l’épidémie en faveur d’une politique de tests efficiente, et convaincu de la nécessité d’une vigilance accrue quant à un éventuel fléchissement du nombre de tests réalisés, le comité se réjouit des mesures prises par le Ministère de la Santé sur la libéralisation de l’accès aux tests PCR ainsi que sur leur remboursement.

Par ailleurs, partant du postulat que l’ensemble de la population est potentiellement vectrice du virus, le comité préconise une médicalisation de la vente et l’usage des TROD (Tests d’Orientation Rapide Diagnostique).

Un encadrement nécessaire, le TROD ne constituant pas à lui seul un test de dépistage.
En effet, si cette technique de test qui ne requiert pas l'emploi d'un équipement de laboratoire représente une alternative jugée particulièrement pertinente dans les bassins de vie enclavés, elle nécessite cependant un dépistage PCR complémentaire.

- Mesures en vue du passage au stade 4 de l’épidémie :

Si l’évolution de l’épidémie permet désormais de logiquement envisager une levée progressive du couvre-feu et une réouverture, là aussi, échelonnée, des lieux accueillant du public, le comité préconise toutefois :

1. le maintien de la prudence notamment s’agissant de la notion de transmission du virus. L’enjeu étant de faire intégrer au plus grand nombre, la potentialité que chaque individu soit vecteur du virus et par voie de conséquence, la nécessité de continuer à observer les gestes barrières (port du masque, lavage régulier des mains, réduction des contacts etc.)

2. la mise en place d’une politique stricte de protection des personnes considérées comme vulnérables.

3. La mise en œuvre d’une règlementation stricte et limpide sur les rassemblements

Par ailleurs, le comité territorial scientifique reste dans l’expectative de la politique qui sera mise en œuvre par les autorités compétentes pour garantir l’adhésion de la population aux mesures qui seront mises en places dans le cadre de la sortie de crise. Il y accordera une attention particulière compte tenu des enjeux et du risque de rebond de l’épidémie.


This Monday, July 27, 2020, a new meeting of the Scientific Territorial Committee was held, set up by the Territorial Collectivity of French Guiana (CTG) in the context of the health crisis linked to Covid-19. At the end of this meeting, the committee is able to issue a number of recommendations to the health authorities, based on the assessment of the epidemiological situation in the territory.

- Testing policy

In line with its commitment since the start of the epidemic in favor of an efficient testing policy, and convinced of the need for increased vigilance regarding a possible decline in the number of tests carried out, the committee welcomes the measures. taken by the Ministry of Health on the liberalization of access to PCR tests as well as their reimbursement.

In addition, based on the assumption that the entire population is potentially a vector of the virus, the committee recommends medicalization of the sale and use of TRODs (Rapid Diagnostic Orientation Tests).

A necessary framework, the TROD not constituting in itself a screening test.
Indeed, if this test technique, which does not require the use of laboratory equipment, represents an alternative considered particularly relevant in enclaved living areas, it nevertheless requires additional PCR screening.

- Measures for moving to stage 4 of the epidemic:

If the evolution of the epidemic now makes it possible to logically consider a gradual lifting of the curfew and a reopening, again, in stages, of places welcoming the public, the committee nevertheless recommends:

1. maintaining caution, particularly with regard to the notion of virus transmission. The challenge is to ensure that as many people as possible integrate the potential for each individual to be a vector of the virus and consequently the need to continue to observe barrier gestures (wearing a mask, washing hands regularly, reducing contacts, etc. .)

2. the establishment of a strict protection policy for people considered vulnerable.

3. The implementation of strict and clear regulations on gatherings

In addition, the territorial scientific committee is still waiting for the policy that will be implemented by the competent authorities to guarantee the population's support for the measures that will be put in place as part of the end of the crisis. He will pay particular attention to this given the challenges and the risk of a rebound in the epidemic.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité